En collaboration avec GEEKRONIQUES
Retrouvez l’intégralité des critiques de ces séries sur son site !

Les séries US ont envahies nos écrans de télé depuis quelques années pour le plus grand plaisir des sériephiles ! A tel point qu’en France on essaie souvent de « copier » le modèle US pour produire des séries (je pense à RIIS par exemple), ce qui est une erreur ! Une erreur que n’ont pas commis nos voisins anglais qui ont su trouver une tonalité propre et qui proposent d’excellentes séries. Malheureusement, on voit encore trop peu de séries anglaises à la télé en France (hormis sur les chaines spécialisées du câble et du satellite). Sans  être un expert en la matière, je vais vous présenter 3 séries Britanniques très différentes qu’il faut absolument voir !

it-crowd

Fiche technique

5 saisons
25 épisodes (de 21 à 25 minutes)
Diffusée à partir de Février 2006 sur Channel 4

Commençons avec « The IT Crowd » une série mythique pour les connaisseurs ! C’est une série avec des vrais geek à une époque ou le virage « Geek is the new sexy » n’avait pas encore été entamé avec des séries comme « The Big bang Theory » qui vont populariser le Geek et le rendre sympathique. Non, ici on a du Geek (voire même du Nerd en l’occurrence) peu fréquentable ! Pire, ils travaillent pour le département informatique (d’où le titre « The It crowd » que l’on peut traduire par l’équipe informatique).

Mais là ou la série fait fort, c’est sur le décalage de ces geek avec le commun des mortels ! Jen Barber (Katherine Parkinson) va un tout petit peu mentir sur son CV et va réussir à se faire embaucher comme responsable du service informatique d’une société londonienne. Il faut dire que son boss, le lunatique Denholm Reynholm (Christopher Morris) s’y connait encore moins qu’elle (si tant est que cela soit possible) en la matière ! On va vite découvrir qu’elle n’y connait absolument rien (ce qui va donner des scènes d’anthologie) ! Et surtout qu’elle va devoir gérer les deux barges de son équipe !

  • Roy Trenneman (Chris O’Dowd) :  le geek fainéant qui se débrouille pour en faire  le moins possible ! Il aime les ordinateurs, les jeux vidéo, les comics, et les filles (qui ne lui rendent pas du tout).
  • Maurice Moss (Richard Ayoade) : dit « Moss », c’est la caricature du Nerd ! Ce trentenaire socialement inadapté vit encore chez sa mère, est fringué comme l’as de pique et passe son temps à inventer des trucs plus inutiles les uns que les autres !

Mon avis

La série est vraiment très réussie ! Les acteurs sont au taquet (j’adore l’accent de Katherine Parkinson) ! The IT crowd fait évidemment de nombreux clins d’œils à la culture geek (via notament les tee-shirts des deux informaticiens) et nous laisse quelques phrases cultes comme le fameux « Have you tried turning it off and on again? » (Avez-vous redémarré votre PC ?) lancé lorsque des utilisateurs appellent pour un incident ! C’est à la fois un moyen de botter en touche, mais c’est aussi tellement vrai ! Pour ma part j’applique très souvent l’adage « Dans le doute reboote », tant un redémarrage d’un PC résout une grande partie des problèmes rencontrés !

Mais un des moment le plus culte reste l’épisode avec le « boitier internet » ! Jen doit faire une présentation de son activité et devant son incompréhension des rouages techniques, ses deux collaborateurs lui jouent un sacré tour : ils lui confient un boitier en lui disant que c’est « The Internet ». Sauf qu’elle va le faire tomber pendant sa présentation et « casser » Internet, semant ainsi une véritable panique dans la salle (le tout sous le regard déconfit des deux larrons) !

Pour la petite histoire, un remake US était prévu chez NBC pour une diffusion à la rentrée 2007. Mais finalement, rien n’a été diffusé. Il faut dire que cette même année, la chaîne concurrente a commencé la diffusion d’une nouvelle série mettant en scène des Geeks : The big bang theory qui a connu le succès que l’on sait ! Malgré tout, un nouveau pilote a été annoncé par NBC il y a quelques semaines et qui sera produit par Bill Lawrence (le papa de Scrubs, la meilleure comédie TV selon moi).


dates
Fiche technique

1 saison
9 épisodes (de 30 minutes)
Diffusée à partir de Juin 2013 sur Channel 4

Dates (que l’on pourrait traduire par Rencards), va parler comme son titre l’indique, de relations amoureuses et plus précisément du premier rendez-vous, une étape des plus  cruciale. Un « pitch » qui ne me faisait pas vraiment rêver tant il peut sembler éculé et être sujet du pire comme du meilleur ! Mais en l’occurrence, c’est plutôt le meilleur qui nous est offert !

La série adopte un ton résolument moderne puisque ces rendez-vous se font via un site de rencontre. Et le fait de choisir le premier rendez-vous, la première rencontre n’est pas anodin, c’est là que beaucoup de choses peuvent se passer (ou pas). De ce fait, la série adopte un format anthologique puisque chaque épisode met en scène le fameux premier rendez-vous. Mais pour apporter un peu de lien entre les épisodes, on va retrouver certains personnages dans plusieurs épisodes.

Mon avis

Dates est très réussie ! Ce n’est jamais mièvre ou fleur bleue! On va donc avoir différents types de rencards : celui qui se passe mal dès le départ, celui qui part très mal et qui finit de manière inattendue, celui qui vire au cauchemar,.. Bref, des situations qui vous serons plus ou moins familières en fonction de votre vécu! Ce que Dates met parfaitement en lumière, c’est que l’alchimie entre deux êtres est un équilibre fragile et complexe!

Le tout est servi par une belle brochette d’acteurs que les fans de séries reconnaîtront! On peu citer par exemple Neil Maskell, le tueur d’Utopia et Katie McGrath, la « méchante » de Merlin. Mais celle qui m’a le plus impressionné, c’est sans conteste Oona Chaplin, vue dans la saison 3 de Game Of Thrones dans le rôle de Talisa Maegyr (la femme de Robb). Elle est d’une beauté fascinante, et très différente de sa prestation dans GOT (il faut dire qu’habillée de manière « contemporaine, ça change pas mal), avec un coté désabusé.

La série plaira également aux amoureux de Londres! Tous les épisodes se déroulent dans la capitale Anglaise et mettent en scène à chaque fois un lieu différent, du restaurant à la boite de nuit. Bref, une très belle carte postale qui donne envie d’aller faire un tour à Londres!

A young doctor’s Notebook

YoungDoctor

Fiche technique

2 saisons
8 épisodes (de 26 minutes)
Diffusée à partir de décembre 2012 sur sur Sky art

Encore un autre registre avec A Yound Doctor’s Notebook, puisque cette fois, on va être dans le registre de la comédie noire. Attention, c’est parfois très noir, je ne recommande pas aux âmes sensibles, il y certaines scènes assez horribles (mais drôles aussi). La série est basée sur une série de nouvelles autobiographiques écrites par l’écrivain Russe Mikhail Bulgakov, et raconte la vie d’un jeune médecin russe (Daniel Radcliffe) juste diplômé pendant les années 1917-1918. Mais la plus grande originalité reste le fait qu’il parle à une version de lui même plus âgée, un « vieux docteur » (Jon Hamm) qui tente de lui prodiguer des conseils!

La série commence en 1917 au fin fond de la russie. Le docteur fraichement diplômé (et major de sa promo) prend sa première affectation : une clinique perdue dans la campagne près du village de Muryevo! Il va être accueilli un peu froidement par son équipe qui s’attendait à avoir un « vrai » médecin et pas un jeune homme! On fait donc la connaissance d’ Anna (Vicki Pepperdine), l’infirmière qui voue une admiration sans bornes au précédent médecin, Leopold Leopoldovitch.  Il y a également Pelageya Ivanovna (Rosie Cavaliero), la sage-femme qui n’a pas la langue dans sa poche et qui va mettre un petit moment à se faire à ce docteur débutant. Il reste enfin Demyan Lukich (Adam Godley),  le Feldsher, l’air un peu nunuche et passionné de cartographie, il va s’avérer un atout utile malgré tout!

Au fil des épisodes, on va découvrir que le jeune docteur va bien vite devenir accro à l’héroïne. Un travers dont son lui plus âgé tentera de lui éviter sans grand succès. Bref une belle ambiance schizophrénique!

Mon avis

Comme je le disais au départ, la série fait preuve d’une belle dose de cynisme. C’est d’autant plus vrai dans la saison 1 ou certaines scènes sont même à la limite du soutenable (l’arrachage de dent ou l’amputation de la jambe d’une petite fille). Il faut dire aussi que le deux acteurs principaux, Daniel Radcliffe et Jon Hamm semblent prendre à grand plaisir à jouer dans la série. Car c’est un projet qui leur tiens beaucoup à coeur tous les deux. Le livre de Mikhail Bulgakovest l’un des livres préféré de Daniel et Jon est le producteur exécutif de la série. Les deux acteurs ont d’ailleurs du faire des pieds et des mains pour tourner la saison 2 vu leur planning respectif très chargé! Bref, si l’humour noir ne vous fait pas peur, lancez-vous! Un coffret regroupant les deux saisons (en VOST) est d’ailleurs sorti il y a peu aux éditions Montparnasse à petit prix!

Retrouvez des critiques complètes de ces séries et bien d’autres encore sur GeeKroniques!