cannes 2016 : compétition

image de ELLE
3.4

[CRITIQUE] ELLE

ELLE commence sur une image trauma imprimée par l’œil cruel d'un animal de compagnie. Michèle (Isabelle Huppert), victime du viol que nous observons, impuissants, adoptera par la suite la même indifférence à son agression....