À l’instar de nombreuses industries, le milieu du cinéma est un modèle de flux et de reflux. Cela a du sens, car les médias ont tendance à refléter le climat social actuel. Nos peurs, nos espoirs et nos rêves pour l’avenir, tous ces éléments nous aident à déterminer quels sujets et genres sont à la pointe du divertissement à un moment précis.

Bien que ces reflets de société prennent beaucoup de formes, la plus évidente est peut-être celle des superproductions cinématographiques. Auparavant, les antagonistes étaient généralement russes, en raison de notre peur collective pendant la Guerre froide, bien qu’aujourd’hui, ils tendent à se manifester sous la forme de films de super-héros où le méchant est plus fantastique que fondé dans la réalité.

Qu’en est-il des sujets qui ont connu une accalmie, pour ensuite reprendre leur place sous les projecteurs comme les films de casino ? À bien y regarder, les casinos, machines à sous, et le poker sont très souvent représentés dans le milieu du cinéma et des séries, du clin d’œil sérieux aux approches plus humoristiques, mais ils ont rarement fait l’objet d’un sujet principal. La diminution de leur popularité est en train de s’inverser, et il y a fort à parier que nous pouvons attendre beaucoup de cette thématique dans l’avenir du cinéma.

L’essor et la chute des jeux de casino

Dans les débuts du cinéma, l’environnement de paillettes et de glamour prenait forme à une échelle sans précédent. Les acteurs et les musiciens jouissaient d’une reconnaissance et d’une acclamation internationales, entraînant l’obsession et l’adoration du public. C’est ce dont le public rêvait, et ce qu’il essayait de toucher du doigt.

Et ce n’est donc pas un hasard si cette obsession s’est reflétée dans le développement de Las Vegas, la capitale mondiale des jeux d’argent, car il s’agissait d’une culture de célébrités généralisée, accessible à plus de quelques chanceux. Avec le temps, toutefois, l’ostentation de ce type de vie s’estompa de la perception du public, à mesure que les goûts évoluaient et que les plus réalistes et enracinés revendiquaient leur place dans le rêve américain. Ce cycle, semble-t-il, tourne aujourd’hui à plein régime et, avec le temps, est en train de retrouver sa place sous les projecteurs.

Relancer la vapeur

La raison pour laquelle nous avons assisté à une recrudescence des films de casinos au cours du nouveau millénaire se résume à deux facteurs principaux : un marché inexploité et l’énorme croissance de l’industrie des casinos en ligne. Comme nous le savons tous, Hollywood a tout intérêt à créer des remakes comme moyen de générer un buzz supplémentaire. Bien que cela prenne souvent la forme des genres et des sujets les plus populaires, il existe d’autres cas, comme dans celui des casinos, où le marché de la génération actuelle n’a pas été testé ni exploité.

C’est l’une des raisons pour lesquelles Ocean’s 11 datant de 2001 est un exemple de réussite de remake. En effet, le film est une nouvelle version de L’inconnu de Las Vegas (Oceans’11 en VO) avec entre autres Franck Sinatra et Dean Martin, sortit en 1960. Il est donc l’héritage d’un film classique. Combinez cela avec les opportunités offertes par les nouvelles technologies et techniques de tournage, et par certains des plus grands acteurs de films de casino et de films en général, comme George Clooney, et il n’est pas surprenant que la série connaisse un énorme succès commercial.

En ce qui concerne les casinos eux-mêmes, il est indéniable que ceux-ci ont toujours été populaires. Cela fait des milliers d’années que le concept de jeu réjouit les hommes, et il restera probablement l’un des piliers de la société humaine. Pourtant, dans les temps anciens, l’industrie n’était pas à son apogée. Aujourd’hui, souvent considérés comme réservés aux riches et aux puissants, le public a abandonné son obsession pour les casinos physiques et s’est tourné vers des versions plus accessibles et variées des jeux.

L’influence principale du casino en ligne n’a pas été immédiatement évidente pour les non-initiés du secteur. Celui-ci est devenu populaire non seulement sur ordinateur, mais également sur appareil mobile, et s’est ainsi fait une place dans le quotidien des joueurs. Ces derniers peuvent trouver une gamme de jeux qui, dans de nombreux cas, dépassent la sélection de casinos physiques, tout en pouvant être appréciés de presque n’importe où et sans qu’il soit nécessaire de s’habiller ou de sortir.

Bien sûr, le jeu en ligne n’a peut-être pas beaucoup de sens comme thème d’un hold-up de casino, mais la croissance indéniable de l’industrie l’a ramené dans l’opinion publique, où il n’a cessé de gagner du terrain. 

Un cycle en évolution ?

Avec la sortie récente et le succès de Ocean’s 8, le public a montré que le désir de films basés sur des casinos était plus fort que jamais. La question que nous nous posons est de savoir quelle forme cela pourrait prendre alors que le monde du cinéma prend lentement conscience du rôle de plus en plus important que jouent les casinos en ligne dans le monde des jeux d’argent modernes.

Continueront-ils à baser leurs films sur les casinos traditionnels, en raison de la difficulté d’adapter un casino numérique à un blockbuster excitant, ou une génération d’écrivains et de publics plus férus de technologie trouveront-ils un moyen de combler le fossé qui les sépare de ce nouveau monde ? Quoi qu’il en soit, nous sommes pris dans un domaine sans précédent en ce qui concerne les cycles de film et le recyclage des idées et des séries plus anciennes. On vous laisse sur ces réflexions, en espérant que le casino au cinéma à d’autres belles cartes à jouer…

Article sponsorisé

avatar
  S'abonner  
Notifications :