28 septembre 2016

[CRITIQUE] DOGS

Le cinéma roumain est-il en passe de devenir, tout simplement, le fer de lance d'un renouveau à l'échelle européenne ? Ses lettres de noblesse trônent désorm...

[CRITIQUE] LA DANSEUSE

Ce qui est émouvant dans LA DANSEUSE, grâce à l’incarnation puissante et magnétique de Soko, c’est le paradoxe entre la force physique et de caractère de cette femme et son extrême fragilité intime....

[CRITIQUE] MORGANE

MORGANE avait du potentiel mais ne fait que se traîner dans sa première partie avant de basculer dans de l'action mal maîtrisée....