C‘est un dossier un peu spécial qui se prépare sur le blog durant le mois de septembre. Motivé par une envie de découvrir un genre qui m’est assez étranger, puisque je n’ai vu que quelques films appartenant à cette catégorie, je vais durant tout le mois de septembre regarder dix films majeurs et cultes de la série des UNIVERSAL MONSTERS. Les œuvres seront visionnées et critiquées dans l’ordre chronologique, afin de synthétiser l’évolution du mouvement et de le resituer dans le contexte cinématographique de l’époque. J’ai donc choisi les films suivants afin de constituer le dossier le plus emblématique et complet possible :

Notre-Dame de Paris, réalisé par Wallace Worsley en 1923
Le Fantôme de l’Opéra, réalisé par Rupert Julian en 1925
L’Homme qui rit, réalisé par Paul Leni en 1928
Dracula, réalisé par Tod Browning en 1931
Frankenstein, réalisé par James Whale en 1931
La Momie, réalisé par Karl Freund en 1932
L’Homme Invisible, réalisé par James Whale en 1933
La Fiancée de Frankenstein, réalisé par James Whale en 1935
Le Loup-Garou, réalisé par George Waggner en 1941
L’Etrange Créature du Lac Noir, réalisé par Jack Arnold en 1954

Ces dix films constitueront les dix parties principales du dossier, mais je ferais sans doute une fiche supplémentaire résumant les enjeux et le style du genre tout en analysant son héritage. L’idée est bien sûr de partager la découverte d’un genre « en direct », et éventuellement de vous donner envie de vous plonger comme moi dans une époque qui me semble assez fascinante. Cela dit, je n’ai bien sûr aucune certitude d’apprécier les films, ce sera une surprise en quelque sorte. Certains remarqueront que cette liste ne comportent aucune suite, mis à part , alors que les UNIVERSAL MONSTERS sont connus pour leurs suites à répétition. Les films ont été choisis dans une totale subjectivité, il me semble plus logique de regarder ceux qui me font envie et dont j’aurais envie de parler, et la lecture des articles en sera sans doute plus plaisante pour vous. Si cette expérience s’annonce satisfaisante, je n’exclue cependant pas de prolonger le dossier en rajoutant quelques oeuvres. Je vous fixe donc rendez-vous le 1er septembre, pour le début du visionnage et la critique de !

MBDHUOF EC003

Le Festival Lumière, aura lieu du 8 au 16 octobre 2016, dan stous les cinémas du grand Lyon.
la programmation
notre couverture