Stéphanie Di Giusto

[CRITIQUE] LA DANSEUSE

Ce qui est émouvant dans LA DANSEUSE, grâce à l’incarnation puissante et magnétique de Soko, c’est le paradoxe entre la force physique et de caractère de cette femme et son extrême fragilité intime....