Votre mot de passe vous sera envoyé.

Aboutissement d’un rêve que Nicolas Bedos caressait depuis l’adolescence, MONSIEUR & MADAME ADELMAN est tout à son image : exigeant, réfléchi, ambitieux, cynique et bavard !

Réalisateur, co-scénariste, dialoguiste, acteur et co-compositeur de la bande originale, Nicolas Bedos ne fait pas les choses à moitié en mettant tous ses talents à contribution (et manifestement son cœur aussi) pour livrer, à la manière d’une fresque traversant les époques, le récit des vicissitudes d’un couple sur 45 ans. Avec la non moins talentueuse Doria Tillier (également co-scénariste), ils interprètent Sarah et Victor Adelman et nous invitent à suivre le cheminement tortueux de leur amour. MONSIEUR & MADAME ADELMAN débute par l’enterrement de l’écrivain Victor Adelman, suite auquel un journaliste (Antoine Gouy) interview celle qui fut sa femme, et vraisemblablement sa muse. Sarah déroule ainsi les temps forts de leur histoire, de leur rencontre au début de années 70 à nos jours, avec distance et ironie.

Monsieur & Madame Adelman

Sarah et Victor heureux, au commencement de leur histoire

La qualité indéniable de MONSIEUR & MADAME ADELMAN, particulièrement pour un premier long-métrage, sa maîtrise et sa précision, témoignent d’un engagement intense et mûrement réfléchi de son réalisateur. D’un esthétisme absolu, le film a le mérite de retracer plusieurs époques de façon réellement crédible, ce qui est déjà en soi, une performance. Mais il propose également un scénario très riche, porté par une mise en scène et des dialogues qui ne le sont pas moins. Nonobstant la quantité affolante de répliques, pas une seule n’est à jeter, chaque mot est pesé, chaque phrase chargée de sens. Quant à la psychologie des personnages merveilleusement interprétés par Doria Tillier, Nicolas Bedos, ou Denis Podalydes pour ne citer que les principaux, elle répond sans conteste à la même exigence que les autres composantes du film. Le mieux étant souvent l’ennemi du bien, seul l’épilogue ou « twiste final » semble trouver sa justification davantage dans un penchant des co-scénaristes pour ce type de structure scénaristique que par nécessité. Il en résulte, pour le spectateur, une sorte de confusion dans la mesure où il remet en cause l’équilibre du couple et la vision que l’on s’est forgé des protagonistes tout au long du film.

A travers ce film on perçoit en outre, et de façon compréhensible, que Nicolas Bedos s’est davantage fait confiance en tant qu’auteur que réalisateur en misant sur la qualité et la finesse des dialogues plus que sur la puissance narratrice des images. C’est un peu dommage, eu égard au potentiel que l’on entrevoit, notamment lors d’une très belle séquence (celle du mariage) subtilement soutenue par les paroles explicites du titre de Peter Skellern, You’re a lady. A elles seules, certaines images ou certains regards suscitent parfois davantage d’empathie que de longs discours. Cela aurait pu être utile envers ce couple de la génération 1970 qui se singularise en théâtralisant les événements pourtant ordinaires qui peuvent jalonner 45 ans de vie commune. A ce titre, il y a fort à parier que les contemporains de cette génération seront réconfortés et émus par l’image d’un couple qui leur parle ou leur ressemble.

« Monsieur & Madame Adelman, récit décalé des vicissitudes d'un couple à l'épreuve du temps » Cliquez pour tweeter

Cependant, de façon surprenante par rapport à l’idée que l’on se fait souvent de son réalisateur, MONSIEUR & MADAME ADELMAN propose une vision totalement romanesque du couple et de l’amour et semble vouer une admiration nostalgique à sa longévité, qui, de toute évidence, n’est plus légion à notre époque. A l’instar d’Alfred de Musset et de la célèbre réplique de Perdican dans On ne badine pas avec l’amour (Acte II scène 5) qui énumère les défauts inhérents à toutes les femmes puis à tous les hommes et décrit le misérabilisme de leur condition, Nicolas Bedos semble lui aussi nous souffler à l’oreille «…mais il y a une chose au monde sainte et sublime, c’est l’union de ces deux êtres, si imparfaits et si affreux». Une vision séduisante en ce qu’elle rassure pour certains, mais pas assez exigeante, voire dupe, pour d’autres. En effet, si l’on considère au contraire qu’il n’y pas d’amour mais seulement une rencontre entre deux névroses, néfaste tant que l’on n’a pas appris à s’aimer soi même, l’histoire de Sarah et et Victor Adelman risque d’attrister plus que de réjouir. Si l’on perçoit les petites lâchetés, l’égoïsme et la frustration qui entachent les couples qui ne se forment que dans la quête de percevoir en l’autre une image meilleure de soi-même, difficile d’adhérer à ce qui est présenté comme un grand amour ou simplement de ressentir de l’empathie envers l’un de ses personnages (si ce n’est le psychanalyste, Denis Podalydès).

Photo Monsieur & Madame Adelman

Victor ne sachant plus que faire pour rallumer l’étincelle dans le regard de Sarah

En tout état de cause, que l’on prenne le film pour ce qu’il est, à savoir une comédie cynique, où que l’on reste dubitatif devant la vision du couple ou de l’amour tel qu’ils nous sont contés, il n’en reste pas moins que MONSIEUR & MADAME ADELMAN est un film qui engendre « tout sauf l’ennui ». De l’amusement à la réflexion sur les rapports humains, en étant peut-être gentiment offusqué par certaines scènes relatives à la paternité, Nicolas Bedos parvient à maintenir l’intérêt du spectateur en éveil, notamment grâce au rythme soutenu et à la quantité d’événements qui se succèdent. A travers ce premier long-métrage pour le moins prometteur, il ajoute, au prix d’un travail que l’on devine titanesque, une nouvelle corde à son arc. Il s’ouvre ainsi, avec les honneurs, la voie de la réalisation dont il rêvait et qu’on lui souhaite de poursuivre.

Stéphanie Ayache

Votre avis ?

[CRITIQUE] MONSIEUR & MADAME ADELMAN
Titre original : Monsieur & Madame Adelman
Réalisation : Nicolas Bedos
Scénario : Nicolas Bedos, Doria Tillier
Acteurs principaux : Nicolas Bedos, Doria Tillier, Denis Podalydès
Date de sortie : 8 mars 2017
Durée : 2h00min
3.5Prometteur
Avis des lecteurs 58 Avis

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
faudet Recent comment authors
  S'abonner  
Récents Anciens Populaires
Notifications :
faudet
Invité
faudet

Un très beau film ! ils nous ont raconté une très belle histoire d’amour. Puissante, torride, pleine de fantaisie et anticonformiste. cette saga, jouée par deux merveilles d’acteurs et racontée comme si nous lisions un livre.
Une originalité explosive avec beaucoup d’humour. Merci et bravo, vous êtes beaux!!