Oyé oyé braves fans des créations du Studio AARDMAN, l’exposition en ce moment au Musée d’Art Ludique de Paris est pour vous ! Venez vous plonger dans l’univers artisanal et passionnant de ces fous qui animent des figurines faites en pâte à modeler de 30 centimètres de haut, image par image !

Vous découvrirez au fil des salles des figurines originales, mais également, et c’est le plus impressionnant, des décors originaux, empruntés à Shaun Le Mouton – Le Film, Chicken Run ou encore Le Mystère du lapin garou. La minutie des « petites mains » d’AARDMAN explose alors, tant on peut apprécier, en direct et à l’échelle de tournage, les détails qui nous paraissaient déjà extraordinaires. Ce qui frappe, ce sont les matériaux utilisés, bien souvent très éloignés de la matière dont ils doivent rendre compte. Arrêtez-vous donc longuement devant les nombreuses vitrines pour chercher/trouver les matières employées.

visuelaardman5


L’exposition regroupe des dessins originaux, maquettes et vidéos de manière thématique, et non chronologique, tout en évoquant ponctuellement l’histoire des studios. On y retrouve donc pêle-mêle des éléments issus du court-métrage oscarisé L’avis des Animaux (Nick Park, 2006), mais aussi des petits films datant des origines du studio, des pubs ou des clips. Un animatique du film Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout (Peter Lord, 2012) est particulièrement intéressant, tant il est rare de voir ce genre de document. Un animatique, rappelons-le, est une version du film réalisé uniquement à partir des planches de storyboard. Cela permet d’avoir une première vision d’ensemble de ce que sera le film.

“La minutie des « petites mains » d’AARDMAN explose alors, tant on peut apprécier, en direct et à l’échelle de tournage, les détails qui nous paraissaient déjà extraordinaires.”

Dans une autre vidéo, What is stop motion, on découvre le processus de réalisation des plans, image par image. Dans cette partie de l’exposition, ne loupez pas l’impressionnant Dot (2010) réalisé à une échelle incroyablement petite.

Pour les enfants, la bonne alternance entre vitrines, dessins, maquettes et vidéos promet une visite variée, sans ennui. Vous avez jusqu’au 30 août pour aller voir l’exposition, seul ou en famille ! Toutes les informations pratiques sont à retrouver ici .

@carnetscritique

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :

Exposition Aardman, l’art qui prend forme

0