Photo du film MIRACLE A SANTA ANNA

Chaque jour, la rédaction du Blog du Cinéma vous conseille 2 films à voir à la télévision le soir : un film sur l’ensemble des chaînes et un autre exclusivement sur la TNT afin de ne léser personne.
Au programme ce soir : Rien sur les chaînes de la TNT et Miracle à Santa Anna sur Ciné+ Club.
À votre télécommande !

  •  SUR LA TNT

Rare pour un mardi, mais il n’y a aucun film qu’on recommande ce soir sur les chaînes de la TNT !

  •  SUR LES AUTRES CHAÎNES

Affiche du film MIRACLE A SANTA ANNA
MIRACLE À SANTA ANNA
Sur Ciné+ Club à 20h45

Fiche technique
Titre original : Miracle at St. Anna
Réalisation :
Scénario : James McBride
Acteurs principaux : Derek Luke, , , , ,
Producteurs : Roberto Cicutto, Spike Lee,
Sociétés de production : , , ,
Pays d’origine : États-Unis, Italie
Genre : Guerre dramatique
Sortie : 7 juin 2011 (DVD)
Durée : 160 minutes
Budget : 45 000 000 $

Synopsis
De nos jours, aux États-Unis, un noir-américain à la veille de sa retraite tue froidement un autre homme avec un vieux pistolet allemand. La fouille de l’appartement du meurtrier dévoile la tête d’une statue italienne d’une grande valeur, perdue à Florence durant la Seconde Guerre mondiale. L’homme, enfermé dans un asile, raconte alors son histoire à un journaliste. Celle-ci remonte à un épisode de la campagne d’Italie…

Anecdotes
• Le film est adapté du roman Miracle at St. Anna de James McBride, publié en 2003. L’auteur s’inspire de la propre expérience de son oncle durant la Seconde Guerre mondiale. Il fait des recherches et étudie principalement la de l’Armée de terre américaine, constituée de 15 000 soldats Afro-Américains, qui ont servi en Italie durant la Seconde Guerre mondiale – de août 1944 à novembre 1945.
• Pour plus d’authenticité, Spike Lee souhaite que des acteurs italiens incarnent les soldats italiens. Un casting est alors organisé à Rome. Les acteurs choisis sont ensuite coachés pour parler comme des Italiens de Toscane. Tous les acteurs incarnant des soldats suivent ensuite un stage en camp d’entrainement avec le conseiller Billy Budd, vétéran des Royal Marines et ayant servi durant la Guerre des Malouines.
• En juillet 2011, la branche distribution de TF1, TF1 Droits audiovisuels, est condamnée à verser 32 millions à la société productrice du film On My Own et à Spike Lee. TF1 n’a pas respecté le contrat stipulant que la chaîne devait distribuer le film à l’international. Ainsi le film n’a quasiment pas été vu en dehors des États-Unis. TF1 reprochait au film de ne pas correspondre au contrat d’origine. Une pétition est alors créée pour que le film soit diffusé.
• Le film engendre une polémique en Italie lorsque l’Anpi (Association nationale des résistants d’Italie) dénonce des erreurs historiques dans le film, notamment à propos des causes du massacre de Sant’Anna di Stazzema. Dans le film « les partisans » italiens sont présentés comme ayant collaborés au massacre avec les Nazis, ce qui serait faux selon les résistants italiens.

Nominations
• Black Reel Awards 2008 : meilleur acteur pour Derek Luke, meilleure révélation pour Omar Benson Miller, meilleur réalisateur pour Spike Lee, meilleur casting, meilleur film, meilleur scénario pour James McBride
• NAACP Image Awards 2009 : meilleur acteur pour Derek Luke, meilleur réalisateur pour Spike Lee, meilleur film

[Source : Wikipedia]

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Laisser votre avis

Veuillez vous connecter pour commenter
avatar
  S’abonner  
Me notifier des