Chaque semaine, retrouvez l’analyse pointue et détaillée de CBO !
Le top hebdo s’est transformé en véritable mercerie. Deux guerres des boutons sont en effet en tête du box-office hebdomadaire : LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS prend la première place devant « l’ancienne », de la semaine dernière, LA GUERRE DES BOUTONS qui conserve la seconde place malgré une baisse de 56%. Mais il n’y a pas que des guerres des boutons au sein du box-office, fort heureusement ! MAIS COMMENT FONT LES FEMMES ?, , L’APOLLONIDE – SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE, LE COCHON DE GAZA et , font leur apparition, avec des fortunes diverses, au sein d’un box-office semaine pré-automnal aux entrées moyennes.

LA MERCERIE

LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS de cumule 521 424 entrées sur 539 copies. Un démarrage inférieur à celui de LA GUERRE DES BOUTONS qui avait cumulé 635 321 entrées la semaine dernière et en cumule désormais 917 941 malgré une chute normale de 56% en raison de l’arrivée de son concurrent dans le jeu du box-office. Avantage donc pour le Yann Samuell… pour le moment. Mais tout va dépendre de leur stabilité future. Elles ne devraient pas être bonnes. Ils sont deux sur un créneau strictement identique. A situation inédite, prédiction inédite : LES GUERRES DES BOUTONS devraient cumuler près 3 millions de spectateurs.

SHARKTOPUS

Il y a toute une variété, une gamme, une science du film de requins. Car il y a les films de boxe … mais il y a aussi les films de requins. Depuis LES DENTS DE LA MER, le requin est en effet une valeur sûre. Il n’est donc pas étonnant de retrouver cette semaine une variante 3D du genre, SHARK 3D, qui lorgne d’ailleurs sans complexes sur PIRANHA 3D (659 680 entrées). Avec 113 850 entrées sur 209 copies, SHARK 3D fait la mini farce. Une mini farce qui devrait s’éteindre autour des 250 000 spectateurs.

MON DOUBLE, MON HOMME ET MOI

Oui, MAIS COMMENT FONT LES FEMMES ? avec 128 970 entrées sur 282 copies, la nouvelle comédie avec peine avec une moyenne de spectateurs par copie inférieure à 500 (457). Décidément, l’actrice a du mal à réunir les spectateurs sur son simple nom en dehors de SEX AND THE CITY. La comédie cumulera à peine 250 000 spectateurs.

PTIT GUS

RESTLESS ne cumule que 44 762 entrées sur 101 copies ce qui en fera certainement (il atteindra difficilement les 100 000 spectateurs), le film le moins attractif au box-office de l’auteur après (33 196 entrées) et la reprise (27 276). Ce qui ne préjuge en rien de sa qualité. Gageons cependant que ce résultat sera pour l’auteur l’occasion de reculer pour mieux sauter !

ET LA TENDRESSE AU BORDEL !

L’APOLLONIDE – SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE cumule 64 413 entrées ce qui en fait déjà le film le plus lucratif de à 300 entrées prés (LE PORNOGRAPHE a cumulé 64 723 entrées). Avec sa bonne moyenne de 795 entrées par copie, il s’affiche comme un sérieux candidat aux 100 000 spectateurs. 140 000 devrait être le bon chiffre final. Second représentant français de la sélection cannoise 2011 avant POLISSE et THE ARTIST, L’APOLLONIDE – SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE confirme, après , (142 775 entrées), le bon cru français 2011.

EN BLOCK

LA BRINDILLE fait une petite sortie dans le box-office avec 10 494 spectateurs.
Une sortie spectaculaire au regard des chiffres de MINEURS 27 qui ne cumule que 6 612 entrées.

est le film le plus stable de la semaine avec une baisse d’un quart de ses entrées. Le film de cumule désormais 175 702 spectateurs.
Dans la même verve, LE COCHON DE GAZA cumule 62 291 spectateurs sur 109 copies. Un démarrage tout juste correct qui devrait lui permettre de cumuler plus de 100 000 spectateurs.

Florestan La Torre, le 30/09/2011, pour www.cbo-boxoffice.com