[CRITIQUE] A GHOST STORY

Sofiane Rédacteur

Fermement attendu depuis son acclamation au festival du cinéma américain de Deauville, A Ghost Story débarque enfin dans les cinémas avec ses promesses, il faut l’avouer, tenues.

Rapatrié in extremis de Deauville où il a raflé un grand nombre de récompenses et précédé d’un flot d’éloges rarement atteint, la hype autour de A GHOST STORY était arrivée à son comble. Et à l’annonce de sa distribution hexagonale, on se réjouissait à l’idée que cette petite perle puisse trouver sa place dans les salles obscures en cette période festive de fin d’année submergée de franchises intergalactiques.Photo du film A GHOST STORY

Elle est M. Il est C. Ils vivent dans cette maison de banlieue typique, dans ce cocon « authentique » empli de charme qui respire le vécu. Ce couple ne regarde pas toujours dans la même direction mais il existe farouchement par le regard de ces deux moitiés débordant de tendresse. Nul ne connaît leur histoire, leur passé, ce qu’ils ont traversé, mais la force d’une mise en scène qui joue la carte de la sobriété nous a déjà tout dit. Mais un jour, le drame survient. Dès lors, l’errance d’un Casey Affleck vêtu d’un large drap blanc et le désespoir d’une Rooney Mara, tout en fragilité, inaugure un voyage élégiaque traversé par le deuil et le temps qui passe.

« A GHOST STORY finira, tôt ou tard, par venir vous pourchasser dans votre paisible sommeil. »

Drapé dans une simplicité et dans une humilité qui bordent un cadre 1:33 arrondi, cette histoire de fantôme s’affranchit des genres, tout en jouant avec, pour lorgner vers une proposition de cinéma aussi singulière que fascinante. Et dans le sillon d’une photographie exaltée des compositions mélancoliques de Daniel Hart, ce périple distille suffisamment d’arguments pour donner le grand vertige. En dire trop serait un véritable gâchis alors que A GHOST STORY sera certainement le bijou de l’année tant brigué des cinéphiles. Le film de David Lowery finira, tôt ou tard, par se glisser sous le sommier de votre lit et venir vous pourchasser dans votre paisible sommeil.

Sofiane

[button color= »white » size= »normal » alignment= »center » rel= »nofollow » openin= »samewindow » url= »#comments »]Votre avis ?[/button]

Note des lecteurs8 Notes
Titre original : A Ghost Story
Réalisation & scénario : David Lowery
Avec : Casey Affleck, Rooney Mara
Date de sortie : 20 Décembre 2017
Durée : 1h32min
5
TOURMENTÉ
Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Superhuman
Superhuman
Invité.e
19 décembre 2017 19 h 05 min

aimer une daube pareille ultra-formatée, ça sent vraiment le pigeon ! ;)

Georgeslechameau
Georgeslechameau(@georgeslechameau)
Membre
Répondre à  Superhuman
20 décembre 2017 17 h 51 min

Une daube… Question de mise en scène ? de rythme ? de scénario ? Ultra-formaté… par rapport à d’autre productions indépendantes américaines ? Pigeons? Mais apprécier quelque chose relève plutôt de la subjectivité et de la sensibilité non ? Bref; il faudrait un minimum d’argumentation, sinon on pourrait prendre ce commentaire pour une insulte – non seulement sans fondements, mais qui se contredit elle-même.

2
0
Un avis sur cet article ?x
()
x