Pour sa 11e édition, le Festival du film coréen à Paris (FFCP), qui s’est tenu du 25 octobre au 1er novembre 2016, avait décidé d’apporter quelques nouveautés à son programme. Notamment, l’apparition d’un Prix du Public décerné directement par les festivaliers (via un système de vote sur le site SensCritique). Parmi les treize films de la section Paysage qui étaient en compétition, nous avions une préférence certaine pour le très beau et intimiste Kissing Cousin de Chang Hyun-sang, le documentaire important Reach for the Sky de Choi Woo-young et Steven Dhoedt sur le système éducatif coréen, ainsi que le captivant thriller politique The Truth Beneath de Lee Kyoung-mi. Et c’est justement ce dernier qui a eu les faveurs des spectateurs. Présente lors de la cérémonie de clôture, la réalisatrice Lee Kyoung-mi, surprise, est repartie avec ce premier prix.

LEE Kyung-mi réalisatrice de The Truth beneath / © Jean Lim - FFCP2016

LEE Kyung-mi réalisatrice de The Truth beneath / © Jean Lim – FFCP2016

Autres récompenses, celles de la section courts-métrages. Le Prix d’aide à la post production (dote 4000e) est revenu à Mari de Im Da-seul et le Prix du meilleur film d’animation (dote 1000e) a été remis à Hong Sungwoo et Kim Jinwoo pour End & And : « un feel-good movie d’une grande fraicheur ». Egalement le Prix du meilleur scénario (dote 1000e) a récompensé Virgin Rider de Kim Jiyoung tandis que Summer Night de Lee Ji-won a reçu la mention spéciale du jury qui y a vu « un film pudique et délicat, doté d’un vocabulaire cinématographique très riche ».
Enfin, le Prix FlyAsiana – qui permet à son réalisateur de venir présenter à la prochaine édition du Festival du film coréen à Paris l’ensemble de ses courts-métrages – a été décerné à Bargain de Lee Chung-hyun. Un plan-séquence très surprenant, aussi drôle que terrifiant.

montage ffcp 2016

Du reste, cette 11e édition du Festival du film coréen à Paris aura à nouveau été très satisfaisante. Le festival mettant toujours autant à l’honneur des gros succès coréens, avec des avant-premières très attendues telles que Tunnel de Kim Seong-hun et The Age of Shadows de Kim Jee-woon autant que des films indépendants. Chacun à leur manière ont alors évoqué des problèmes de société. Que cela soit la pauvreté subit par la jeunesse (Steel Flower de Park Suk-young) comme les personnes âgés (The Bacchus Lady de E J-yong), la question de l’élitisme scolaire (Reach for The Sky), ou simplement la corruption policière (Asura de Kim Sung-soo) et les dérives politique (Inside Men, The Truth Beneath). Ainsi, si la 10e édition du festival, en 2015, avait été marquée par une présence importante de comédies, celles-ci se sont faites plus rare cette année pour davantage de diversité. Et c’est vers des films particulièrement sombres qu’on aura peut-être pris le plus de plaisir. A l’image d’Asura, porté par un sentiment de désespoir, propre à la vision du monde du réalisateur Kim Sung-soo (voir son interview et celui de l’acteur Jung Woo-sung, ici), mais également avec The Age of Shadows. Traitant d’un sujet similaire à Assassination de Choi Dong-hoon, présenté en 2015 au festival, mais avec une approche bien plus dramatique, le film a avant tout de passionnant son regard sur l’histoire de la Corée – à savoir la mise en avant de la lutte pour l’indépendance de la Corée contre le Japon dans les années 1920.

image du film worst woman

Worst Women de Kim Jong-Kwan

Enfin, en plus d’avoir mis en avant la réalisatrice Yoon Ga-eun, remarquée par son travail sensible et plein d’espoir sur l’enfance (voir notre interview ici) au travers de son film The World of Us et d’une série de courts-métrages, le FFCP s’est terminé sur une note plus joyeuse, avec la comédie Worst Women, de Kim Jong-Kwan, présentée en clôture de la manifestation. Une conclusion parfaite pour un festival qui aura cette année vu son affluence exploser, suscitant évidemment la (bonne) surprise des organisateurs. De quoi promettre encore de belles choses pour l’année prochaine.

Pierre Siclier
FESTIVAL DU FILM CORÉEN A PARIS 2016

– Sommaire de la 11e édition

– Infos pratiques

Autour du FFCP

Critiques et interviews du FFCP 2016

D'accord ? Pas d'accord ?

Notifications :
avatar
wpDiscuz

Send this to a friend

Hello,

Un article intéressant : 11ème Festival du Film Coréen à Paris : compte-rendu

Le lien : https://www.leblogducinema.com/festivals/ffcp-2016-compte-rendu-842244/