Alors que Ridley Scott s’apprête à donner naissance à un nouvel AlienLife – Origine Inconnue se place en digne héritier de la saga.

Après trois premiers films efficaces – Easy Money (2010), Sécurité rapprochée (2012) et Enfant 44 (2015) -, Daniel Espinosa pourrait bien franchir un pallier avec LIFE – ORIGINE INCONNUE. Un film d’horreur dans l’espace, sur lequel plane l’ombre d’Alien. Une influence évidente tant la saga entamée par Ridley Scott (qui a produit le précédent film d’Espinosa) a marqué les esprits et l’inconscient collectif. Impossible désormais de ne pas penser à Alien dès lors qu’il est question d’une créature extraterrestre mortelle qui se balade dans un vaisseau. Cependant, en ne cherchant pas à révolutionner le genre, mais en assumant de suivre la ligne tracée par Ridley Scott (entre autres), tout en incluant des variations, Espinosa réussi une bonne mise en bouche au prochain opus d’Alien. Ici, six scientifiques de la Station spatiale internationale sont chargés d’étudier un échantillon de la planète Mars qui contient une trace de vie. D’abord à l’état cellulaire, la créature surnommée Calvin grandira et évoluera rapidement, prenant la forme d’une sorte de méduse avec des tentacules, avant de se retourner contre les passagers.

LIFE – ORIGINE INCONNUE

Même si dans sa mise en scène, le réalisateur suédois n’a pas la maîtrise ni la virtuosité des Scott, CameronFincher, mais aussi Cuarón (Gravity) ou Carpenter (The Thing), il dispose d’une efficacité pour maintenir une réelle tension. Certes, quelques séquences restent notables, comme la première scène, un plan-séquence durant lequel la caméra tourne autour de chaque personnage pour les présenter, ou encore la vision subjective de la créature – reprise d’Alien 3 de David Fincher. Mais la grande qualité de LIFE – ORIGINE INCONNUE réside avant tout dans les situations proposées. Il y a évidemment l’absence de gravité au sein de la station, un détail qui offre une contrainte supplémentaire aux protagonistes – c’est tout de suite plus difficile de s’enfuir quand on ne peut pas courir – et augmente le sentiment d’angoisse. De même que la caractérisation des personnages et de la créature, ainsi que leur évolution, amènent une originalité dans le genre. Pour Calvin, il s’agit d’une forme de patience étonnante et un contrôle total de son environnement, qui ajoute à la tension. Pour les héros (surtout), la nouveauté vient de leur acceptation de leur sort et du choix du sacrifice. Plutôt que de chercher à tout prix à survivre et à venir à bout de la créature, les uns après les autres auront vite fait de comprendre qu’il n’y a, pour eux, plus d’espoir. Une vision sombre, voire pessimiste, liée à la volonté de réalisme d’Espinosa.

« D’une efficacité redoutable Life – Origine Inconnue est dans la lignée des Alien » Click To Tweet

Au-delà de sa qualité visuelle indéniable (photographie de l’excellent Seamus McGarvey), LIFE – ORIGINE INCONNUE capte par son scénario redoutable, développé avec une certaine simplicité par le duo Rhett Reese et Paul Wernick, qui se révèlent dans un tout autre registre que Deadpool (2016) et Bienvenue à Zombiland (2009). Un récit capable de reprendre les codes d’un double genre, de se mettre au diapason de ses prédécesseurs (et influences) tout en allant, dans son final génial, là où les Alien n’ont encore jamais atterri. On pourra alors bien sûr regretter une première partie d’exposition marquée par des facilités, et Ryan Reynolds en roue libre – alors que Rebecca Ferguson et Jake Gyllenhaal offrent des prestations louables. Mais dès lors que le film se resserre sur le groupe de plus en plus réduit (comme la main d’un des protagonistes sera lentement broyée par Calvin) LIFE – ORIGINE INCONNUE emporte par des visions terrifiantes dans un délicieux moment de panique.

Pierre Siclier

Votre avis ?

[CRITIQUE] LIFE - ORIGINE INCONNUE
Titre original : Life
Réalisation : Daniel Espinosa
Scénario : Rhett Reese, Paul Wernick
Acteurs principaux : Jake Gyllenhaal, Ryan Reynolds, Rebecca Ferguson
Date de sortie : 19 avril 2017
Durée : 1h44min
4.0Note finale
Avis des lecteurs 4 Avis

Abonnez-vous !


D'accord ? Pas d'accord ?

Notifications :
avatar
Tri par:   récents | anciens | populaires
Lady Fae
Invité
Lady Fae

J’ai vu Life en avant-première mardi soir et même si le film est très convenu et qu’on voit venir la fin assez rapidement il n’en est pas moins plutôt réussi ! Un bon apéro avant Alien Covenant !

Mon avis complet est disponible ici : http://letrangelibrarium.blogspot.fr/2017/04/life-origine-inconnue-de-daniel-espinosa.html

wpDiscuz