cannes 2017 Critiques

2.0

[CRITIQUE] OKJA

Quatre après Snowpiercer, le réalisateur coréen Bong Joon-ho revient avec Okja, mais n'offre cette fois qu'un film mineur trop américanisé....
3.0

[CRITIQUE] SANS PITIÉ

Sans révolutionner le genre, Sans Pitié se place en polar efficace, où même les gangsters peuvent faire preuve de sentiments....
3.0

[CRITIQUE] AVA

Entre récit initiatique et force de vivre, AVA, de la prometteuse Léa Mysius, apporte un certain souffle dans l'antre du cinéma hexagonal....
4.0

[CRITIQUE] L’AMANT D’UN JOUR

Entre éducation sentimentale et frivolité, L'AMANT D'UN JOUR de Philippe Garrel met en scène un homme, sa jeune maîtresse et sa fille....
5.0

[CRITIQUE] LE JOUR D’APRÈS

Hong San-soo continue son exploration des tourments amoureux avec LE JOUR D'APRÈS. Un film grave et merveilleux....
4.0

[CRITIQUE] LE VÉNÉRABLE W.

LE VÉNÉRABLE W. est une plongée en apnée au cœur du Mal absolu et revient sur les massacres des Rohingyas en Birmanie....
3.0

[CRITIQUE] JEUNE FEMME

Premier film pour Léonor Seraille qui nous fait traverser Paris en compagnie de Paula, un personnage haut en couleurs. Nouvelle tête dans le paysage cinématogr...
1.0

[CRITIQUE] D’APRÈS UNE HISTOIRE VRAIE

Roman Polanski et Olivier Assayas adaptent le succès de Delphine de Vigan. Pour un résultat décevant, très loin des grands heures du réalisateur franco-polonais...
4.0

[CRITIQUE] YOU WERE NEVER REALLY HERE

Joaquin Phoenix dévore la pellicule dans YOU WERE NEVER REALLY HERE, un polar hanté à l'amplitude esthétique et émotionnelle hallucinante. YOU WERE NEVER REALL...
2.0

[CRITIQUE] IN THE FADE

En dépit d’une Diane Kruger en état de grâce dans un rôle en or, In the Fade laisse perplexe face à une morale douteuse....
GIF de l'amant double de François Ozon
4.0

[CRITIQUE] L’AMANT DOUBLE

François Ozon revient en compétition sur la croisette et délivre, avec L'AMANT DOUBLE, un thriller érotique référencé et percutant....
1.0

[CRITIQUE] UNE FEMME DOUCE

Pourquoi une femme se voit réexpédier les colis envoyés à son mari ? C'est la question posée par UNE FEMME DOUCE, un road-movie particulier dans une Russie à l'...
4.0

[CRITIQUE] GOOD TIME

Robert Pattinson arpente les rues new-yorkaises la nuit dans GOOD TIME, un polar désespéré dirigé par les frères Safdie. Du cinéma sans prétentions mais avec d...
Photo de Rodin
4.0

[CRITIQUE] RODIN

RODIN de Doillon est un portrait sensuel du sculpteur entre acte créateur et amours tourmentées. Avec un Vincent Lindon à nouveau magistral....
2.0

[CRITIQUE] LES PROIES

Sofia Coppola réalise une version miroir du film Les Proies (1971) de Don Siegel, mais en y apportant une épure scénaristique, aux conséquences regrettables....
3.0

[CRITIQUE] HAPPY END

Michael Haneke dézingue la bourgeoise dans Happy End, film au titre ironique, rempli d'humour noir, qui continue d'explorer les obsessions du metteur en scène. ...
4.0

[CRITIQUE] VERS LA LUMIÈRE

Avec toute sa subtilité et sa délicatesse qui la caractérisent, Naomi Kawase fait de Vers la lumière une de ses plus belles œuvres....
4.0

[CRITIQUE] BECOMING CARY GRANT

BECOMING CARY GRANT est un voyage au coeur de la personnalité complexe d'un des plus grands acteurs hollywoodiens, Cary Grant....
2.0

[CRITIQUE] WIND RIVER

Scénariste désormais reconnu (Comancheria et Sicario), Taylor Sheridan se lance à son tour dans la réalisation. WIND RIVER tient son titre de la réserve éponym...
3.0

[CRITIQUE] THE KILLING OF A SACRED DEER

Yorgos Lanthimos revient avec The killing of a sacred deer, une tragédie antique aux accents hitchcockiens, qui prend des allures de farce. Réalisateur formali...
4.0

[CRITIQUE] THE VILLAINESS

L’actrice Kim Ok-vin mène une vengeance sanglante dans The Villainess, film d’action coréen jubilatoire de Jung Byung-gil...
Photo de The Meyerowitz stories de Noah Baumbach
3.0

[CRITIQUE] THE MEYEROWITZ STORIES

Réalisateur indé de l'école new-yorkaise, Baumbach revient avec une nouvelle variation de ses thèmes de prédilections. Voir Noah Baumbach en Compétition Offici...
4.0

[CRITIQUE] REQUIEM POUR MADAME J.

Tragicomédie portant un regard sarcastique sur la bureaucratie et la politique serbe, Requiem pour Madame J. impose le jeune cinéaste Bojan Vuletić en figure du...
3.0

[CRITIQUE] L’HUMIDITÉ

Premier film du serbe Nikola Ljuca, L'Humidité est un thriller atmosphérique entre Nicolas Winding Refn et David Lynch....
2.0

[CRITIQUE] LE REDOUTABLE

Michel Hazanavicius sait être un bon imitateur de genres, mais a ses limites, comme le prouve Le Redoutable....