La phase 2 du Mavel Cinematic Universe a commencé le 24 avril 2013 avec la sortie d’IRON MAN 3, et s’étalera jusqu’au 14 juillet 2015, avec la sortie d’ANT-MAN.

À l’instar de la Phase 1, un AVENGERS aurait du conclure cette phase; on présente tous les héros, puis on les rassemble…. Mais l’éviction d’Edgar Wright (La trilogie Cornetto, Scott Pilgrim) de la production d’ANT-MAN a retardé le tournage du film, causant un délai à même de bousculer les plans hyper-huilés de et .

Voici donc, les films de la PHASE 2 :

, de Shane Black

iron man 3 poster-1
CRITIQUE

Titre original : Iron Man 3
Réalisation : Shane Black
Scénario : Shane Black, Drew Pearce, D’après l’oeuvre de Stan Lee, Jack Kirby, Larry Lieber, Don Heck
Acteurs principaux : Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle, Ben Kingsley, Guy Pearce
Pays d’origine : Chine, U.S.A.
Sortie : 24 avril 2013
Durée : 2h11min
Distributeur : The Walt Disney Company France
Synopsis : Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts…. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?

(…) En résumé, le dernier Iron Man est tout d’abord surprenant. Surprenant dans la beauté de l’image accentuant le réalisme des actions, surprenant par cette touche d’humour quoique peu maîtrisée et surprenant par l’originalité du scénario collant magnifiquement bien à la peau de chaque acteur. Tony Stark est dans la plus mauvaise posture, attaqué de tous les fronts par une organisation terroriste rappelant volontiers celles que combat réellement l’Amérique. D’ailleurs le patriotisme des américains est bien présent et l’engouement pour Tony Stark, le héros national et légèrement mis à mal par cette volonté de faire de lui une propriété d’état. Le film est donc très contemporain dans son histoire et peut évoquer certains des blockbusters sortis quelques temps auparavant : Zero Dark Thirty, La Chute de la Maison Blanche … Bref; le film rempli son contrat même s’il peut faire grimacer certains fans du comics. IRON MAN 3 est un film spectaculaire qui plaira au public par son histoire, son action et son humour. Alors pour ceux qui ont décidé de faire le déplacement, un conseil : restez jusqu’à la fin du générique bien confortablement assis dans votre fauteuil pour apprécier le bonus clé de la série Iron Man !

LIRE L’INTÉGRALITÉ DE SA CRITIQUE

Iron-Man

Le vétéran de l’action-buddy-movie Shane Black dirige et scénarise ce troisième épisode, et prend le parti de ramener Tony Stark à un statut plus humain, plus terre-à-terre… Pari pas évident, après le conflit intergalactique d’.
Résultat, un film drôle, efficace dans ses scènes d’action, parfois facétieux et malin (grosses libertés prises avec les comics, pour plus de surprises)… Mais surtout frappant par sa simplicité , toutes proportions gardées. Un gros plaisir sans conséquences, en somme.

author-twitter@Georgeslechamea

"Marvel's Iron Man 3" Tony Stark/Iron Man (Robert Downey Jr.) Ph: Film Frame © 2012 MVLFFLLC. TM & © 2012 Marvel. All Rights Reserved.

Shane Black était (peut-être trop) attendu au tournant résultat son film est efficace mais il a un côté agaçant et too much. Et puis son final est catastrophique. Seul point positif: le personnage du Mandarin.

author-twitter@TowerProd

Iron Man 3 Tony Stark/Iron Man (Robert Downey Jr.) Film Frame ©Marvel Studios 2013

Iron Man tombe au plus bas dans ce troisième opus. Tony Stark n’est plus qu’un personnage simpliste entouré de protagonistes, alliés ou ennemies, bâclés de manière grotesque. Le réalisateur Shane Black, avec son regard très enfantin, fait perdre toute crédibilité au film qui tombe dans un irréalisme étrange (monstres mi-humains, mi-cracheurs de feu des plus ridicules). Même sa séquence finale, un combat interminable et redondant sans saveur, ne parvient pas à divertir, bien au contraire…

author-twitter@PSiclier

Movie poster image for IRON MAN 3 starring Robert Downey Jr.

 

Thor : , de Alan Taylor

21024019_20130801183449394
CRITIQUE

Titre original : Thor: The Dark World
Réalisation : Alan Taylor
Scénario : Christopher Yost, Christopher Markus, Stephen McFeely, Joss Whedon, d’après les personnages crées par  Jack Kirby, Stan Lee,  Larry Lieber
Acteurs principaux : Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 30 octobre 2013
Durée : 1h52min
Distributeur : The Walt Disney Company France
Synopsis : Thor : Le Monde des ténèbres nous entraîne dans les nouvelles aventures de Thor, le puissant Avenger, qui lutte pour sauver la Terre et les neuf mondes d’un mystérieux ennemi qui convoite l’univers tout entier… Après les films MarvelThor et Avengers, Thor se bat pour restaurer l’ordre dans le cosmos, mais une ancienne race, sous la conduite du terrible Malekith, un être assoiffé de vengeance, revient pour répandre les ténèbres…

(…) Malgré une certaine aura de chaos entourant sa production, Marvel Studios et Alan Taylor (aussi réal de Terminator 5) ont pris le taureau par les cornes pour redorer le blason de Thor et son marteau. Les gags font mouche, les personnages s’enrichissent et le scénario ultra-simpliste fait néanmoins le job. Bien sûr, le spectateur n’est pas emporté comme il le devrait au vu des ambitions dont pourrait se targuer le studio à l’origine du succès AVENGERS, mais on est loin de la torture qu’a pu être le premier film pour certains.

LIRE L’INTÉGRALITÉ DE SA CRITIQUE

author-twitter@nounours1005

Photo du film Thor Le Monde Des Tenebres

Avec ce second film Thor parvient enfin à maîtriser sa mythologie en laissant de côté une intrigue qui se voulait trop sophistiquée. Avec ce second film on part à la découverte de mondes captivants où évoluent un Thor plus attachant, un Loki toujours aussi ambivalent et une Jane Foster enfin utile à l’histoire. Sans oublier le bon rythme donné par les seconds rôles présents davantage. Le Monde des Ténèbres se veut moins complexe que son prédécesseur et en ressort réussi davantage.

author-twitter@PSiclier

THOR DARK WORLD film still - Chris Hemsworth"Marvel's Thor: The Dark World" Thor (Chris Hemsworth) Ph: Jay Maidment © 2013 MVLFFLLC. TM & © 2013 Marvel. All Rights Reserved.

THOR 2 plonge un peu plus dans la mythologie proposée par le premier épisode, avec une bonne partie du film se déroulant sur Asgaard.
Mais sans l’énergie théâtrale déployée par Kenneth Branagh, on se passionne peu pour le destin des persos. Ne restent que la sympathique direction artistique et l’ampleur des scènes de batailles – en fin de film, le conflit est d’ailleurs ramené sur Terre… Mais souffre de la comparaison avec celui d’Avengers, bien plus épique et varié. Répétitions (surexploitation de Loki), manque d’ambitionglobalememnt, interprétation sans énergie… Les limites du commencent à se faire sentir.

 

author-twitter@Georgeslechamea

Thor 2 (1)

Un copié collé du premier mais cette fois-ci tout ce passe sur Asgard au lieu de la Terre. Visuellement très moche mais plus réussi que l’univers kitsch de Green Lantern.

author-twitter@TowerProd

Thor 2 (3)

Captain America: le soldat de l’hiver, de Anthony et Joe Russo

CRITIQUE

Titre original : Captain America: The Winter Soldier
Réalisation : Anthony Russo, Joe Russo
Scénario : Christopher Markus, Stephen McFeely
Acteurs principaux : Chris Evans, Scarlett Johansson, Anthony Mackie, Samuel L. Jackson, Robert Redford
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 26 mars 2014
Durée : 2h8min
Distributeur : The Walt Disney Company France
Synopsis : Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

(…) Très vite, on sent une réelle filiation entre ce Captain America et le film étendard AVENGERS que ce soit dans le scénario, qui implique ici énormément le SHIELD et des personnages secondaires super-héroïques comme Black Widow (Scarlet Johansson, plus impliquée que dans les autres films Marvel mais avec une caractérisation de son personnage assez différente de ses autres apparitions), Nick Fury (Samuel L. Jackson, à la fois cabot et héroïque) ou encore Le Faucon / Sam Wilson (un nouveau personnage interprété par un Anthony Mackie excellent), mais également dans le rythme et dans l’action. En effet, les premières scènes de combat du film, que ce soit en bataille pure ou façon black-ops, sont très bien chorégraphiées. On regrettera que ce ne soit pas tout le temps le cas mais même parfois brouillonnes, elles restent toujours regardables et compréhensibles. On notera par ailleurs au crédit des réalisateurs d’avoir placé l’une des premières scènes de course-poursuite dans l’univers ciné Marvel, ainsi que la séquence de l’ascenseur, largement spoilée dans la bande-annonce, qui est un très bon moment de mise en scène (…)

LIRE L’INTÉGRALITÉ DE SA CRITIQUE

author-twitter@nounours1005

Photo du film Captain America - Le Soldat de l'Hiver

 

CapAm‘ délaisse l’allégorie propagandaire pour le pur action-movie, au feeling très 90’s. Les frères Russo nous emballent des scènes d’action d’une efficacité REDOUTABLE (l’attaque du cargo, les bastons, le 4×4 de Nick Fury !), reléguant le pourtant complexe scénario au deuxième plan ! Si on apprécie beaucoup le rôle de Redford et de voir Nick Fury en action, on regrette également ces quelques autres personnages manquant de charisme (mention spéciale au soldat de l’hiver – sans masque), et peut être une sensation de trop plein sur le final.

author-twitter@Georgeslechamea

Captain america 2 (2)

Aucune surprise dans ces nouvelles aventure de Captain America. Certes irréprochable d’un point de vue esthétique, Le Soldat de l’hiver n’a malheureusement pas beaucoup d’originalité. Un scénario banal ponctué de facilités et de rebondissements prévisibles que la réalisation basique des frères Russo ne peut sauver. Seul point positif, un fait de plus en plus rare dans les blockbuster aujourd’hui, la bataille finale, toujours très attendue, ne tombe pas dans un excès de destruction massive de la ville mais s’avère plutôt efficace.

author-twitter@PSiclier

Captain america 2 (3)

Bien meilleur que le premier mais pas non plus le film tant adulé par certains. Captain America: Le Soldat de l’hiver fonctionne mieux tout de même dans sa globalité.

author-twitter@TowerProd

Captain america 2 (4)

Les Gardiens de La Galaxie, de James Gunn

gardiens-galaxie

CRITIQUE
CONTRE-CRITIQUE

Titre original : Guardians of the Galaxy
Réalisation : James Gunn
Scénario : James Gunn
Acteurs principaux : Chris Pratt, Vin Diesel, Zoe Saldana, Bradley Cooper, Dabid Bautista, Lee Pace, Stan Lee, Nathan Fillion, Josh Brolin, Glenn Close, Benicio Del Toro
Pays d’origine : Etats-Unis
Sortie : 13 Août 2014
Durée : 2h01mn
Distributeur : Walt Disney Studios Distribution
Synopsis : Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe… Il concluera une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket Raccoon, Groot, Gamora, et Drax le Destructeur. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être…

(…) nous fait entrer dans son univers à une vitesse ahurissante. La narration parait logique, naturelle, sensée. Et les musiques choisies permettent de faire le lien, et de manière plus que réussie, entre notre perception de l’univers et celui dépeint dans le film. Ainsi, on retrouve avec beaucoup de plaisir David Bowie, les Jackson 5, The Runaways et Marvin Gaye dans la bande originale. Excellent ! En étant incroyablement concis, tout en se gardant des apartés rocambolesques et furieusement drôles, LES GARDIENS DE LA GALAXIE se révèle être le blockbuster que nous attendions tous. Fin quand il faut et brutal quand c’est nécessaire, c’est un film de « seulement » deux heures dont on apprécie chaque instant et surtout chaque plan. Avec un casting 5 étoiles (Stan Lee, Nathan Fillion, Josh Brolin, Glenn Close et Benicio Del Toro), une magnifique bande originale et des dialogues savoureux, il est le must-see absolu de ce mois d’août. Ne le ratez sous aucun prétexte!

LIRE L’INTÉGRALITÉ DE SA CRITIQUE

author-twitter@WyzmanRajaona

Photo du film Guardians of the Galaxy

Tandis que les super-héros composant les Avengers font redondances avec des suites qui paraissent interminables, Les Gardiens de la Galaxie arrivent au meilleur moment. Un nouvel univers riche et fascinant porté par des antihéros qui, contrairement aux dernière production, optent pour l’autodérision plutôt que l’auto complétion. Cela en fait un divertissement rafraichissant, efficace et dynamique.

author-twitter@PSiclier

© The Walt Disney Pictures

Si Les Gardiens… ne passent pas forcément l’épreuve du second visionnage, il constitua à sa sortie, un énorme vent rafraîchissant dans le MCU. Tout y était original. L’humour, l’univers, les acteurs, le ton. À la fois grave, merveilleux et génialement déconne. Plus, les scènes d’actions avaient le mérite d’être efficaces. Par contre, zéro inter-connectivité… Mais tant mieux en fait.

author-twitter@Georgeslechamea

Megarama

Peut-être le film Marvel qui fonctionne le mieux à une première vision. Grâce notamment à son passé chez Trauma, James Gunn arrive à contre-carré le côté edulcoré deDisney et c’est jouissif. Et puis il lance l’acteur Chris Pratt sur les devant de la scène pour notre plus grand plaisir. Par contre on perd l’humour à la deuxième vision.

author-twitter@TowerProd

© Walt Disney

Le nouveau cru Marvel que sont LES GARDIENS DE LA GALAXIE est destiné à durer (la suite est déjà prévue) et introduit plutôt bien ses personnages aussi variés qu’attrayants. On est loin du blockbuster ultime mais on tient là un film sans prétention autre que de divertir en distillant sa bonne humeur. Malgré quelques petites carences scénaristiques ainsi qu’une mise en scène qui a du mal à se dompter par moments, LES GARDIENS DE LA GALAXIE est sans aucun doute un des meilleurs coups récents des productions Marvel. Un film reposant essentiellement sur son humour mais qui ne cherche pas plus loin. En espérant toujours rester dans ce second degré qui fait la différence. Une série à peaufiner par la suite…

LIRE L’INTÉGRALITÉ DE SA CONTRE-CRITIQUE

GEOFF

Visual M-Media

 

 

Avengers : L’ère d’Ultron, de Joss Whedon


Avengers 2 (2)

– CRITIQUE
– CONTRE-CRITIQUE

Titre original : The Avengers : Age Of Ultron
Réalisation : Joss Whedon
Scénario : Joss Whedon
Acteurs principaux : Chris Evans, Robert Downey Jr., Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Samuel L. Jackson, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Aaron Taylor-Johnson, James Spader, Elizabeth Olsen
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 29 avril 2015
Distributeur : The Walt Disney Company France
Synopsis : Les Avengers affrontent le grand méchant Ultron.

« Jouissif de bout en bout, Avengers 2 est un condensé d’action spectaculaire, d’effets spéciaux sensationnels et en prime on sent qu’un réel effort est fait sur la personnalité des héros. »

PAUL

© The Walt Disney Pictures

© The Walt Disney Pictures

« Plus mâture, ambitieux et spectaculaire, une orgie super-héroïque et jouissive de bout en bout ! »

author-twitter@CinefilRises

Avengers-Age-of-Ultron-Poster

(…) artistiquement, AVENGERS 2 ressemble beaucoup trop a son prédécesseur. Il en a les mêmes qualités (jouissif, explosif, sensible), mais aussi les mêmes défauts :
– Son rythme yoyo peut divertir autant qu’ennuyer, par un contraste trop puissant
– La lisibilité de ses scènes d’actions laisse un peu à désirer, hors plans-séquences jouissifs.
– Le problème le plus notable reste ces approximations scénaristiques (…)
LIRE SA CRITIQUE

author-twitter@Georgeslechamea

216295

Grosse déception avec ce nouvel Avengers qui laisse un sentiment de réchauffé indigeste du premier opus. Un scénario prometteur mais bâclé et assez incompréhensible. Une surenchère d’action épuisante qui ennuie plus qu’autre chose. Mais là où Avengers 2 inquiète le plus, c’est dans la perte de sympathie des héros au détriment de leurs ennemies : des nouveaux personnages bien plus fascinants et intrigants.
LIRE SA CONTRE-CRITIQUE

author-twitter@PSiclier

Avengers Age of Ultron

Un film sans surprise qui se regarde avec un réel plaisir certes mais qui manque cruellement de spectaculaire surtout après tout ce qu’on a pu découvrir avant. Une 3D inexistante. Attendons la suite…

author-twitter@TowerProd

395776


« Un poil supérieur au premier, malgré des ingrédients identiques, grâce au méchant et l’envie palpable d’approfondir les personnages  »

author-twitter@MaximeB

avengers - Jimmy Kimmel

 

 

 

« De l’action superficielle, des personnages qui ne vivent pas, une caméra qui n’existe pas : Avengers 2 c’est ce que la recette Marvel peut avoir de plus indigeste. Difficilement supportable. »

author-twitter@KamaradeFifien

© Marvel 2015

 

« L’opportuniste et cynique Marvel nous refourgue la recette du premier opus et de tous les films de super-héros. Sauf que celui-ci est moins drôle et moins spectaculaire qu’a l’accoutumée, et qu’il brille par une absence d’enjeux narratifs captivants. »

author-twitter@MaximepepeLucho

Hulk-The-Avengers-movie-image

, de Edgar Wright  Peyton Reed

antmanposterlarge

CRITIQUE

Titre original : Ant-Man
Réalisation : Peyton Reed
Scénario : Adam McKay, Paul Rudd, sur une histoire de Edgar Wright et Joe Cornish Adapté des personnages créées par, Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby
Acteurs principaux : Paul Rudd, Michael Douglas, Evangeline Lilly
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 22 juillet 2015
Durée :
Distributeur : The Walt Disney Company France
Synopsis : L’histoire d’Ant-Man est celle d’un petit escroc du nom de Scott Lang. Doté d’une capacité étonnante – celle de rétrécir à volonté tout en démultipliant sa force – ce dernier doit embrasser la part de héros qui est en lui…

(…) Il en résulte d’Ant-Man un film efficace, trop inégal pour pleinement passionner mais assez inventif dans sa deuxième heure pour faire office d’honorablement divertissement. Mais il faut accepter de se coltiner une première heure de métrage assez plate. Le film a tous les défauts du cahier des charges d’un film estampillé Marvel et, en même temps, se suit agréablement. Les Gardiens de la Galaxie peut dormir tranquillement, il reste encore pour un bon moment le meilleur film du studio. On sait à quoi s’attendre et on est servit. Juste quelques sursauts viennent nous enchanter mais globalement, rien de bien fourmidable au programme.

LIRE SA CRITIQUE

author-twitter@MaximeB

Photo du film ANT-MAN

 

Même si l’ambiance film de braquage offre de la diversité chez les super-héros du moment, l’ensemble reste d’une banalité, aussi bien dans les rapports entre les personnages que les rebondissements. Avec son manque de rythme et ses dialogues plats, on s’ennuie devant ANT-MAN. Le final plutôt réussi (surtout sa première partie) offre un regain d’intérêt. Pas suffisant pour divertir.

author-twitter@PSiclier

ant-man

 

sommaire

Le MCU : présentation
Les super-héros avant le MCU
– Les autres super-héros, notamment DC Comics

Phase 1
Phase 2
Phase 3
– Critique du MCU
Critique d’ANT-MAN
– le RAS-LE-BOL Marvel