Alors qu’on vient d’apprendre que la Sélection Officielle sera dévoilée dans un mois (mi-avril), qui sont les potentiels présents au 71ème Festival de Cannes ?

L’heure des prédictions c’est un peu Cannes avant l’heure. Un rituel où nos attentes dépassent souvent la réalité mais qui permet aussi un peu de voir qui en est où dans le paysage cinématographique. Sans la prétention de fournir la liste ULTIME, Le Blog du Cinéma vous propose un petit tour d’horizon des potentiels présents et de ceux qu’il aimerait découvrir en mai prochain sur la Croisette.

LE FILM D’OUVERTURE

Depuis 2010 on s’est habitué à ce que le film d’Ouverture sorte également au cinéma en même temps. Le Festival va-t-il continuer cette pratique ? Car si cela est le cas, le préposé (pour l’instant) n’est autre que Todos Lo Saben de l’iranien Asghar Farhadi. En plus d’être Cannes-friendly (il est venu présenter ses deux derniers films en Compétition), le film est porté par deux acteurs qui ne feraient pas tache sur le tapis rouge (Javier Bardem et Penélope Cruz). Daté au 9 mai, soit le lendemain de l’Ouverture, il tient la corde pour ouvrir les hostilités. Titré Everybody Knows à l’international, le film raconte comment une réunion de famille à priori anodine va être totalement chamboulée. On se dirige, à priori, vers un huis clos. Même si on ne le retrouve pas pour ouvrir les hostilités, on se doute que Farhadi pourrait aussi être présent directement dans Sélection Officielle.

LES GROS NOMS AU RENDEZ-VOUS ?
D’abord, il y a ceux que l’on a l’habitude de voir depuis des années – souvent déjà primés. Cette année les prétendants sont beaux. Jugez-en par vous-même : The Death and Life of John F. Donovan de Xavier Dolan, Loro de Paolo Sorrentino, Ash is Purest White de Jia ZhangkeWhere Life Is Born de Carlos Reygadas, E-Book d’Olivier AssayasVision de Naomi KawaseLe Poirier Sauvage de Nuri Bilge Ceylan, Dogman de Matteo GarronePeterloo de Mike Leigh, The Favourite de Yorgos LanthimosThe Sisters Brothe Brothers de Jacques AudiardDonbass de Sergei Loznitsa. Une belle brochette à laquelle on peut ajouter deux noms : le hongrois László Nemes et David Robert Mitchell, deux réalisateurs qui ont fait du bruit lors de leur première venue (Le Fils de Saul et It Follows, deux chocs !) sont prédisposés à revenir. Le premier avec Sunset, le second avec Under the Silver Lake.

ET LA FRANCE ?

La France aura bien sûr son mot à dire dans la course à la Palme. Après La Loi du Marché, Stéphane Brizé pourrait revenir à Cannes avec Un Autre Monde (toujours avec Vincent Lindon dans le rôle principal), l’histoire de salariés qui tentent de sauver leur emploi. Eva Husson découverte avec Bang Gang (une histoire d’amour moderne) a ses chances avec Les Filles du Soleil qui s’attarde sur le destin de combattantes kurdes. Un sujet fort ! On aimerait fortement voir Claire Denis et son High Life (un film de SF avec Robert Pattinson !) ainsi que Un couteau dans le coeur (Knife + Heart) de Yann Gonzalez, Au Poste de Quentin Dupieux et bien sûr Un people et son roi de Pierre Schoeller avec son casting 5 étoiles (Laurent Lafitte, Louis Garrel, Denis Lavant, Adèle Haenel, Gaspard Ulliel…).

FANTASMES, FANTASMES…
Le moment des prédictions est aussi là pour laisser parler nos fantasmes. On a du mal à réellement les voir présents à Cannes mais du moment que ce n’est pas officiellement négatif, on y croit. C’est le cas pour le Radegund de Terrence Malick par exemple. L’américain connaît Cannes mais cela fait depuis son Tree of Life qu’il n’a plus rien montré là-bas. Le mystérieux Roma du génial Alfonso Cuarón est source de fantasmes, on sait peu de choses dessus mais en revanche on sait que le film est depuis un moment en post-production. De quoi laisser sous-entendre que eut-être… Encore plus excitant, l’ami Terry Gilliam pourrait lui aussi faire son apparition avec son fameux L’Homme Qui Tua Don Quichotte. Et puisqu’on y est, pourquoi pas Lars Von Trier ? On le sait écarté du Festival mais s’il faut créer l’événement, le faire venir avec son The House That Jack Built serait une idée sexy qui ne manquera de faire causer sur chaque centimètre de la Croisette. Plus probable et véritable attente de notre part : le nouveau Pixar, Les Indestructibles 2. Le studio d’animation est souvent présent là-bas, ce qui permettrait d’avoir une belle Séance Spéciale ! Pour la même case, on imagine aisément Ocean’s 8 de Gary Ross se faufiler et, allez, soyons fous, un petit Gaspard Noé pour une Séance de Minuit survoltée ?

Quoi qu’il en soit, les doutes seront levés mi-avril et on vous reparlera des films sélectionnés ! Bien entendu, nous serons également présents en mai lors du Festival pour évoquer concrètement les heureux élus.