Le quatrième volet de la saga .

Date de sortie : 31 octobre 2012
Réalisé par ,
Film américain
Avec , , Matt Shively
Durée : 1h 35min
Titre original :
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

ILS AIMENT

« Henry Joost et Ariel Schulman, réalisateurs de « Paranormal Activity 3″, connaissent leur affaire. Ils s’amusent comme des petits fous avec des personnages que les fans reconnaîtront. »

« (…) cette quatrième livraison, non dénuée d’humour, se concentre sur l’essentiel : la tension pure. »Le Parisien

« Avec « Paranormal Activity 4″, plus encore qu’avec les précédents, le spectateur est convié à un tour de montagnes russes : le film de maison hantée version found footage se ressent physiquement, et l’anticipation de la terreur compte autant que la terreur elle-même. »TéléCinéObs

« Si la mise en scène de ce quatrième épisode relève du procédé parfaitement calibrée pour faire sursauter le public, elle parvient à se renouveler en choisissant l’œil voyeur de la webcam d’un ordinateur, d’une console de jeu ou d’un téléphone portable pour filmer les évènements. Malin et efficace. »Le Journal du Dimanche

ILS AIMENT MOINS

« Paranormal Activity 4 déroule, dès lors, un programme attendu, utilise des ficelles déjà bien usées pour faire sursauter le spectateur désormais convaincu que la série a définitivement tourné à la parodie. »

« Répétitif, incohérent, voire risible, Paranormal Activity 4 ne fait aucun effort pour renouveler la franchise. »Les Fiches du Cinéma

« Paranormal Activity, la franchise qui enchaîne les remakes au lieu de suites… Tant qu’il y aura des pré-pubères pour y aller, il n’y a aucune raison que ça change. Vivement le futur «  », qui ne pourra pas être moins imaginatif. »

« Comme toujours depuis les débuts de la série, on suit, façon télé-réalité, la vie quotidienne insipide de bourgeois-beaufs américains qui s’autofilment, c’est agaçant. »