Dans le cadre du Festival Expériences Documentaires, du 4 au 10 mai 2011, à Paris et St-Denis, de jeunes réalisateurs présentent leur production, courts métrages ou longs métrages, autant d’expériences et de découvertes originales, subjectives, et où le spectateur a son rôle à part entière dans ce qu’il souhaite ou non retenir.

Bande-Annonce :

fait partie de cette sélection de films sur le thème de la « Première fois ». Réalisé par et , il s’agit d’un long métrage de 78 minutes en couleur et produit par la Luna Productions. Rencontres est une expérience documentaire intéressante sur la communication entre hommes et femmes : des couples célibataires se rencontrent à tour de rôle dans un café, à une terrasse… Un cadre est posé, le moteur tourne, la parole leur est laissée pour se découvrir, se comprendre ou non. Maroussia et Alexandre baignent dans l’univers cinématographique et artistique puisque pour l’une, actrice de cinéma et de théâtre, et pour l’autre, acteur et diplômé du conservatoire national d’art dramatique. À eux deux, ils incarnent cette confrontation homme/femme, ce langage bien différent des sexes, à travers la rencontre de célibataires qu’ils ont choisie pour thème. Plus que la rencontre – pourtant au cœur du documentaire – c’est la communication ou l’incommunicabilité entre les êtres qui est la vedette du film.

Amis, simples passants triés au hasard dans la rue, ou sur internet, solitaires sollicités à une terrasse de café, Maroussia et Alexandre ont réuni et formé des couples « improbables » en cherchant une nécessaire interactivité. Sans contact préalable entre eux, chaque couple se prête au jeu de la première rencontre. C’est cette interactivité : désintérêt, indifférence, soupirs, rires, visage boudeur, regard perdu, surprise, que le spectateur capte dans le cadre de la caméra où l’homme et la femme sont placés à la même valeur, sans aucune focalisation ou plan préférentiel. Ces 10 couples assez représentatifs de monsieur tout-le-monde car balayant des tranches d’âges variées et des niveaux socio professionnels différents : du brocanteur à l’étudiant, du vieux garçon au séducteur, de la jeune étudiante à la femme d’âge mur, de la « so british » à l’addict d’origami, tous nous livrent des séquences prises sur le vif et souvent très drôles. Alexandre dit avoir voulu créer des « rencontres de cinéma », chaque participant jouant un jeu où les détails se découvrent à chaque visionnage.

Rencontres est un long métrage très réussi, une réelle découverte, où aucun temps mort et un excellent montage confirment la qualité de réalisation de cette nouvelle génération montante. L’incommunicabilité entre des personnalités bien différentes, leur mise en rapport, dans une proximité à la fois intime et ouverte au dehors : le café, le fait des laisser agir et voir « ce qui se passe », ces temps de rencontres en suspend, sont autant d’ingrédients qui participent à la force comique et inattendue de ce documentaire.

Dans Rencontres, communiquer relève de l’acrobatie, et ce sont 78 minutes de bonheur à découvrir sans plus tarder !

Pour plus de renseignements, www.francedoc.com (programmation complète du festival jusqu’au 10 mai 2011).