Du 20 au 29 janvier 2017 aura lieu le festival PREMIERS PLANS d’Angers (#FPPA2017), présidé cette année par !

Un festival qui ambitionne de révéler qui seront les prochains grand réalisateurs européens, tout en nous permettant de (re) découvrir l’histoire et le patrimoine du cinéma. Entre programmations thématiques, rencontres avec professionnels et avant-premières, le FPPA sera l’occasion de se rendre compte de la puissance, de la diversité et de la richesse du cinéma européen.

En attendant de connaître la sélection officielle qui sera dévoilée le 13 décembre prochain, voici un premier coup d’œil sur la riche programmation du festival.

Il y a aura ainsi une rétrospective consacrée à Luc et , dont les films ont mis au premier plan un cinéma social fascinant qui n’appartient qu’à eux, capté par leur caméra naturaliste, empathique, fascinante. Nous pourrons ainsi revoir leurs documentaires et pièces de théâtre inédits, ainsi que leurs longs-métrages tels que La PromesseRosetta (palme d’or 1999), Le FilsL’Enfant (palme d’or 2005), Le Silence de Lorna, Le Gamin au véloDeux jours, une nuit ou encore leur dernier La Fille Inconnue.

Au festival Premiers plans

Jean-Pierre et

Le cylcle L’Altro Cinéma reviendra sur le cinéma de genre italien des années 60-70. Westerns, péplums, polars, Giallos… de Sergio Sollima, à Dario Argento en passant par Sergio Leone ou Mario Bava, cette sélection nous permettra de redécouvrir ces classiques méconnus qui ont su réinventer les codes du cinéma à travers une esthétique singulière, qui continue d’asseoir son influence sur le cinéma mondial.

Premiers plans

Colorado, de Sergio Sollima

La sélection Face aux pouvoirs nous proposera de revenir sur ces films qui, du Dictateur de Chaplin à Habemus Papam de Nanni Moretti en passant par L’homme qui tua Liberty Valance, La prophétie des grenouilles, Amen ou encore Royal Affair, mettent en scène l’individu dans sa relation aux pouvoirs qui le dominent (politiques, systèmes économiques, loi du plus fort, etc) et souvent, le menacent.

Les films:
Le Dictateur de Charlie Chaplin (1945)
L’Homme qui tua Liberty Valance de John Ford (1962)
Sa majesté des mouches de Peter Brook (1963)
Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon de Elio Petri (1970)
Lola, une femme allemande de Rainer Werner Fassbinder (1981)
Oublier Palerme de Francesco Rosi (1989)
La Prophétie des grenouilles de Jacques-Rémy Girerd (2001)
The Navigators de Ken Loach (2001)
Amen de Costa-Gavras (2002)
Osama de Siddiq Barmak (2004)
Women Are Heroes de JR (2010)
L’Exercice de l’État de Pierre Schoeller (2011)
Habemus Papam de Nanni Moretti (2011)
Royal Affair de Nikolaj Arcel (2012)

Premiers plans

L’immense , égérie d’un certain cinéma d’auteur français (de Desplechin à Jacques Audiard en passant par Noémie Lvovsky) sera à l’honneur d’un hommage et d’une rétrospective de ses films. On devrait pouvoir ainsi voir ou revoir Oublie moi, L’adversaire, Sur mes Lèvres, Rois et Reines, Ceux qui restent, La moustache, À l’origine, ou encore Les beaux gosses – parmi nos films préférés de l’actrice

La programmation de ce cycle est à venir.

Premiers plans

Emmanuelle Devos, dans Sur mes lèvres de Jacques Audiard

Quand la Pologne s’anime nous présentera 4 programmes de courts métrages pour découvrir, dès 3 ans, la diversité et la richesse du cinéma d’animation polonais. L’occasion de découvrir les créations des plus grands réalisateurs (Walerian Borowczyk, Jan Lenica, Jerzy Kucia,…) mais aussi celles de la jeune génération, notamment à travers l’œuvre de Tomek Ducki, jeune réalisateur très prometteur invité au Festival.

Premiers plans sera également le lieu de nombreux autres événements et hommages, résumés sur le site officiel du festival : http://www.premiersplans.org/

Nous vous en parlerons plus en détails dans les prochaines semaines !