Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.

Date de sortie : 7 novembre 2012
Réalisé par
Film américain, britannique
Avec , ,
Durée : 1h 50min
Titre original : Sinister
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

ILS AIMENT

« Une bande-son efficace (très) et un Ethan Hawke halluciné (beaucoup) font monter cette série Z de plusieurs crans dans l’alphabet. »

« Un film d’horreur extrêmement flippant qui mise tout sur l’ambiance. Une vraie réussite. »CinémaTeaser

« Malgré une histoire qui n’est pas des plus originales, « Sinister » bénéficie d’une ambiance malsaine et malaisante très à propos et réutilise intelligemment les codes du found footage pour notre plus grand plaisir/frousse. »

« Très ambitieux par sa forme et son traitement, « Sinister » use de ses qualités de film indépendant pour construire une tension horrifique finalement assez éprouvante. »Les Fiches du Cinéma

« En dépit d’une fin un brin décevante, la peur a rarement été aussi bonne. »

ILS AIMENT MOINS

« Le film de Scott Derrickson remplit relativement son contrat de frayeur (…), tout en souffrant d’un certain nombre de défauts. »

« Candidat au prix du script le plus flemmard de l’année, le nouveau film de Scott Derrickson (…) se rattrape néanmoins par sa direction artistique. »Première

« Habilement, le film joue avec les codes de l’enquête criminelle et de l’angoisse, avant d’en arriver à la phase vraiment sanglante. Et la moins impressionnante. »

« Rien de subversif ou d’inédit donc, mais suffisamment d’images fortes, comme cette incroyable introduction, pour filer les jetons et procurer un vrai plaisir de l’instant. »

« Malgré ses moyens, son ambition manifeste et sa star en tête d’affiche, ce récit d’épouvante où les enfants jouent un rôle-clé n’arrive pas à la cheville du plus modeste mais cent fois plus efficace et personnel . »TéléCinéObs