Après un troisième volet des plus mitigés, Terminator>, concept culte et révolutionnaire des années 80, revient pour de nouvelles aventures.

Autant dire de suite que ce quatrième épisode était attendu au tournant par de nombreux fans.

En plein cœur de la guerre entre humains et humanoïdes, Terminator Renaissance démarre sur les chapeaux de roue avec des scènes plus spectaculaires les unes que les autres, un feu d’artifice d’effets spéciaux fantasmagoriques nous faisant basculer dans des scènes épiques dignes des plus grandes productions et faisant par moment légèrement penser à La Chute Du Faucon Noir ou encore Il Faut Sauver Le Soldat Ryan.

A cela s’ajoute la mise en scène juste, très propre, du réalisateur McG (Charlie Et Ses Drôles De Dames, Charlie’s Angels) qui met tout en œuvre pour en mettre plein les yeux des spectateurs. Pari amplement réussit puisque sa réalisation énergique ne laisse jamais retomber la pression et nous plonge dans un rythme infernal qui nous scotche à notre fauteuil pour nous relâcher qu’à la toute dernière seconde.
Cette énergie communicative comblera la totalité des amateurs d’Action Movie dévastateur.

Côté acteurs, Christian Bale (Batman: The Dark Knight, 3h10 Pour Yuma,Public Enemies), valeur sûre du cinéma d’action ces dernières années, reprend avec brio le rôle du célèbre résistant de la race humaine, John Connor, jadis interprété par Edward Furlong.
Mais la véritable révélation de Terminator Renaissance n’est autre que Sam Worthington (bientôt à l’affiche d’Avatar de James Cameron et du Choc Des Titans, rien que ça !) qui pique la vedette à Christian Bale (il est d’ailleurs deux fois plus présent à l’écran que ce dernier) malgré des premières minutes désastreuses au niveau de l’interprétation mais qui se rattrape au fil des minutes pour jouer son rôle à fond, sans retenue quelconque.

A noter également des apparitions rafraîchissantes et mélancoliques avec Helena Bonham Carter (Fight Club, Big Fish, Sweeney Todd) et Michael Ironside (Total Recall, Starship Troopers).
A première vue, ce nouveau Terminator nous offre toutes les raisons de nous réjouir et vient effacer l’erreur qu’était Terminator 3. Avec ce nouvel épisode, le spectateur venu restaurer sa jauge d’adrénaline mensuelle en aura largement pour son argent.

Cependant, avec un peu de recul, on a l’impression que McG a essayé d’en faire beaucoup trop. Une quantité énorme d’ennemis (vaisseaux, humanoïdes, motos, géants…) alors que dans les premiers volets seuls les vaisseaux et les humanoïdes étaient présents et suffisants lors des Flash Forward.
A cela s’ajoute des trucages ratés à l’image de l’utilisation d’une poupée flagrante en substitution d’un des personnages (constat alarmant puisque l’on se croirait tout droit replongé dans un vieux film d’Ed Wood) et la multiplication de scènes stéréotypées et agaçantes : ainsi, c’est toujours attristant de voir qu’il est très facile de dézinguer du robot à tout va mais qu’il est bizarrement très difficile de visé juste un humain à 4 mètres de distance, ou encore qu’un homme peu endurer la perforation de son corps par un pique d’acier planté par un Terminator censé visé les organes vitaux du corps humain.
A trop vouloir en faire, le réalisateur fait basculer son film dans un divertissement simpliste et minimaliste qui n’apporte rien de bien concret aux anciens volets.
Le film n’a ainsi plus le charme, l’âme ni même la personnalité propre à la saga et ressemble plus à un jeu vidéo à la Call Of Duty (la scène de l’hélicoptère en est le constat le plus visible) qu’à un véritable Terminator digne de ce nom.

En conclusion, Terminator Renaissance est un film plein de bonnes intentions, un spectacle « pop-corn » très divertissant et plutôt bon dans un genre sans cesse revisité si l’on oublie seulement qu’il s’agit d’un Terminator. Là est bien tout le paradoxe du film.

Wesley Bodin

Votre avis ?

[CRITIQUE] TERMINATOR RENAISSANCE
3.0Note finale
Avis des lecteurs 0 Avis

7
Laisser un commentaire

avatar
6 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
mikeNiklausYannickericb1981Vassago Recent comment authors
  S'abonner  
Récents Anciens Populaires
Notifications :
Gomo
Invité

La scène d’introduction avec son plan-séquence fait pensé énormément aux Fils de l’Homme.

Par contre le reste du film aligne tous les clichés du genre. En plus, des humains bizarrement intouchables que tu évoques, j’ai beaucoup été étonné des robots avec des habits (le turban !), des salles impeccables de Skynet, de la capture Looneytoonesque de la moto-robot et de la possibilité de la conduire.
On a l’impression que les robots réfléchissent et agissent plus comme des humains que des machines.

schwarzyforever
Invité
schwarzyforever

Je viens de voir ce film hier soir et j’ai adoré !
Effectivement l’action ne se relâche jamais et les scènes d’action sont admirablement bien tournées.

Je suis pas d’accord avec vous sur les incohérences du film. Les terminators ne sont pas vraiment faciles a déboulonner et sont un peu près crédibles.
Il est vrai que le manque de précision des terminators est problématique. Mais si les machines était parfaites, ou serait l’intérêt du film?

D’autre part, je remarque que ce film est l’un des seuls ou le spectateur n’est pas emmerdé par des publicité glissées dans toutes les scènes du film (le must du genre étant “je suis une légende”).

Pour conclure, je pense que c’est l’un des meilleurs film du moment sur les écrans, et je conseillerait à tout les personnes appréciant les films d’action d’aller le voir!

Bonne journée

Vassago
Invité

Je suis assez d’accord avec votre analyse. Je pense qu’il faut prendre le film pour ce qu’il est, un divertissement. Les petites détails relevés plus haut comme la propreté des lieux par exemple (qui pourrait s’expliquer par le fait que skynet est un système qui pense et donc qui peu très bien avoir des névrose comme celle de la propreté, ou tout simplement qu’il préserve son environnement pour éviter les pannes. Après tout le circuit imprimé n’est pas un grand supporter de la poussière…) n’est à mon sens pas très important. Mais il est clair que le film, à vouloir faire dans la surenchère d’action en perd un peu en profondeur. Cette profondeur qu’on trouve dans T1 et T2 car on y laisse plus de place aux sentiments humains. C’est un peu ce qu’il manquait au T3 qui souffrait également de redondance avec le 2 et c’est qui a totalement disparu dans T4. En même temps c’est un film de guerre qu’on nous propose, mais la psychologie en a été écarté ou est malheureusement minimisé dans le déroulement de l’intrigue. Dommage, mais pas si grave, on sait tous pourquoi on allait voir ce film après tout…

ericb1981
Invité
ericb1981

bonjour a tous !

bon ! c est pas de la merde mais presque !!! ce film n est pas à la hauteur ! un grand nombre d incohérences tout au long du film !

=> les hélicoptères utilisés (date des années 60 ! c est terminator en 2018 pas le retour de chuck norris dans PORTES DISPARUS! On est en 2009 on s en sert meme plus)! de plus, je sais pas ou ils font le plein de leur matos ! il faut savoir que skynet contrôle le monde ! Les terminators sont biensur pas present sur l ensemble de la terre ! Mais si j étais un ordinateur je ferais tout pour éliminer tout sources de ravitaillement de mon ennemi !

=> En prenant les films précédents : les humains se terrent dans des tunnels, des grottes, … pour échapper aux chasseurs et au Terminators. Sortent rarement la nuit en petits groupes a pied pour rechercher de la nourriture et des armes ! se servent de chien pour différencier les humains des machines.

=> Les fusils sont létal ! alors que dans le film TERMINOR 2 on voit des tirs humains avec des lasers !!!???

=> Le pire c est le bandana sur le crane du terminator !certains dans le camp portent des pantalons ! certains terminators sont ils pudiques ???!!

=> Le plus marrant c est mamie NOVA qui tape du baton comme si elle appelé le producteur de fromage COMTE !!!! n importe quoi ???

=> Le plus idiot c est le coup de la moto ! La moto semble etre un chasseur qu on envois comme des chiens sur leur proie ! La moto n est donc pas concu pour etre conduit par des humains ! Et hop ! je tend un cable je recupere la moto ! Poignée dans le coin je fonce et surtout je peux meme changer les vitesses !!! Mais biensur ! en tout cas, ca marche mieux qu une 900 cbr !!!

=> Le personnage qui joue le role de l’androide sans le savoir me fait bien marrer ! Il s accroche à l avion, prends des coups , il tombe de 250 m en ricochant dans la riviere à plus de 200 km/h ! et bin mon vieux je me leve et je perd pas le nord j ai une mission a finir ! il se demande pas comment il fait pour survivre! En parlant de lui ca me fait penser ! il se bat contre 4 imbéciles apprentis violeur avec un petit peu de difficulté et ensuite dans le film on le voit mettre des grands coups aux terminators (le terminator est en metal, pese plus de 500 kilo et ne ressent pas la douleur) et bin les 4 mecs du debut sont limite aussi resistant qu un terminator! coup poing, coup de coudes, …. et ils sont toujours vivants !

Il y a bien d autres chose qui m ont choqué ! mais bon ! il faut bien un terminator 5,6,7,8,… pour faire du pognon !!!

je suis décu du film !

En esperant que je sois pas le seul !!!!

@plus !!!

Yannick
Rédacteur

En voilà une analyse !
schwarzyforever osera t-il répondre ? Vous le saurez dans le prochain épisode…

Niklaus
Invité
Niklaus

Je suis un fan de la première heure.
Avant de voir le film, je lis le plus de commentaires possibles…
Comme d’hab il y a ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas!
Clair que je ne m’attends pas à sortir bouche bée comme pour t2 à l’époque, t3 n’était pas une grande réussite certes, mais le concept était là…
Faut-il se revisionner tous les épisodes d’avant? Je ne pense pas…
Au contraire Alien… Les amateurs comprendront, même s’il y avait des navets aussi dans la série… A quand le prochain? ;)