Affiche du film METROPOLIS

Des ouvriers travaillent dans les souterrains d’une fabuleuse métropole de l’an 2026. Ils assurent le bonheur des nantis qui vivent dans les jardins suspendus de la ville. Un androïde mène les ouvriers vers la révolte.

Date de sortie : 6 février 1927
Réalisé par
Film allemand
Avec , ,
Durée : 2h 33min
Titre original :

Photo (1) du film METROPOLIS

Aujourd’hui, toujours en association avec MrDomainePublic, Le Blog Du Cinéma vous propose de (re)découvir le film culte de Fritz Lang, Metropolis

En bonus, voici quelques anecdotes autour de ce film indémodable :

• Depuis sa création, en 1927, Metropolis fut l’objet de multiples transformations techniques. En 1984, le compositeur italien a cherché à colorer le film et à y instaurer une nouvelle bande-son, à laquelle a notamment participé le groupe . Moroder a entamé cette vaste entreprise à partir de seulement 1 heure et 20 minutes de film, alors que le long métrage original durait 3 heures et 30 minutes. Une dizaine d’années plus tard, suite à un grand travail de recherche, une version rénovée en noir et blanc de 153 minutes vit le jour. En 2001, le film bénéficia également d’une nouvelle restauration par la Fondation Friedrich Wilhelm Murnau, pour qu’ensuite, en 2008, soient rajoutées 25 minutes de scènes manquantes supplémentaires, donnant ainsi lieu à une version de Metropolis proche de celle de 1927.

• Metropolis, au moment de son tournage, était un projet colossal. Les producteurs de la Ufa, à Berlin, investirent 30 millions d’euros dans ce film futuriste. Lors de sa première sortie, à Berlin, en janvier 1927, le long-métrage de Fritz Lang ne réunit que 15 000 spectateurs. Le film est alors rapidement retiré des écrans, puis est remonté, raccourci, mais ne trouve pas pour autant son public. Ce n’est que lors d’une ressortie internationale à la fin de la Seconde Guerre mondiale que Metropolis acquiert le statut qu’il a encore aujourd’hui, celui de film culte. Un quart du film a été perdu lors de ses premières coupes : ses multiples restaurations ont néanmoins permis de préserver la qualité de l’image.

• Metropolis est inscrit au registre Mémoire du Monde de l’Unesco, il a été le premier film classé parmi les documentaires de patrimoine mondial.

• Pour obtenir une dimension visuelle à la hauteur de la dimension morale du film, l’équipe de Metropolis a dû inventer de nombreux effets spéciaux. Ainsi, la nouvelle « Tour de Babel », censée mesurer 500 mètres de hauteur, a été réalisée en miniature. C’est le chef opérateur qui mis au point un procédé jouant sur les miroirs : à partir de petites parties, une grande partie du décor était constituée. Les autoroutes, les voitures, ont été minutieusement ajoutées : six semaines ont été nécessaires pour finaliser ces plans, où la lumière et la disposition des caméras ont une place essentielle.

• Metropolis est adapté d’un roman de , l’épouse de Fritz Lang. Elle a également participé à l’écriture du scénario. Leur première collaboration remonte à 1920 et , dont elle avait signé le scénario.

• Si Metropolis est reconnu comme l’un des plus grands films de l’histoire du cinéma, il a néanmoins subi quelques détournements idéologiques, puisqu’il était notamment l’un des films préférés d’Adolf Hitler. En visionnant le film, eut l’idée de confier la direction du cinéma nazi à Fritz Lang : rappelons que celui-ci émigra aux Etats-Unis dès 1934, pour échapper au régime nazi.

• Ce film nécessita neuf mois de tournage et 36 000 figurants, dont 750 enfants, 1000 noirs, 25 chinois et 1000 cranes rasés.

Bon Visionnage !

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url