L‘année n’est pas encore finie, loin de là…

Mais devant l’avalanche de mastodontes sous laquelle nous croulerons d’ici à décembre, entre blockbusters ultra-attendus (STAR WARS, SPECTRE, le nouveau PIXAR, le RIDLEY SCOTT), films de réalisateurs confirmés (Amenabar, Malick, Allen, Zemeckis,  Spielberg…), ou encore ces pépites inattendues comme Sicario et The Lobster, que nous avions pu voir à Cannes… On a voulu faire un premier bilan, histoire de ne pas oublier ce que 2015 nous a amené de bon dans ses premiers mois.

Il y a donc eu ces deux films-géniaux-que-personne-n’a-vu Il est difficile d’être un Dieu & Crosswind, le blockbuster ultra-stimulant Mad Max Fury Road, les deux intenses plans-séquence Victoria & Birdman, le magnifique Mustang, le Pixar, Kingsman, le taré Réalité ou encore le geste politique Taxi Téhéran. Sans oublier la claque horrifique et inattendue It Follows !

Bref. 2015, c’est (déjà) de nombreux grands films et de nombreux autres à venir; voici notre top 2015-3/4 !

(Chaque rédacteur à proposé son propre classement des meilleurs films sortis en salles entre le 1er janvier et le 1er septembre 2015;
le 1er du classement obtient 15 points, le second 14, le troisième 13, etc.)

 

N°15 : IL EST DIFFICILE D’ÊTRE UN DIEU

Il est difficile d'être un dieu


CRITIQUE

Titre original : Trudno byt bogom
Réalisation : Alexei Guerman
Scénario :  Alexei Guerman, Svetlana Karmalita, D’après l’oeuvre de Boris Strugatsky, Arkady Strugatsky
Acteurs principaux : Leonid Yarmolnik, Aleksandr Chutko, Yuriy Tsurilo
Pays d’origine : Russie
Sortie : 11 février 2015
Durée : 2h50min
Distributeur : Capricci Films
Synopsis : Un groupe de scientifiques est envoyé sur Arkanar, une planète placée sous le joug d’un régime tyrannique à une époque qui ressemble étrangement au Moyen-Âge. Tandis que les intellectuels et les artistes sont persécutés, les chercheurs ont pour mot d’ordre de ne pas infléchir le cours politique et historique des événements. Le mystérieux Don Rumata à qui le peuple prête des facultés divines, va déclencher une guerre pour sauver quelques hommes du sort qui leur est réservé…

note de VIVIEN : 9,4

« Il est difficile d’être un dieu ne ressemble à rien d’autre dans l’histoire du septième art. »

note de GEORGESLECHAMEAU : 8,5

« Aussi monumental et unique, qu’inaccessible »

suivre @Georgeslechamea

note de LOUIS: 9

« D’une lenteur moite, le film nous présente ce que l’humanité a de plus sale et mêle le sang et la boue dans une atmosphère cauchemardesque »

Les autres articles de Louis

© Capricci Films

© Capricci Films

 

N°14 : CROSSWIND

11 mars 2015 - CrossWinds


CRITIQUE

Titre original : In The
Réalisation : Martti Helde
Scénario : Martti Helde
Acteurs principaux : Laura Peterson, Mirt Preegel, Ingrid Isotamm
Pays d’origine : Estonie
Sortie : 11 mars 2015
Durée : 1h27min
Distributeur : ARP Sélection
Synopsis : Le 14 juin 1941, les familles estoniennes sont chassées de leurs foyers, sur ordre de Staline. Erna, une jeune mère de famille, est envoyée en Sibérie avec sa petite fille, loin de son mari. Durant 15 ans, elle lui écrira pour lui raconter la peur, la faim, la solitude, sans jamais perdre l’espoir de le retrouver. « Crosswind » met en scène ses lettres d’une façon inédite.

note de LORIS : 9

« Une toute nouvelle expérience de cinéma pour un film précieux et marquant. »

note de GEORGESLECHAMEAU : 8,5

« Un vrai parti-pris de mise-en-scène pour aborder un sujet fort, pourtant énormément traité au cinéma. PUISSANT ! »

suivre @Georgeslechamea

 

note de VIVIEN : 5

« Un film à dispositif à petit budget un peu creux mais dont le choix de mise en scène mérite qu’on lui accorde un coup d’œil. »

suivre @Vivien

note de MELANY : 6,7

« Une œuvre profonde, inventive et poétique. Dommage que l’originalité de la mise en scène endigue la force du sujet. »

suivre @melany

crosswind-la-croisee-des-vents-photo-5436a253d2d69

 

N°13 : INHERENT VICE

4 mars Inherent Vice


CRITIQUE
CONTRE-CRITIQUE
5 magnifiques posters
– RÉTROSPECTIVE CRITIQUE: P.T.A.

Titre original : Inherent Vice
Réalisation : Paul Thomas Anderson
Scénario : Paul Thomas Anderson, d’après l’oeuvre de Thomas Pynchon
Acteurs principaux : Joaquin Phoenix, Reese Witherspoon, , Josh Brolin, Owen Wilson, Benicio Del Toro
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 4 mars 2015
Durée : 2h28min
Distributeur : Warner Bros. France
Synopsis : Doc Sportello mêne l’enquête pour aider son ex-girlfriend…

note de MAXIME : 8

« Sous l’aspect complexe de l’intrigue se dessine un état des lieux de l’Amérique des seventies. »

note de THOMAS : 6,9

« Pour véritablement apprécier INHERENt VICE, deux solutions se présentent : soit être philosophe, soit être soi-même sous ecstasy »

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 7,5

« Retour au film-cerveau choral pour P.T.A., dans lequel chaque personnage est un monde à lui-seul ! »

suivre @Georgeslechamea

 

note de PIERRE : 5

« Une bonne ambiance mais surtout une succession de bavardages assommants. »

suivre @Pierre

note de PEPE LUCHO : 4

« En adoptant jusqu’à l’excès le point de vue de son personnage principal drogué, le film nous noie dans une intrigue incompréhensible. Reste le charme d’une romance électrique largement sous-exploitée. »

suivre @Pepe Lucho

note de MELANY : 6

« Un trip fascinant de 2h30 où l’on ne comprend pas tout mais où l’on admire le sens du cadre et le jeu des acteurs.’

suivre @melany

note de SOFIANE : 8,2

« Ceux qui tenteront de suivre le récit s’y perdront – Inhérent Vice est un trip à la sauce Coen porté par un Joaquin Phoenix éblouissant. »

 

 

 

note de LOUIS : 5,5

« Plombé par sa longueur, Inherent Vice se perds parmi toutes ses thématiques et prend le risque de laisser le spectateur sur la touche. »

Les autres articles de Louis

© Warner Bros France

© Warner Bros France

 

 

N°12: RÉALITÉ

Réalité 3


CRITIQUE
BANDE-ANNONCE BARGE
PREMIER EXTRAIT + photos

Titre original : Réalité
Réalisation : Quentin Dupieux
Scénario : Quentin Dupieux
Acteurs principaux : Alain Chabat, Élodie Bouchez, Jonathan Lambert, Jon Heder, Roxane Mesquida, Eric Wareheim
Pays d’origine : France, Belgique
Sortie : 18 février 2015
Durée : 1h27min
Distributeur : Diaphana Distribution
Synopsis : Jason, un cameraman placide, rêve de réaliser son premier film d’horreur. Bob Marshal, un riche producteur, accepte de financer son film à une seule condition : Jason a 48h pour trouver le meilleur gémissement de l’histoire du cinéma…

note de STANISLAS CLAUDE : 6,5

« RÉALITÉ a tout de l’OVNI cinématographique. Histoire impossible à résumer, scénario périlleux à analyser, déroulement tortueux et ubuesque, la vérité est ailleurs. »

note de LORRY-JAMES: 7

« Un trip absurde, perché, onirique et plutôt drôle »

suivre @Lorry James

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 8

« Malgré son crédo : « No-Reason », Dupieux fait preuve d’une véritable cohérence avec Réalité ! »

suivre @Georgeslechamea

Réalité.jpg2

 

N°11: HACKER

CRITIQUE
Trailer

Titre original : BlackHat
Réalisation : Michael Mann
Scénario : Morgan Davis Foehl,  Michael Mann
Acteurs principaux : Chris Hemsworth, Tang Wei, Viola Davis
Pays d’origine : U.S.A. 
Sortie : 18 mars 2015
Durée : 2h13min
Distributeur : Universal Pictures International France
Synopsis : Un hacker de talent est embauché pour traquer un cyber-terroriste

note de MAXIME : 7,9

« Il y a ce sentiment, à la sortie de la salle, d’avoir vu un film que personne d’autre ne sait faire. Et ça fait du bien, bordel ! »

 

note de PIERRE : 7,5

« Michael Mann pas au sommet mais toujours aussi efficace avec de l’action comme lui seul sait faire. »

suivre @Pierre

 

 

note de COLIN : 8

« Mann est vraiment Le spécialiste dans les scènes d’action. Spectaculaire. »

suivre @Colin

note de PEPE LUCHO : 7

« Thriller éminemment Mannien, HACKER vaut surtout le détour pour sa patte visuelle bluffante et ses scènes d’actions, plus que pour son héros ou une romance fades. »

suivre @Pepe Lucho

 

note de VIVIEN : 8

« Mann fait de l’abstraction visuelle une signature narrative : HACKER n’est pas son meilleur film mais sa maîtrise impose le respect. »

 

suivre @Vivien

note de GEORGESLECHAMEAU : 8

« D’une précision ! Puis l’intensité des fusillades & poursuites ! Puis d’excellentes idées, comme la vengeance comme unique catharsis ; puis l’idée du mal plutôt qu’un bad guy défini (bien vu Maxime)… Non, vraiment : TERRIBLE ! »

suivre @Georgeslechamea

note de MELANY : 5,8

« Une mise en scène aboutie et singulière mais un scénario qui s’essouffle beaucoup trop rapidement. »

suivre @melany

note de LOUIS: 7

« Quel dommage qu’au milieu des éclairs de génie de Mann se trouvent des personnages caricaturaux à l’extrême, simple rouages d’un engrenage conférant un film un aspect froid ne facilitant pas l’implication du spectateur. « 

 

Les articles de Louis

 

Hacker (1)

 

 

N°10: TAXI TÉHÉRAN

15 avril 2015 - Taxi Téhéran


OURS D’OR à la BERLINALE !
CRITIQUE

Titre original
Réalisation : Jafar Panahi
Scénario : Jafar Panahi
Acteurs principaux : Jafar Panahi
Pays d’origine : France
Sortie 15 avril 2015
Durée : 1h22min
Distributeur : Memento Films
Synopsis : Installé au volant de son taxi, Jafar Panahi sillonne les rues animées de Téhéran. Au gré des passagers qui se succèdent et se confient à lui, le réalisateur dresse le portrait de la société iranienne entre rires et émotion.

note de PAULINE R. : 7,8

« L’humour côtoie les paroles et les histoires les plus violentes. »

note de VIVIEN : 7,5

« Le triomphe artistique d’un génie que le bâillon a rendu plus éloquent que jamais. Un coup de maître. »

suivre @kamaradefifien

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 7,5

« Panahi possède un sens du contre-point assez dingue permettant une vision très nuancée et à mon sens, juste, de l’Iran et des Iraniens. »

suivre @Georgeslechamea

note de MELANY : 8,2

« Drôle, émouvant et engagé, TAXI TEHERAN est un acte de résistance magnifique qui résonne en nous durant longtemps. »

suivre @melany

SOFIANE

« Jafar Pahani possède plus d’un tour dans son sac pour contourner la censure. En somme, la vision d’un auteur libre. »

Photo du film TAXI TEHERAN

 

N°9: KINGSMAN

290347

CRITIQUE

Titre original : Kingsman: The Secret Service
Réalisation : Matthew Vaughn
Scénario : Matthew Vaughn, Jane Goldman, D’après l’oeuvre de Mark Millar, Dave Gibbons
Acteurs principaux : Colin Firth, Taron Egerton, Samuel L. Jackson, Michael Caine, Mark Hamill, Mark Strong
Pays d’origine : Angleterre, U.S.A.
Sortie : 18 février 2015
Durée : x
Distributeur : Twentieth Century Fox France
Synopsis : Un agent des services secrets britanniques recrute et forme un jeune garçon et en fait son protégé…

note de VALÉRIE : 8,5

« KINGSMAN est jubilatoire parce que tout y est exagéré et décalé. »

 

note de LORRY-JAMES: 8

« Une comédie d’espionnage dynamique, fun et jouissive. La séquence de l’église est déjà culte. »

suivre @LorryJames

 

note de COLIN : 7

« Après une deuxième vision le film est plutôt entraînant mais sa violence graphique n’est pas toujours la bienvenue dans cet hommage aux films d’espionnage britannique. Un James Bond sous acide. » 

suivre @Colin

 

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 7

« Jouissif ! »

suivre @Georgeslechameau

 

 

note de YANNICK : 8

« Après Kickass et X-Men, Vaughn a mis en scène un film mêlant habilement humour et action » 

suivre @Yannick

 

note de PIERRE : 8

« Un genre de James Bond à l’ancienne poussé à l’extrême ! »

suivre @Pierre

 

note de ERIC : 8

« Jubilatoire, fun et violent : cet hommage au film d’espionnage vu par Vaughn et adaptant (en mieux) le comic-book de Mark Millar est une perle de culture pop » 

suivre @Eric

 

note de PEPE LUCHO : 7,5

« Constamment dans la référence, le film revient avec second degré aux sources des James Bond d’antan. Kitsch, brutal et rythmé. »

suivre @Pepe Lucho

note de MELANY : 6,5

« Une parodie de film d’espionnage des plus réjouissantes. »

suivre @melany

SOFIANE

« Kingsman est un objet filmique débridé – Complètement fou. »

 

 

note de LOUIS: 7,5

« Kingsman flirte délicieusement avec le too-much et va jusqu’au bout du délire, pour le plus grand plaisir de son spectateur. « 

 

Les autres articles de Louis

Photo du film KINGSMAN - SERVICES SECRETS © Twentieth Century Fox

 

N°8: 

21 janvier 2015 Foxcatcher



CRITIQUE
CONTRE-CRITIQUE
– FOXCATCHER – nominations aux oscars

Titre original : Foxcatcher
Réalisation : Bennet Miller
Scénario : Dan Futterman, E. Max Frye
Acteurs principaux : Channing Tatum, Steve Carell, Mark Ruffalo
Pays d’origine : Etats-Unis
Sortie : 21 janvier 2015
Durée : 2h14min
sociétés de productions :Annapurna pictures; likely Story; Media Right
   Synopsis : L’histoire vraie des frères Schultz et du milliardaire John du Pont. 

note d’Adèle : 7,5

« Miller nous propose un film sur l’homme dans son rapport à l’autre, sous la métaphore de la lutte » 

 

LIRE LA CRITIQUE D’ADELE

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 6

« Un manque de richesse scénaristique masqué par l’excès, dans la performance d’acteur et l’aspect formel »

note de LORRY-JAMES : 8

« Ce drame puissant a amplement mérité son Prix de la Mise en scène à Cannes ! »

suivre @LorryJames

note de PIERRE : 5,5

« Si les acteurs s’avèrent incroyables, les personnages qu’ils incarnent, eux, n’ont rien de passionnant, et le film finit par être très long. »

suivre @Pierre

note de STANISLAS CLAUDE : 5

« Le prix de la mise en scène du dernier festival de Cannes est lent et inintéressant. »

Les articles de Stanislas Claude

note de COLIN : 7

« Dommage pour sa fin trop brutale, d’un coup les personnages. changent sans qu’on ne comprenne le pourquoi ? La performance d’acteurs fait tenir le film en haleine. »

suivre @Colin

note de MELANY : 6,5

« Une tension permanente, des acteurs formidables et une esthétique travaillée mais des personnages un peu trop mystérieux. »

suivre @melany

note de SOFIANE : 8,2

« La puissance d’un jeu d’influence triangulaire magistralement mis en scène et interprété – pour un final en apothéose. Un véritable coup de cœur. »

Photo du film FOXCATCHER © Mars Distribution

Photo du film FOXCATCHER © Mars Distribution

 

N°7: VICE-VERSA

Vice-versa

CRITIQUE
TRAILER #1
TRAILER #2
– Les films présentés à CANNES 2015

Titre original : Inside Out
Réalisation : Pete Docter
Scénario : Pete Docter, Meg LeFauve, Josh Cooley
Acteurs principaux : Amy Poehler, Mindy Kaling, Bill Hader
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 17 juin 2015
Durée : 1h34min
Distributeur : The Walt Company France
Synopsis : Riley, 11 ans, est contrôlée par cinq Émotions. Joie, Peur, Colère, Dégoût et Tristesse…  Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition.

note de GEORGESLECHAMEAU : 7,1

« Il aurait été impossible de donner un meilleur traitement à ce synopsis, d’emblée bancal… »

 

note de ERIC : 8

« Frais et partant d’une idée aussi amusante qu’intéressante, on rit souvent malgré quelques longueurs »

suivre @Eric

 

note de Pierre : 7,6

« Drôle et d’une grande originalité, bien qu’on ressente des longueurs durant des passages plus enfantins et gentillets »

suivre @Pierre

 

note de Loris : 8,5

« Retour gagnant des studios , qui signent là une merveille de simplicité, d’inventivité et de gravité. »

suivre @Loris

 

note de MELANY : 7

« Une idée de génie, un scénario drôle et subtil mais un traitement plastique qui manque de créativité. Dommage ! »

suivre @Melany

note de STANISLAS CLAUDE: 6,5

« Un dessin animé tout mignon, pétri de bons sentiments mais beaucoup trop long. Je mets au défi toute personne de moins de 10 ans de rester éveillé jusqu’à la fin. »

Les articles de Stanislas Claude

note de SOFIANE : 8,6

« Les studios Pixar signent un film touchant centré sur nos émotions et la construction de notre identité – du grand cinéma. »

 

note de LOUIS: 7,5

« Un concept très bien trouvé, proposant différents niveaux de lecture, et le retour de l’émotion au premier plan ; il n’en fallait pas plus pour que le film soit réussi, malgré une direction artistique légèrement en berne « 

Les autres articles de Louis

Vice versa

 

N°6: VICTORIA

Victoria


CRITIQUE

Titre original :
Réalisation : Sebastian Schipper
Scénario : Sebastian Schipper, Olivia Neergaard-Holm, Eike Frederik Schulz
Acteurs principaux : Laia Costa, Frederick Lau, Franz Rogowski
Pays d’origine : Allemagne
Sortie : 1er juillet 2015
Durée : 2h14
Distributeur : Jour2fête / Version Originale / Condor
Synopsis : 5h42. Berlin. Sortie de boîte de nuit, Victoria, espagnole fraîchement débarquée, rencontre Sonne et son groupe de potes. Emportée par la fête et l’alcool, elle décide de les suivre dans leur virée nocturne. Elle réalise soudain que la soirée est en train de sérieusement déraper…

note de PIERRE : 8,4

« VICTORIA paraît simple et naturel, c’est ce qui le rend fascinant et merveilleux. »

 

note de PAUL : 9,3

« Innovant, percutant et profondément bouleversant, VICTORIA est une oeuvre rare qui fera date dans l’histoire du septième art. » 

LIRE LES AUTRES ARTICLES DE PAUL

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 8

« WOW cette claque, VICTORIA ! Ou quand un plan séquence dément illustre à merveille l’expression: « le calme avant la tempête »

suivre @georgeslechameau

 

note de MELANY : 8

« Une prouesse technique étourdissante, des acteurs d’un naturel remarquable et un récit étonnant, VICTORIA est assurément l’un des meilleurs films de ce milieu d’année. »

suivre @melany

note de SOFIANE : 8,2

« Victoria, c’est le moment où tout bascule. On ne l’oubliera pas, tout comme son personnage principal. »

 

 

note de LOUIS: 4

« Ou comment le plan-séquence tourne à l’esbroufe et devient une limite de mise en scène. L’idée aurait pu être intéressante entre les mains d’un Linklater ; en l’état, on se contente de suivre un personnage inexistant confronté à des péripéties tirées par les cheveux, le tout avec un rythme et une photographie en dent-de-scie. »

Les articles de Louis

7_VICTORIA_MonkeyBoy

 

N°5: EX MACHINA


– CRITIQUE
– Promo Virale : AVA sur Tinder
TRAILER

Titre original : Ex Machina
Réalisation : Alex Garland
Scénario : Alex Garland
Acteurs principaux : Domhnall Gleeson, Alicia Vikander, Oscar Isaac
Pays d’origine : Angleterre
Sortie : 3 juin 2015
Durée : 1h48min
Distributeur : Universal Pictures International France
Synopsis : Caleb, 24 ans, est programmateur de l’une des plus importantes entreprise d’informatique au monde. Lorsqu’il gagne un concours pour passer une semaine dans un lieu retiré en montagne appartenant à Nathan, le PDG solitaire de son entreprise, il découvre qu’il va en fait devoir participer à une étrange et fascinante expérience dans laquelle il devra interagir avec la première intelligence artificielle au monde qui prend la forme d’un superbe robot féminin.

note de TOM JOHNSON : 8

« Un film sans fausse note, dans la lignée des chefs-d’œuvre de la science-fiction, appelé à devenir lui-même un classique du genre. »

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 8

« Un passionnant blabla ; j’ai pas vu de SF aussi intelligemment écrite depuis The Man from Earth« 

suivre @georgeslechameau

 

note de COLIN :  8

« Première réalisation solide du scénariste Alex Garland. Pas de renouveau, mais un traitement intelligent sur l’intelligence artificielle. » 

suivre @Colin

 

 

note de PIERRE :  8

« Un premier film parfaitement maîtrisé, fascinant de bout en bout »

suivre @Pierre

note de MELANY : 6

« Une mise en scène délicate et raffinée, un discours profond et pertinent, une actrice incroyable (Alicia Vikander) mais de nombreuses longueurs. »

suivre @melany

note de LORRY-JAMES: 8

« Impressionnant de tension et de maîtrise, un premier film puissant ! »

suivre @LorryJames

Ex Machina - Domhall Gleeson - Oscar Isaac

 

N°4 : MAD MAX FURY ROAD

11089030_660780600694131_276166915544558716_o

CRITIQUE
– RÉTROSPECTIVE: la trilogie MAD MAX
LES 4 TRAILERS DINGUES de MMFR
– Les créas de Poster Posse pour MAD MAX : FURY ROAD
– CONCOURS : de nombreux lots à gagner 

Titre original : Mad Max:
Réalisation : George Miller
Scénario : George Miller, Brendan McCarthy, Nick Lathouris
Acteurs principaux : Tom Hardy, Charlize Theron, Nicholas Hoult, Adelaide Clemens, Zoë Kravitz
Pays d’origine : Australie, U.S.A.
Sortie : 14 mai 2015
Durée : inconnue
Distributeur : Warner Bros. France
Synopsis :Une nouvelle version des aventures du héros post-apocalyptique.

note de GEORGESLECHAMEAU : 8,8

« Le fan hardcore de la trilogie comme le newbie seront instantanément happés par ce monde de fou. Et c’est déjà une ÉNORME réussite ! »

 

note de MAXIME : 7.8

« Derrière toutes ces scènes d’action se cache un blockbuster courageux et ouvertement féministe. »

 

note de MELANY : 6

« Une œuvre quasi expérimentale remarquable ! Dommage que George Miller ne soit pas allé au bout de son idée en se débarrassant des scènes d’émotion, moins réussies, pour ne garder que cette hallucinante course poursuite de 2h. »

suivre @melany

 

note de VIVIEN : 7

« Un défouloir techniquement irréprochable à la première demi-heure dantesque, mais qui pèche malheureusement par son écriture de série Z. »

suivre @kamaradefifien

 

note de PEPE LUCHO : 9,2

« Un film jouissif qui balaye la concurrence (Marvel…), notamment grâce à une réalisation intense et un scénario sans gras, qui nous ménage de courts moments de répits dans cette folie furieuse. Courez-y ! »

suivre @Pepe Lucho

 

note de COLIN : 9

« Le côté spectaculaire est au rendez-vous par contre ils se sont trompés de titre c’est MAD FURIOSA le vrai personnage furieux et emblématique à souhait ! »

suivre @Colin

 

note de STANISLAS CLAUDE: 8

« Un des deux films d’action marquants de 2015. De l’action à foison au cœur du bush australien pour une variation moderne des classes sociales antiques, nécessaires pour la survie. 2h à rester scotché au siège, une belle claque rythmée et apocalyptique. »

Les articles de Stanislas Claude

note de SOFIANE : 7,8

« Mad Max Fury Road vient de révolutionner le genre du blockbuster pour notre plus grand plaisir. Haletant, explosif et graphique – on en ressort groggy. »

 

 

 

note de LOUIS: 9,5

« Véritable furie redéfinissant la manière de raconter une histoire à travers l’action, Fury Road renvoie aux vestiaires 95% de blockbusters estivaux de ces dix dernières années. En un plan introductif, Georges Miller nous immerge dans un univers des plus solide. Un chef-d’œuvre, et assurément un des films les plus importants de la décennie. »

Les autres articles de Louis

 

Mad Max Fury Road Jumping To Car Wallpaper

 

N°3 : BIRDMAN


482983


CRITIQUE
– CONTRE-CRITIQUE
– L’impressionnant trailer
nouveau concept, la parodie méta : trailer de Birdman Returns

Titre original : Birdman
Réalisation : Alejandro González Iñárritu
Scénario : Alejandro González Iñárritu, Nicolás Giacobone, Alexander Dinelaris, Armando Bo
Acteurs principaux : Michael Keaton, Emma Stone, Edward Norton, Naomi Watts, Zach Galifianakis
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 25 février 2015
Durée : 1h59min
Distributeur : Twentieth Century Fox France
Synopsis : L’acteur Riggan Thomson, has been connu pour avoir incarné un célèbre super-héros, monte une pièce à Broadway autour de son propre personnage dans l’espoir de renouer avec sa gloire passée. Pour se faire, il est soutenu par sa fille, fraichement sortie d’une cure de désintoxication qui devient son assistante, par une actrice et un producteur farfelu.

note de STANISLAS CLAUDE : 9,5

« Trouvailles scénaristiques, prouesses techniques, acteurs déments… BIRDMAN, film parfait ? »

note de PAULINE : 7

« L’Académie a récompensé un film techniquement parfait mais qui manque de profondeur d’âme. »

note de LORRY-JAMES: 9

« Magistrale leçon de cinéma, de mise en scène, d’écriture, d’interprétation… »

suivre @Lorry James

note de PEPE LUCHO : 8

« Un film de performances majuscules – mise en scène, casting – pour une réflexion trop dichotomique sur l’Art et l’industrie. Parfois simpliste, mais passionnant. »

suivre @Pepe Lucho

 

note de PIERRE : 7

« Des acteurs grandioses, une mise en scène impressionnante mais un scénario un peu prétentieux qui part dans tous les sens. »

suivre @Pierre

 

note de COLIN : 9

« BIRDMAN examine la différence entre célébrité et reconnaissance réelle du public. Remarquable. »

suivre @Colin

note de GEORGESLECHAMEAU : 7

« Techniquement ultra-impressionnant, un peu trop prétentieux, égocentrique et ennuyeux dans le propos »

suivre @Georgeslechamea

note de MAXIME : 8,5

« La performance technique, comme celle des acteurs, est jouissive ! »

suivre @Maxime

note de MELANY : 6

« On salue la performance d’Inarritu (il réalise un faux plan séquence de 2h) et de son acteur Michael Keaton mais dans le genre prouesse technique, Victoria l’a surpassé. »

suivre @melany

note de SOFIANE : 8,4

« Birdman n’aura rien volé aux Oscars. Ce faux plan séquence de deux heures transcende parfaitement ce long métrage jubilatoire. »

 

note de LOUIS: 8

« Une prouesse technique, mais pas que ; Inarritu nous livre un film très riche thématiquement, d’une densité rare, et joue autant avec ses acteurs que sa mise en scène pour nourrir son propos. »

Les autres articles de Louis

Birdman (3)

 

N°2 : IT FOLLOWS

IT FOLLOWS


CRITIQUE

Titre original : IT FOLLOWS
Réalisation : David Robert Mitchell
Scénario : David Robert Mitchell
Acteurs principaux : Maika Monroe, Keir Gilchrist, Daniel Zovatto
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 04 février 2015
Durée : 1h40min
Distributeur : Metropolitan FilmExport
Synopsis :Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d’étranges visions et l’inextricable impression que quelqu’un, ou quelque chose, la suit. Abasourdis, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire à la menace qui semble les rattraper…

note de COLIN : 8,5

« IT FOLLOWS c’est le résultat d’un subtile mélange de réalisme et fantastique qui donne une nouvelle version de l’horreur, la vraie »

note de LORRY-JAMES: 9

« Tout simplement un des meilleurs films d’horreur de tous les temps »

suivre @Lorry James

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 8,5

« Merveille de réappropriation de l’inconscient collectif, au service de sa propre sensibilité et de ses obsessions »

suivre @Georgeslechamea

 

note de PIERRE : 8,7

« Parfaite ambiance visuelle et sonore façon 80’s et tension extrême. Une merveille ! »

suivre @Pierre

note de MELANY : 7

« Une ambiance à couper le souffle, une très belle recherche stylistique et une réflexion intéressante sur l’adolescence font de ce film d’épouvante une vraie réussite. »

suivre @melany

note de MAXIME : 8

« Classe, intelligent et redoutablement efficace. »


suivre @Maxime

note de SOFIANE : 8,2

«  est la bonne surprise de cette année – un authentique film d’épouvante à la mise en scène millimétrée tout en évitant soigneusement les jumpscare putassiers. »

 

 

 

note de LOUIS: 8,5

« Qu’il est bon de ré-entendre ces notes de synthé que n’aurait pas renié Carpenter, de voir un concept aussi efficace exploité avec brio. Les incohérences sont bien oubliables face à cette photographie et cette paranoïa. Un film salvateur. »

Les autres articles de Louis

It Follows (3)

 


N°1 : MUSTANG

17 juin 2015 (Mustang)

CRITIQUE

 
Titre original :
Réalisation : Deniz Gamze Ergüven
Scénario : Deniz Gamze Ergüven, Alice Winocour
Acteurs principaux : Güneş Nezihe Şensoy, Doğa Zeynep Doğuşlu, Elit İşcan
Pays d’origine : Turquie, France, Allemagne
Sortie : 17 juin 2015
Durée : 1h37
Distributeur : Ad Vitam
Synopsis : C’est le début de l’été.
Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.
La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger.
Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées.

note de PIERRE : 8,5

« Un film remarquable, hommage à la féminité sous toutes ses formes, et ode à la liberté. »

note de MAXIME : 8

« Ces 5 gamines nous font chavirer. Une beauté. »


suivre @Maxime

 

note de MELANY : 7

« Malgré un scénario un peu trop abondant, MUSTANG est un superbe hymne à la liberté et l’insoumission magistralement filmé. »

suivre @melany

 

note de GEORGESLECHAMEAU : 8

« Si MUSTANG ne brille pas par la mise en scène, c’est par son énergie et son charme au service d’un message humaniste indéniable qu’il touche juste ! »

suivre @Georgeslechameau

 

note de STANISLAS CLAUDE: 8

« Une plongée fascinante au coeur d’une famille turque, dans une province rurale où les traditions ancestrales perdurent, pour un Virgin Suicides bis fort en émotion et en rebondissements. Un vrai coup de coeur pour les jeunes actrices. »

Les articles de Stanislas Claude

note de SOFIANE : 9,3

« Ne cherchez plus le meilleur film de cette année 2015. Pour son premier long métrage, Deniz Gamze Ergüven délivre un poignant message d’espoir et au passage, un très grand moment de cinéma. »

 

 

 

note de LOUIS: 8

« Un film profondément beau, qui flirte avec le teen-movie dans le sens le plus pur du terme. Il y a dans ce premier film de véritables intentions cinématographiques et politiques qui font de Deniz Gamze Ergüven un nom à surveiller de très près. « 

Les autres articles de Louis

© Ad Vitam

© Ad Vitam