Le Boudoir

Un boudoir pour s’épancher en toute intimité sur le cinéma, pour y rendre hommage avec emphase et sensibilité aux films qui embrassent une émotions, des symboles, des digressions philosophiques et autres sentiments.Un boudoir pour qu’a travers des mots choisis, la lecture d’un texte retranscrive au plus prés la sensation et l’émoi du visionnage. Loin de l’écriture froide journalistique, Le Boudoir tente de faire vibrer la corde sensible et sensorielle…

4.0

[CRITIQUE] UNITED STATES OF LOVE

Récit féministe incandescent, exercice de style brillant, United States of Love est une dissertation de haut vole autour du désir des femmes....
5.0

[CRITIQUE] LOVE STREAMS (1985)

LOVE STREAMS ressort en version restaurée. Une chance à ne pas manquer de découvrir l'itinéraire de deux âmes douloureuses rendues folles d'amour....
photo du film Sex Doll

[CRITIQUE] SEX DOLL

SEX DOLL, un sujet fort, une belle mise en scène, une esthétique gracieuse... Mais une erreur de casting......

[CRITIQUE] À JAMAIS

À JAMAIS, excellente adaptation de The Body Artist de l'auteur Don DeLillo, hanté par un Mathieu Amalric fascinant....

[CRITIQUE] GO HOME

Impossible de ne pas être happé par le prisme sensoriel brillamment maîtrisé que GO HOME déploie. Il lui manque juste un supplément d’âme....

[CRITIQUE] IRIS

Charlotte Le Bon, Romain Duris et Jalil Lespert, un trio d'acteurs tout en chair et en lumière absolument bluffant dans IRIS...

[CRITIQUE] LE CANCRE

Critique du film LE CANCRE réalisé par Paul Vecchiali avec Pascal Cervo, Paul Vecchiali, Catherine Deneuve et Mathieu Amalric....

[CRITIQUE] FRANTZ

Grâce à Pierre Niney en jeune soldat poignant, FRANTZ se fait une place parmi les meilleurs films français de l'année. Du très beau Ozon....

[CRITIQUE 1] DIVINES

Il y a des films qui donnent des claques, Divines est de ceux-là. Divines ose, fonce et Divines brille. Un récit initiatique bouleversant....
Photo du film L'ÉCONOMIE DU COUPLE

[CRITIQUE] L’ÉCONOMIE DU COUPLE

L’ÉCONOMIE DU COUPLE est un projet fort sur le papier, mais auquel il manque le lâcher prise intellectuel pour saisir une vérité....

[CRITIQUE] A BIGGER SPLASH

A BIGGER SPLASH se disperse et s'allonge. Ses belles fulgurances et son casting n'auront pas raison de la faiblesse de l’écriture. Dommage....

[CRITIQUE] C’EST L’AMOUR

C'EST L'AMOUR, ou le charme désuet du cinéma pré-nouvelle vague, étonnant de modernité dans le portrait croisé des mœurs amoureuses libres....