Soutenez Le Blog Du Cinéma ! Cliquez ici !
she said critique,she said avis
Crédits : Universal Pictures

SHE SAID, la fin d’un long silence – Critique

Ce film évoque l’une des affaires les plus importantes de la décennie, qui aura définitivement marqué un tournant sociétal et culturel. 

SHE SAID met en lumière le travail colossal de deux journalistes du New York Times pour dénoncer le comportement de l’homme le plus influent d’Hollywood de cette époque et donne enfin la parole aux femmes écrasées par un système Hollywoodien qui ne prend pas au sérieux les faits dénoncés. Une enquête passionnante, touchante et nécessaire, autant que ce film. 

Dans la continuité d’œuvres cinématographique comme Pentagon Papers de Steven Spielberg ou Spotlight de Tom McCarthySHE SAID s’intéresse à l’affaire Weinstein, véritable cataclysme pour Hollywood et qui va entraîner une vague de témoignages de la part des victimes et un changement indispensable et conséquent des lois dans le monde du travail. 

Le journalisme d’investigation au cinéma nous permet de comprendre le travail titanesque que représente une affaire sur le point de changer le monde. On rentre dans les coulisses d’un univers où mettre en lumière l’authenticité des faits n’est pas une tâche facile. 

2016, New York, le début d’un scandale hollywoodien : les révélations sur les frasques de Donald Trump vont entrainer d’autres témoignages visant cette fois le 7e art, et plus particulièrement l’homme le plus influent de ce secteur, au summum de sa carrière dans les années 90, Harvey Weinstein. 

Deux journalistes du New York Times, Megan Twohey et Jodi Kantor, vont enquêter sur ce scandale naissant, qui donnera naissance au mouvement #MeToo et à la parole libérée. On rentre au cœur d’une enquête passionnante, de sa naissance jusqu’à la publication de l’article. On navigue entre les témoignages des victimes et le travail d’enquête. 

Photo du film SHE SAID
Crédits : Universal Pictures

Cette investigation nous révélera les nombreuses failles du système hollywoodien : la domination masculine qui, sous couvert d’argents, d’influence et de gloire, agit de manière inhumaine sur les femmes. La peur, pour les victimes, de prendre la parole, dans un environnement où on les incite à ne pas parler en échange d’argent et d’une clause de confidentialité. Le poids du silence est lourd.

Le film nous révèle la face sombre d’un monde de paillettes, où personne n’est épargné. Que ce soient des actrices célèbres comme Rose McGowan ou Gwyneth Paltrow, abusées par Harvey Weinstein entre 20 et 25 ans, mais aussi les assistantes ou les employées de Miramax, société du producteur. On ressent l’émotion des victimes qui, des années après les faits, essayent tant bien que mal de se reconstruire. Mais les blessures du passé refont surface. 

On constate que l’industrie entière est touchée par ce phénomène, que la plupart des personnes du secteur étaient au courant des agissements de Weinstein, sans pour autant avertir ou les dénoncer. On apprend que certaines personnes ayant une tribune plus importante dans le métier comme Rose McGowan en ont parlé, mais que rien n’a été fait pour empêcher le producteur d’agir. On procède au chantage, on achète leur silence en évoquant la possibilité de détruire leurs vies si elles sont amenées à parler. La peur se fait ressentir, la peur de femmes qui pensent ne pas pouvoir lutter contre une industrie surpuissante. Pour avoir du poids, il faut que les victimes témoignent ensemble et ce sera tout le travail des deux journalistes. 

On prend conscience de la frustration de certaines victimes, notamment des actrices, d’avoir informé certaines personnes des agissements scandaleux qui s’accumulent à Hollywood sans que rien ne soit mis en place pour lutter contre ce fléau. Bienvenue dans un monde où l’intimidation d’un homme influent peut vous propulser tout en haut de l’affiche comme détruire votre vie si vous êtes en désaccord. 

Photo du film SHE SAID
Crédits : Universal Pictures

Au-delà d’Harvey Weinstein, c’est tout un univers qui est pointé du doigt et le film met en lumière les problématiques d’une époque où actrices comme collaboratrices sont discréditées par la majorité masculine, dominante. 

L’enquête passionne et l’incarnation des journalistes par Carey Mulligan et Zoe Kazan est fabuleuse. On est au cœur de la vie de deux femmes, entre travail et vie privée. Les deux actrices incarnent à la perfection le rôle de journalistes d’investigation. L’empathie naturelle qui émane de leur personne est sécurisante pour les victimes, elles instaurent un climat de confiance. On ressent leur implication, leur doute et la peur qui s’installe lorsque cette enquête commence à faire parler et que les tentatives d’intimidation se multiplient (appels téléphoniques, voitures qui les suivent). 

La réalisation passe ici au second plan pour laisser la place à l’investigation. Pendant deux heures, on est happé par l’évolution de l’enquête, les nouvelles révélations, les témoignages des différentes victimes, pour enfin se terminer par un clic. Un clic sur « Publier » qui changera la phase du monde, percer le silence par un cri.

Photo du film SHE SAID
Crédits : Universal Pictures

Le film SHE SAID nous plonge au cœur d’un scandale planétaire qui aura permis la libération de la parole de millions de femmes à travers le monde sur des agissements douteux dans le monde professionnel. Un bel hommage au travail journalistique titanesque qui a été réalisé et une belle manière de dire aux victimes que leurs paroles comptent.

Amaury Dumontet

Simon
Note des lecteurs1 Note
Titre original : She Said
Réalisation : Maria Schrader
Scénario : Jodi Kantor, Rebecca Lenkiewicz
Acteurs principaux : Carey Mulligan, Zoe Kazan, Patricia Clarkson
Date de sortie : 23 novembre 2022
Durée : 2h09min
3.5
Intéressant

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

Soutenez-nous !
Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x