Chaque jour, 2 films à voir à la télévision : un exclusivement sur la TNT et l’autre sur l’ensemble des chaînes. Ce soir, SKIN et SYNGUÉ SABOUR – PIERRE DE PATIENCE.

SUR LA TNT

SKIN

Arte
20h50

Date de sortie : 30 septembre 2011 – en DVD (1h47min)
Réalisateur : Anthony Fabian
Acteurs : Sophie Okonedo, Sam Neill, Alice Krige
Genre : Biopic, Drame
Pays : Angleterre, Afrique du Sud

L’histoire vraie d’une adolescente noire, fille de deux Afrikaners, en Afrique du Sud pendant l’apartheid.

SOURCE : ALLOCINÉ
SUR LES AUTRES CHAÎNES

SYNGUÉ SABOUR – PIERRE DE PATIENCE

Canal+ Cinéma
20h50

Date de sortie : 20 février 2013 (1h43min)
Réalisateur : Atiq Rahimi
Acteurs : Golshifteh Farahani, Hamidreza Javdan, Hassina Burgan
Genre : Drame, Guerre
Pays : France, Allemagne, Afghanistan

Au pied des montagnes de Kaboul, un héros de guerre gît dans le coma ; sa jeune femme à son chevet prie pour le ramener à la vie. La guerre fratricide déchire la ville ; les combattants sont à leur porte. La femme doit fuir avec ses deux enfants, abandonner son mari et se réfugier à l’autre bout de la ville, dans une maison close tenue par sa tante. De retour auprès de son époux, elle est forcée à l’amour par un jeune combattant. Contre toute attente, elle se révèle, prend conscience de son corps, libère sa parole pour confier à son mari ses souvenirs, ses désirs les plus intimes… Jusqu’à ses secrets inavouables. L’homme gisant devient alors, malgré lui, sa « syngué sabour », sa pierre de patience – cette pierre magique que l’on pose devant soi pour lui souffler tous ses secrets, ses malheurs, ses souffrances… Jusqu’à ce qu’elle éclate !

Anecdotes :
Le film a été tourné en 6 semaines, dont une à Kaboul pour certaines scènes d’extérieur jour, et cinq au Maroc, dans une ancienne cimenterie du quartier des Roches noires à Casablanca. Le choix du Maroc a été guidé par des impératifs de sécurité, une optimisation des coûts, et des difficultés techniques.

Récompense :
• Festival international des jeunes réalisateurs de Saint-Jean-de-Luz 2012 : meilleur film

SOURCES : ALLOCINÉWIKIPÉDIA