Le réalisateur irlandais Terry George (Hôtel Rwanda) réunit Christian Bale et Oscar Isaac pour le tournage de The Promise, une romance dans l’empire Ottoman des années 20. L’intrigue devrait se concentrer sur le triangle amoureux entre Michael (Oscar Isaac), un étudiant en médecine, Ana, dont nous ne savons pas à ce stade qui l’interprétera, et Chris (Christian Bale), journaliste américain basé à Paris. En plus de ce conflit pour l’objet de leur désir, les deux hommes affronteront respectivement le poids des traditions et les dangers de la guerre.

L’acteur Oscar Isaac avait notamment offert une très bonne performance dans Two Faces of January, également une variante autour du thème du triangle amoureux. Après les succès critiques de Ex Machina et A most violent year, sa carrière est sur une phase ascendante. Sa présence dans le prochain Star Wars : Le réveil de la Force le propulsera sans doute parmi les acteurs les plus côtés, non loin de Christian Bale.

The Promise reste cependant un film indépendant des studios d’Hollywood, et confirme l’intérêt de Christian Bale pour les projets à taille humaine, comme le dernier film de Terrence Malick, Knight of Cups. Le scénario de The Promise est signé par Robin Swicord, la scénariste de Mémoires d’une geisha. Cette touche féminine rassura sans doute celles et ceux qui auraient craint un énième rôle passif pour la future interprète d’Ana.

Impossible de savoir à ce stade comment sera abordé le génocide arménien qui précéda de peu la chute de l’Empire Ottoman en 1922, mais puisque le thème fait écho au génocide rwandais traité dans Hôtel Rwanda, on peut parier que la tragédie affleurera dans cette histoire d’amour.

Déjà nommé pour un Oscar en 2005 pour Hôtel Rwanda, Terry George a remporté l’Oscar du meilleur court-métrage de fiction en 2011 avec The Shore (Les Hommes de la côte), un film sur les retrouvailles de deux amis irlandais après 25 ans de séparation, qui ravive la mémoire du conflit Nord-irlandais.

@thomas_coispel

The Shore (V.O)