Quatre ans après le deuxième volet, Pierre Coffin & consorts frappent de nouveau avec MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3. Mais sans arriver à impulser un nouvel élan…

Heureusement, entre temps, on avait eu le droit à un spin-off avec Les Minions, qui fit un carton, y compris en terme de produits dérivés. Eu égard au succès de la saga, Universal continue à exploiter le filon avec un troisième opus qui parvient encore aisément à réjouir les plus jeunes, mais risque sérieusement de lasser les adultes… Gru coule désormais des jours heureux avec sa douce Lucy. Ensemble, ils élèvent ses trois filles : Margo, Edith et Agnès et tentent d’arrêter les super méchants pour le compte d’une organisation secrète. Jusqu’au jour où un nouveau criminel tout droit sorti des années 80 refait surface et leur échappe : c’est Balthazar Bratt. Ils sont mis à pied et cherchent en vain une reconversion. Refusant de redevenir méchant, Gru est abandonné par les minions qui s’ennuient fermement dans cette nouvelle vie bien rangée. C’est alors que Gru découvre l’existence d’un frère jumeau caché : Dru, son exact opposé. Ce dernier lui révèle le passé de leur père et sa cave secrète, un héritage dont seul Gru semble être à la hauteur…

Photo du film MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3

Si l’on retrouve avec plaisir tous les sympathiques personnages qui ont fait le succès de la saga et son humour si particulier, cela n’empêche pas la formule de s’essouffler : on prend les mêmes et on recommence dans une logique de continuité par rapport aux épisodes précédents mais sans véritable évolution. Tout est assez prévisible et plutôt facile c’est dommage. Par exemple, aussi adorable que soit la petite Agnès avec ses histoires de licornes, on est surpris que les filles de Gru n’aient pas grandi par rapport aux épisodes précédents. Leurs problématiques sont les mêmes sauf que l’on a bien sûr ajouté celle de l’acceptation de Lucy en tant que maman et c’est assez léger. En revanche les minions parviennent toujours à nous arracher un sourire avec leurs gags absurdes. Quant à Gru, si l’on commençait à en avoir fait le tour, en voici une double dose avec son frère jumeau ! Dans la version française ce sont également deux frères qui leurs prêtent leurs voix : Gad et Arié Elmaleh, et on peine même à les distinguer dans leurs intonations. C’est cependant la seule nouveauté réussie dans cet opus, ces deux là symbolisant de façon humoristique la gémellité en tant que complétude. Tels le yin et le yang, l’un en blanc, l’autre en noir, ensemble ils forment un tout et se complètent dans l’opposition.

« Dans Moi, Moche et Méchant 3, on prend les mêmes et on recommence dans une logique de continuité par rapport aux épisodes précédents, mais sans véritable évolution. Dommage ! »

L’autre nouveauté de MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3, c’est bien sûr le nouveau méchant : Balthasar Bratt. Costume violet avec épaulettes surdimensionnées, cheveux mi-longs avec crête sur la tête et moustache de rocker, ce dernier représente le comble de la ringardise. Ex-héros d’une série à succès dans les années 80, ce dernier n’a jamais supporté que tout s’arrête net pour lui le jour où l’adolescence a pointé le bout de son nez et les boutons avec…Si la bande originale peut à la rigueur nous séduire en ressortant notamment Michael Jackson et son moonwalk, le reste est assez pathétique. Le scénario est pourtant bien rythmé et ne manque pas d’action mais la qualité fait défaut, le propos et l’histoire étant assez plats. On sent que les scénaristes ont sorti les rames pour nous proposer un super méchant assorti de gags peu inspirés et déjà presque aussi dépassés que lui.Photo du film MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3Ce que l’on retiendra de MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3 ce sera donc le duo comique composé par les frères jumeaux dans cette ambiance décalée peuplée de gadgets à mi-chemin entre Batman (pour les costumes) et James Bond (pour la super course poursuite dans la ville) qui sauve un peu la mise, autant que les minions version « Bad boys » en prisonniers franchement amusants. Pour le reste, on est tenté de se dire qu’il serait judicieux s’arrêter de tirer sur la corde et de s’en tenir à ce troisième épisode, même si cela continue de rendre nos enfants hilares !

Stéphanie Ayache

Votre avis ?

[CRITIQUE] MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3
Titre original : Despicable Me 3
Réalisation & Scénario : Pierre Coffin, kyle Balda, Eric guillon
Acteurs principaux :Gad Elmaleh, Arié Elmaleh, Audrey Lamy, David Marsais
Date de sortie : 5 juillet 2017
Durée : 1h30min
3.0Redondant
Avis des lecteurs 12 Avis


D'accord ? Pas d'accord ?

Notifications :
avatar
Tri par:   récents | anciens | populaires
JSPMM
Invité

L’avis de notre blog (JSPMM) sur le film est assez proche, on trouve le méchant peu original et répétitif dans ses attitudes, et surtout les minions déconnectés de l’historie principale. Les thèmes de la famille que l’on se choisit, des rêves que l’on a droit d’atteindre sont présents mais pas assez liés hélas.
Si vous voulez lire notre critique (familiale), sur notre blog

Yannick
Rédacteur

Malgré un effet redondant, ce troisième opus se place toujours sous le signe de l’humour et, en musique, des années 80 ! Divertissant ! 3,5/5

wpDiscuz