phénomènes

PHÉNOMÈNES, pas si phénoménal – Critique

Autant le dire clairement et tout de suite, avant de rentrer proprement dit dans le film, Phénomènes n’est pas si phénoménal que ça et M. Night Shyamalan, Monsieur Sixième Sens quand même, nous avait habitué à un peu mieux. Un peu mieux, oui, car son dernier film n’est pas très prenant et n’a pas dû trouver preneur dans la tête de pas mal de spectateurs.

Pourquoi ? Pourquoi ce film n’est pas « le » film ? Pourquoi la sauce ne prend-t’elle pas ?

Déjà on peut lire sur un plexiglas à l’accueil du cinéma : « Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs ». Soit. Mais à ce moment-là, il y a tromperie sur la marchandise messieurs les censeurs. Car hormis une ou deux scènes « limites » – je pense à la scène du parc et des lions par exemple – il n’y a rien de très sanglant.
Ou en tout cas rien qui pourrait nous faire dire « Diantre ! Encore heureux qu’ils nous aient prévenu ! ». Je connais bon nombre de films dits « gores » qui n’ont pas eu d’avertissements aux moins de 12 ans par exemple lors de leurs sorties en salles. D’ailleurs, le dernier George A. Romero qui sort ce 25 juin ne comporte « que » la mention « Interdit aux moins de 12 ans » alors qu’il fût un temps, le seul nom de Romero faisait pâlir n’importe qui, car les connaisseurs savent qu’ils avaient un des maîtres du gore en face d’eux (La Nuit Des Morts-Vivants, Zombi, etc.).
Donc sur ce point, il y a à mon avis un petit passage à vide.

Ensuite, certaines critiques nous annonçaient le film comme étant « un des plus terrifiants films de M. Night Shyamalan« . Mouais. A vrai dire, on n’en est quand même relativement loin. Certaines scènes de Sixième Sens par exemple m’avaient fait bien plus sursauter que Phénomènes. Et ce n’est pas simplement le fait de sursauter ou de crier. Non, c’est plus qu’ici, il manque un suspense, une adrénaline qui ne monte pas, qui ne vient pas, qui ne prend définitivement pas.
On a l’action, brute de décoffrage, une fois le fait accompli, mais on n’a pas l’eau à la bouche, on n’a pas d’attente insoutenable avant une scène. Si le mot « thriller » est affiché sur un des tags décrivant ce film, il est à bannir incontestablement. Phénomènes ne comporte aucune scène qui s’approche, de près ou de loin, à du thriller, soyons clairs.

Il nous reste quoi ? Les points positifs du film ? Le rôle tenu par Mark Wahlberg.

L’acteur est quand même assez bon dans ce qu’il entreprend, et personnellement, le premier film auquel j’ai adhéré était La Planète Des Singes de notre ami Tim Burton. Une certaine dose d’humour émane par moment du film. La scène où Mark Wahlberg parle à une fleur par exemple, qui s’avère être en fait en plastique, est assez drôle.
Maintenant, il reste le fond du film. La probabilité pour qu’un tel phénomène se produise est assez réduite. Cela reste bien évidemment un film fantastique avant toute autre chose, et cela nous permet de voyager un peu en dehors de nos clous habituels, de notre routine.
Je ne raconterais évidemment pas la fin, mais elle est tout de même classique. On ne dira rien de plus, à part « allez le voir un dimanche après-midi, ça passera le temps ! ».

Yannick

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

Fondateur & Administrateur
S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
snut
snut
Invité.e
14 mai 2010 14 h 19 min

perso, j’ai beaucoup aimé le film quelques jours après l’avoir vu, parce qu’il m’a trotté dans la tête, même s’il ne m’a pas subjugué lors du premier visionnage.
C’est un film à voir plusieurs fois, je pense.

Hélène
Hélène
Invité.e
24 février 2009 19 h 14 min

C’est vrai que comparé à Sixième sens on est un peu déçus, mais en même temps, si on ne le compare pas (bien que je ne pense pas que j’aurais été voir le film qi ça n’avait pas été Shy à l’affiche) c’est plutôt un bon film. OK la morale est grosse et la fin pas terrible, mais bon le fil rouge est plutôt bien exploité et Mark est bon dans son rôle.

Fleurk
Fleurk
Invité.e
31 juillet 2008 11 h 43 min

Vous êtes sévères, le film est une bonne illustration de la maîtrise de Shy question mise en scène. Phénomène n’entame-t-il pas aussi une réflexion sur la génération YuToube et sur le spectateur voyeur ?

Jérémy (auteur)
Jérémy (auteur)
Membre
9 juillet 2008 0 h 08 min

Bien aimé ? La vache, je vois pas comment.
Enfin en même temps, j’en attendais énormément, tout part de là à chaque fois.

Dric
Dric
Invité.e
8 juillet 2008 11 h 41 min

Pour ma part j’ai bien aimé, même si je me serais volontiers passé de la morale « bouh les humains, ils font du mal à la planète ». Le fait d’avoir lourdement penché pour cette thèse en la répétant plusieurs fois au cours du film était un peu gros, j’aurais préféré que ça ne soit que suggéré.

9
0
Un avis sur cet article ?x