Votre mot de passe vous sera envoyé.

Vers la lumière de la réalisatrice japonaise Naomi Kawase, sera présenté en sélection officielle au prochain festival de Cannes.

L’histoire: Misako aime décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescriptrice de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre un célèbre photographe dont la vue se détériore irrémédiablement. Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit. 

En voici le trailer (en version originale non sous-titrée)

Pourquoi on l’attend : si le précédent film de Naomi Kawase, Les délices de Tokyo parvenait à retranscrire avec beaucoup de sensibilité des instantanés de vie, on espère toutefois que VERS LA LUMIÈRE fera aussi intervenir cette sensorialité très particulière qui nous avait rendu fantastique Still The Water. Avec un pitch où il s’agira pour une jeune fille de remplacer l’un des cinq sens de l’homme dont elle se rapproche, on peut s’attendre à ce que la réalisatrice japonaise retrouve cette façon de filmer très particulière, où elle accompagne et fait résonner les émotions des personnages en captant les délicates fluctuations de l’environnement, et plus particulièrement de la Nature et des éléments.

Si la communication de VERS LA LUMIÈRE joue beaucoup sur le simple charme de Noémie Nakai et nous vend une très classique romance de cinéma où deux êtres différents s’attirent, on fera néanmoins confiance à la réalisatrice ainsi qu’à son charismatique acteur Masatoshi Nagase dont l’interprétation tout en émotions rentrée apporte beaucoup aux personnages, pour transcender cette réductrice étiquette et faire rentrer le film dans une toute autre dimension.

Nous pourrons découvrir VERS LA LUMIÈRE au Festival de Cannes, qui aura lieu du 18 au 27 mai 2017 !

Georgeslechameau

VOTRE AVIS ?

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifications :