Les Shannon, une famille ordinaire vivant en 2149 alors que la Terre se meurt, est envoyée dans le passé, 85 millions d’années plus tôt à l’ére préhistorique. Ils rejoignent « Terra Nova », une organisation humaine à qui des scientifiques offrent une seconde chance pour reconstruire une civilisation. Mais la Terre promise et les habitants qui la peuplent, petits et géants, ne sont pas tous accueillants…

Note de l’Auteur

[rating:3/10]

Saison : 1
Nombre d’épisodes : 13
Format : 42 mn
Date de 1ère diffusion US : 26 septembre 2011
Titre original : Terra Nova
Création : Craig Silverstein, Kelly Marcel en 2011
Avec Jason O’Mara, Shelley Conn, Stephen Lang

Trailer VO de la saison :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Il fallait se douter qu’après le succès phénoménal du sur-estimé Avatar de nombreuses productions similaires allaient voir le jour. Le simple fait de ne pas en avoir vu plus tôt est déjà plus étonnant. AInsi donc, Terro Nova, mélange d’Avatar et de Jurassic Park, apparaît comme LA série fantastique de cette fin d’année 2011. En apparence seulement.

Malgré un nom vendeur à ses côtés (Steven Spielberg), il n’aura fallu que deux épisodes seulement pour apercevoir les limites et les lacunes de cette série. Les effets spéciaux sont risibles (Uwe Boll a fait bien mieux avec bien moins de pépettes c’est dire !) avec ces images de synthèses immondes de dinausaures plus ridicules les uns que les autres, le scénario s’apparente à un épisode de La Petite Maison Dans La Prairie sur Mars, les acteurs (si on peut les appeler comme ça) sont inexistants, sauf peut-être Stephen Lang qui nous sert un réchauffé de son personnage d’Avatar… bref très peu de bonnes choses se passeront durant treize épisodes qui deviendront rapidemment un calvaire.

[pullquote]Fade, sans âme et sans saveur, Terra Nova est une série qui remportera haut la main la palme du divertissement le plus fainéant et décevant de l’année[/pullquote]

En réalité Terra Nova s’apparente plus à un Dinotopia en bien pire qu’à une véritable aventure fantastique nous écarquillant les mirettes d’épisode en épisode. Les notions d’adaptabilité et de survie en milieu hostile sont effacées du fait que les personnages principaux arrivent lorsque tout a déjà été fait, les relations entre les personnages sont dignes d’un mauvais sitcom (Un Dos Tres pour n’en citer qu’un), les mini-histoires de chaque épisode ne sont que du cabotinage visant à nous faire croire que des scénaristes ont passé plus de cinq minutes dessus. Non mais sérieux ! Premier épisode : allons faire un petit tour hors de la zone de périmètre pour aller patauger dans une grande flaque d’eau. Deuxième épisode : attention des oiseaux pinceurs arrivent ! Tous àl’abri ! Troisième épisode : Oh zut j’ai perdu la mémoire ! Et le pire dans tout sa c’est que je caricature à peine ce tableau bien difficile à admirer.

La seule distraction viendra de la vision de notre planète durant les dix premières minutes du premier épisode. L’atmosphère y est excellente, l’ambiance angoissante et le danger semble y être présent à chaque recoin (notion totalement absente sur Terra Nova). Dommage que l’aventure ne continue pas dans ce monde post-apocalyptique plus que prometteur de prime abord car tous ceux qui avaient voulu se libérer l’esprit devant un divertissement digne de ce nom y seraient peut-être parvenus.

Fade, sans âme et sans saveur, Terra Nova est une série qui remportera haut la main la palme de la série la plus fainéante et décevante de l’année. Espérons qu’une deuxième saison ne voit jamais le jour. Par pitié, arrêtons le massacre ! Arrêtons de bafouer des classiques pour des productions aussi piteuses que celle-ci !