Héloïse Martin

[CRITIQUE] TAMARA

TAMARA séduira davantage par la justesse et la variété de ses seconds rôles et par sa contemporanéité que par la romance un peu mielleuse qui nous est servie...