Un nouveau ainsi qu’un extrait, pour nous donner envie d’aller voir l’ambitieux LA PLANÈTE DES SINGES : L’AFFRONTEMENT, nouvel épisode de la saga qui éveille notre curiosité depuis ses premières bandes annonces…

Suite du correct La Planète des Singes : Les Origines, intéressant non pas pour les prestations quelconques de James Franco et Freida Pinto, mais pour celle du génial (Gollum) qui donnait littéralement vie à la marionnette numérique du singe César.
Un reboot efficace, dont la suite ne bénéficiera plus de l’effet de surprise…

Ses atouts :
– son ambiance, qui semble calquée sur celle du jeu vidéo The Last of Us : post apocalyptique, sans concessions.
L’humanité y est réduite à quelques groupes, entre milices armées, mercenaires et simples survivants, face à la menace des singes.
– Son réalisateur Matt Reeves, dont on avait adoré le Cloverfield, pour sa mise en scène Spielbergienne qui, en montrant peu du monstre, générait une tension folle, donnait lieu à des moments explosifs et jouissifs car toujours surprenants – ce que le récent Godzilla n’avait pas réussi à faire.

Il sera intéressant d’observer dans LA PLANÈTE DES SINGES : L’AFFRONTEMENT l’ampleur donnée à l’évolution, l’organisation et l’intelligence des singes, en lieu et place d’acteurs bankables, d’un scénario centré sur le spectacle ou la super-héroïsation de personnages clichés… Cela pourrait constituer un nouveau signe de la volonté d’ Hollywood de faire confiance à l’intelligence du spectateur pour apprécier autre chose qu’un simple produit calibré.

On espère que LA PLANÈTE DES SINGES : L’AFFRONTEMENT sera le blockbuster de l’été, aussi incontournable et intelligent que le fut LA PLANÈTE DES SINGES en 1968.

EXTRAIT
SPOT TV 4TH OF JULY
INFORMATIONS
Titre original :
Réalisation : Matt Reeves
Scénario : Rick Jaffa, Amanda Silver, Mark Bomback, D’après l’oeuvre de Pierre Boulle
Acteurs principaux : Andy Serkis, , , ,
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 30 juillet 2014
Durée : 2h10min
Distributeur : Twentieth Century Fox France
Synopsis : Une nation de plus en plus nombreuse de singes évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui a survécu au virus dévastateur qui s’est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l’espèce dominante sur Terre.