Crédits : UGC Distribution

ANNETTE, Leos Carax au sommet de son œuvre – Critique

Expérience cinématographique hors du commun, chef d’œuvre ou même ratage complet, autant de qualifications destinées au film d’ouverture du 74e Festival de Cannes. Leos Carax signe son retour et fait chavirer les salles de cinéma.

Près d’une dizaine d’années après sa masterpiece – pourtant échec commercial à sa sortie – qu’est Holy Motors (2012), le cinéaste français le plus loufoque de cette génération fait son grand comeback. ANNETTE est une œuvre foisonnante et passionnante qui se fera détester autant qu’elle se fera aimer. Tourné en France, en Belgique et en Allemagne, l’action se déroule pourtant étonnamment à Los Angeles, de nos jours. Henry est un comédien de stand-up à l’humour féroce. Ann, une cantatrice de renommée internationale. Ensemble, sous le feu des projecteurs, ils forment un couple épanoui et glamour. La naissance de leur premier enfant, Annette, une fillette mystérieuse au destin exceptionnel, va bouleverser leur vie.

Crédits : UGC Distribution

Film maudit, le casting initialement annoncé parlait de Michelle Williams puis de Rihanna. Depuis sa genèse, le film de Carax avait de quoi agiter la toile et les discussions des cinéphiles. Imaginé par Les Sparks, ANNETTE mêle comédie musicale, opéra chaotique et performance physique. Quand on entre dans l’univers Caraxien, il faut s’attendre à être ébloui par une salamandre qui patauge dans un chapeau, une veilleuse pour enfant ou même un cunnilingus chanté. Oui, même le sexe est métamorphosé chez ce cinéaste de l’extrême. Leos Carax parvient ainsi à ouvrir une nouvelle porte au genre musical, une expérience plus qu’un simple film. Basé sur une simple trame que l’on pourrait basiquement comparer à celle d’A Star Is Born (2018, ANNETTE aborde avec kitch et ingéniosité, le besoin de reconnaissance chez les célébrités.

Mesdames et Messieurs ! Nous vous demandons maintenant toute votre attention. Si vous voulez, chanter, rire, applaudir, pleurer, bâiller, huer ou péter, s’il vous-plaît, faites-le dans votre tête, seulement dans ta tête. Vous êtes maintenant priés de garder le silence et de retenir votre souffle jusqu’à la fin du spectacle. Respirer ne sera pas toléré durant le show. Donc, s’il vous plaît, prenez un profond et dernier souffle maintenant.

So may we start ?

Annette (2021) de Léos Carax

Si le long-métrage de plus de deux heures hantera certainement les spectateurs, les déboires parcourus par le casting ne manqueront pas de soulever des questions dans l’ère du temps. On pense notamment au mouvement #MeToo. Parfaitement mis en beauté par Caroline Champetier, le nouveau projet du créateur de Monsieur Merde se veut novateur et en même temps, ancré dans la réalité. Une fausse réalité.

Crédits : UGC Distribution

ANNETTE représente également un terrain de jeu immersif et unique pour son casting. Adam Driver subjugue, effraie et brille par son interprétation majestueuse. Après quelques notes musicales chez Noah Baumbach dans Marriage Story (2019), l’acteur américain prouve ses talents de comédie mais également de chant. Son corps et sa voix virevoltent au rythme de la bande originale démentielle des Sparks. Marion Cotillard quant à elle, démontre une nouvelle fois sa versatilité et son audace dans ce rôle qui lui va comme un gant. Avis aux rageux et moqueurs, la “môme Marion” comme dirait Delon, prend sa revanche et livre plus de 10 morts théâtrales en quelques secondes. Simon Helberg, connu par les fans de The Big Bang Theory, brille de mille feux lors d’une séquence brisant à plusieurs reprises le quatrième mur tant adoré par Carax. Fétichiste des caméos, le cinéaste déclare son amour au 7e art par une séquence d’ouverture destinée à devenir culte.

Crédits : UGC Distribution

Parce qu’il faut garder la surprise intacte au premier visionnage, inutile de parler de Baby Annette, ni de l’évolution du personnage de Henry et Ann. Tout ce que l’on peut vous conseiller, c’est de vous installer confortablement, d’ouvrir les yeux et de ne surtout rien attendre. Laissez-vous emporter par cette œuvre unique, imposante et théâtrale. 

Robin

Note des lecteurs68 Notes
Titre original : Annette
Réalisation : Leos Carax
Scénario : Ron Mael, Russell Mael
Acteurs principaux : Adam Driver, Marion Cotillard, Simon Helberg
Date de sortie : 7 juillet 2021
Durée : 2h20min
4

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x