Votre mot de passe vous sera envoyé.

A GENTLE CREATURE de Sergei Loznitsa sera présenté en sélection officielle en compétition, au prochain Festival de Cannes.

L’histoire: Une femme reçoit le colis qu’elle a envoyé quelques temps plus tôt à son mari incarcéré pour un crime qu’il n’a pas commis. Inquiète et profondément désemparée elle décide de lui rendre visite. Ainsi commence l’histoire d’un voyage, l’histoire d’une bataille absurde contre une forteresse impénétrable.

En voici de premières photos !

Pourquoi on l’attend (pas vraiment) : On n’a pas forcément été hyper-fans de Dans la brume, le film précédent de Sergei Loznitsa.

Une succession de looooooongs plans séquences, parfois même assez hallucinants (l’intro !), mais qu’on a finalement eu l’impression d’avoir déjà vus… Au service du même genre de discours sur l’absence de manichéisme inhérente à cette nature humaine confrontée aux situations extrêmes… Servis par ces mêmes personnages secondaires ou principaux, presque des archétypes… Servant à illustrer le même genre de complexité scénaristique à base de confrontations de points de vue… Ancrés dans la même ambiance miséreuse typique de la Russie/Biélorussie…

Bref: tout cela respire le CINÉMA RUSSE !
Auquel il manquait selon nous une âme, pour transformer richesse et ambition en matière, et ainsi éviter ce désagréable effet “tout ça pour ça” qui nous a tant marqué.

Bien entendu, A GENTLE CREATURE sera forcément différent de Dans la brume, ne serait-ce que par son pitch promettant plus d’intemporalité, de diversité, voire même un peu d’humour (???)… Mais la lourde insistance de Loznitsa avec son film précédent tendait un peu trop à la démonstration-orgueilleuse-mais-sans-personnalité façon Inarritu… Un genre de cinéma qui malgré sa maestria, ne nous plaît simplement pas tant.

On préférera revoir les oeuvres de Chepitko, Klimov, Tarkovski ou des films-monstres comme Il est difficile d’être un dieu, pour apprécier ce genre de discours sur la nature humaine.
RDV cela dit à partir du 18 mai 2017, avec l’espérance d’être bouleversés dans nos à-priori, pour un avis définitif sur A GENTLE CREATURE.

Georgeslechameau

VOTRE AVIS ?
CANNES 2017 : A gentle creature de Sergei Loznitsa
Titre original : V Tumane
Réalisation et scénario : Sergei Loznitsa, d'après Vasili Bykov
Acteurs principaux :Vladimir Svirskiy, Vladislav Abashin, Sergeï Kolesov
Date de sortie : 30 janvier 2013
Durée : 2h10min
2.0vain
Avis des lecteurs 0 Avis

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifications :