Photo du film THE AMAZING SPIDER-MAN

L’AGE DE GLACE 4 LA DERIVE DES CONTINENTS conserve la tête du box-office malgré l’arrivée sur nos écrans de THE AMAZING SPIDER-MAN. Autant vous écrire tout de suite que nous ne sommes pas du tout contents du résultat de ce dernier. Pareil pour TO ROME WITH LOVE qui est loin, très loin de ce que Woody Allen a fait de mieux au box-office. Et en plus il pleut. Ca n’a rien à voir. Enfin si. Quand il pleut, on va on cinéma ! Certes, il ne pleut pas partout. Petite consolation parmi les nouveautés, HOLY MOTORS s’en tire honorablement malgré sa piètre critique du Figaro. Comme quoi. Côté nouveauté, pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent. Visiblement, les distributeurs ont eu peur du grand méchant homme araignée. Il ne fallait pas.

  • THE DISAPPOINTING SPIDER-MAN

Seulement 1 014 724 entrées pour THE AMAZING SPIDER-MAN qui ne suscite guère la curiosité des spectateurs. Une véritable déception puisqu’il devrait à peine dépasser les 2,5 millions de spectateurs ce qui le hisse au niveau d’un IRON MAN.
Il est vrai, il y a seulement 10 ans sortait sur nos écrans SPIDER-MAN qui cumulait un joli pactole de 6 477 438 spectateurs qui en fait d’ailleurs le plus gros succès d’un film de super héros “ever”… en France.
A titre de comparaison, 16 ans se sont écoulés entre le BATMAN de Tim Burton (2 168 619) et le BATMAN BEGINS de Christopher Nolan (1 506 332). En revanche, seulement 5 ans se sont écoulés entre HULK (1 676 794) et L’INCROYABLE HULK (1 030 183).
Dans ces trois cas de “reboot” comme on dit aux States, terme qui va bientôt faire son entrée dans le Robert, les entrées du “reboot” ont été inférieures à celle de l’original.
Un bémol dans le cas de BATMAN, car THE DARK KNIGHT LE CHEVALIER NOIR (3 036 568 entrées), suite de BATMAN BEGINS, est le plus gros succès de la franchise… jusqu’à THE DARK KNIGHT RISES ? Suspens…

THE AMAZING SPIDER-MAN | Bande-annonce | LIRE NOTRE CRITIQUE

  • ROME VILLE FERMEE

Seulement 236 378 fans de Woody Allen sont allés dans les salles apprécier TO ROME WITH LOVE malgré une large combinaison de 410 copies. Cette troisième collaboration de Mars Films avec le réalisateur New-yorkais sera certainement la moins fructueuse puisqu’avec une perspective de 600 000 spectateurs, TO ROME WITH LOVE fera moins que MIDNIGHT IN PARIS (1 739 215 spectateurs) et WHATEVER WORKS (904 614 entrées).

TO ROME WITH LOVE | Bande-annonce

  • CARAX TERRE

HOLY MOTORS, reboot des films de Leos Carax, cumule 61 441 entrées sur 99 copies. Un bon démarrage, essentiellement parisien (coefficient de 1,98), qui devrait voir retomber son éclat aux alentours des 150 000 spectateurs. Pas mal quand on sait que BOY MEETS GIRL a réuni 131 042 spectateurs et POLA X, 103 402. LES AMANTS DU PONT NEUF, son plus grand échec, reste son plus grand succès en salle (867 197 spectateurs) et MAUVAIS SANG sa plus grande réussite (504 803 entrées).

HOLY MOTORS | Bande-annonce

  • EN BLOCK

Seulement 1 530 entrées pour PLAYOFF. Eran Riklis avait tout de même réuni 298 443 avec LES CITRONNIERS et même 104 851 entrées avec LA FIANCEE SYRIENNE. Un autre temps.

MADAGASCAR 3 BONS BAISERS D’EUROPE se maintient bien (-3%) et dépassera largement les 3 millions d’entrées. L’AGE DE GLACE 4 LA DERIVE DES CONTINENTS, premier du classement, se maintient lui aussi correctement puisqu’il ne perd que 21% et franchit la barre des 3 millions (3 164 680 entrées).

Autre belle stabilité, LA PART DES ANGES ne perd que 23% d’entrées par rapport à la semaine dernière. Cela nous confirme qu’un Ken Loach ne se boit pas cul sec. Cela se sirote !

MEN IN BLACK 3 dépasse les 2 millions d’entrées (2 048 975 entrées). C’est l’autre grande désillusion de Sony Pictures Releasing. Enfin, du moins en France. Car, aux USA, visiblement, THE AMAZING SPIDER-MAN se comporte correctement.

Avec 11 159 spectateurs sur 25 copies dont 7 299 à Paris, SUMMERTIME existe. Mais il faudrait qu’il se maintienne pour se faire définitivement remarquer.

LES FEMMES DU BUS 678 dépasse les 200 000 entrées (206 532 entrées). Un excellent résultat à mettre au crédit de Pyramide qui les enchaine…

Florestan La Torre, le 13/07/2012, pour www.cbo-boxoffice.com