David Koepp

[CRITIQUE] INFERNO

Comme c'était déjà le cas dans les deux précédents opus, la complexité de l'intrigue, mêlant différentes références culturelles, qui tenait en l'haleine le lectorat de Dan Brown, ressemble une fois transposée à l'écran à un gloubi-boulga hétérogène et indigeste....

David Koepp

© Sony/Columbia   Scénario 2018 The Thin Man 2016 Inferno 2014 Brilliance 2015 Charlie Mortdecai 2014 The Ryan I...
article placeholder

[critique] Hypnose

Tom Witzky, ouvrier dans la banlieue de Chicago, mène une vie de père de famille tout à fait ordinaire. Lors d'une soirée entre amis, Tom accepte, par jeu, ...