Les 10 films et séries à ne pas manquer en avril

Une arnaqueuse, un astronaute, un ancien agent du MI5 ou un mannequin spécialisé dans les couvertures de livres à l’eau de rose… Panorama des 10 films et séries à ne pas manquer pour ce mois d’avril 2022 !

APOLLO 10 1/2 : A SPACE AGE CHILDHOOD

Réalisé par le fascinant Richard Linklater, APOLLO 10 1/2 raconte l’histoire d’un jeune garçon qui s’imagine vivre des aventures spatiales en suivant la mission secrète Apollo 10 1/2. Inspiré par la vie du cinéaste, le film d’animation aborde des thèmes qui lui sont familiers comme l’enfance et le passage à la vie adulte, qu’il avait déjà abordé dans l’émouvant Boyhood. Pour cette touchante réalisation, Richard Linklater a eu recours à la rotoscopie. Le long-métrage a donc d’abord été tourné en prises de vues réelles avant que les images ne soient animées : une technique unique qui assure au film un charme vintage. 

Le 1er avril sur Netflix

SLOW HORSES

Notre dernier coup de cœur pour une série policière était pour The Little Drummer Girl en 2018. Autant dire que nous attendons beaucoup de SLOW HORSES dont le héros croit lui aussi vivre dans le monde de John Le Carré. Nouvelle diffusion AppleTV+ portée par Kristin Scott Thomas et Gary Oldman, la série raconte l’histoire de Jackson Lamb, un ancien membre du MI5 qui dirige désormais un purgatoire administratif où sont envoyés les rebuts du renseignement. Sombre et sarcastique, la série s’annonce comme étant la nouvelle réussite de la plateforme.

Le 1er avril sur Apple TV+

LES ANIMAUX FANTASTIQUES 3 : LES SECRETS DE DUMBLEDORE

Depuis le dernier volet d’Harry Potter, beaucoup de choses se sont passées dans le monde du jeune sorcier. Entre les propos transphobes de J.K Rowling, le procès pour violence conjugale de Johnny Depp et la qualité moyenne du film précédent, autant dire que nous n’attendions plus grand chose du troisième volet des Animaux Fantastiques. Pourtant, vous pouvez être sûr que nous serons en salle le 13 avril pour admirer sur grand écran l’histoire d’amour entre Jude Law (Dumbledore) et Madds Mikkelsen (Grindelwald). Après le manque flagrant de diversité dans la saga initiale, les Animaux Fantastiques tente de corriger le tir pour notre plus grand plaisir.

Le 13 avril au cinéma

ABERCROMBIE & FITCH : UNE MARQUE SUR LE FIL

Depuis quelques temps, un douce impression de déjà-vu nous saisit dès que l’on croise des jeunes habillés à la mode des années 2000 dans la rue. Fort de ce timing, Netflix va bientôt diffuser ABERCROMBIE & FITCH : UNE MARQUE SUR LE FIL, un documentaire consacré à la chute de la célèbre marque américaine. Après avoir séduit des jeunes du monde entier dans les années 2000, l’entreprise a fait face à de nombreuses controverses (sexualisation des jeunes filles, racisme, promotion de l’anorexie, recrutement au physique…) qui l’ont conduit à sa chute. Le documentaire va détailler la façon dont la marque « cool » a bâti son succès sur l’exclusion. Rendez-vous le 19 avril pour réveiller vos angoisses d’adolescent.

Le 19 avril sur Netflix

LE SECRET DE LA CITÉ PERDUE

Il y a quelques semaines, Sandra Bullock a annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière et que LE SECRET DE LA CITÉ PERDUE serait son dernier film. Si le long-métrage ne va révolutionner le genre, il offre un départ fidèle au registre singulier de l’actrice. Avec cette chasse au trésor, il semble que nous avons trouvé notre plaisir coupable d’avril. Entre Channing Tatum en mannequin pour livres à l’eau de rose, Daniel Radcliffe en milliardaire excentrique et Brad Pitt en héros à la chevelure d’or, le film s’annonce aussi drôle que divertissant.

Le 20 avril au cinéma

THE DROPOUT

Après avoir été le sujet d’un podcast, d’un documentaire HBO et d’un livre, la vie d’Elizabeth Holmes est désormais le sujet d’une minisérie. Avec Amanda Seyfried dans le rôle principal, THE DROPOUT revient sur l’ascension et la chute de la célèbre entrepreneuse américaine. Après avoir connu le succès avec sa société Theranos et avoir été comparée à Steve Jobs, la jeune femme est aujourd’hui condamnée pour escroquerie. Fascinante, Elizabeth Holmes sera d’ailleurs au cœur du prochain film d‘Adam McKay avec Jennifer Lawrence dans le rôle titre. En attendant ce long-métrage, THE DROPOUT est la mini-série au casting cinq étoiles à ne surtout pas rater ce mois-ci.

Le 20 avril sur Disney+

UN TALENT EN OR MASSIF

Si vous avez suivi les projets récents de Nicolas Cage, vous serez sûrement d’accord pour dire qu’UN TALENT EN OR MASSIF est attendu comme le tournant d’une carrière aussi incompréhensible qu’exceptionnelle. Alors que sa carrière bat de l’aile, Cage himself décide de jouer pour Tarantino avant de s’engager pour la CIA au sein d’une enquête complexe. Les trailers attestent un délire méta maîtrisé où l’acteur – récemment aperçu en hippie dystopique aussi bien qu’en dresseur de cochon – semble s’en donner à coeur joie. Autant vous dire qu’on sera nous aussi du voyage, le 20 avril.

Le 20 avril au cinéma

THE DUKE

THE DUKE raconte l’histoire incroyable du vol d’un tableau de Francisco de Goya à la National Gallery par un chauffeur de taxi en 1961. En plus de ce fascinant scénario signé Richard Bean et Clive Coleman, le film est porté par Jim Broadbent et Helen Mirren, deux icônes du cinéma britannique. Présenté à la Mostra de Venise en 2020, cette tendre comédie policière des années 60 s’annonce à la fois légère et touchante. Une belle occasion de retomber amoureux de l’humour britannique.

Le 20 avril au cinéma

GASLIT

Adapté du podcast Slow Burn, GASLIT revient sur le scandale du Watergate pendant la présidence de Richard Nixon. Cinquante ans plus tard, la mini-série raconte l’histoire de Martha Mitchell, une personnalité du parti républicain qui a révélé au monde entier l’implication du président dans le scandale du Watergate. Avec Julia Roberts et Sean Penn dans les rôles principaux, la série est réalisée par Matt Ross (Captain Fantastic). L’Académie des arts et des sciences de la télévision peut d’ores et déjà préparer les Emmys…

Le 24 avril sur Starzplay

WE OWN THIS CITY

Adoubé par le grand public depuis The Wire, David Simon n’a cessé de renouveler les codes du thriller urbain. Esthète fasciné par un Baltimore labyrinthique dont il maîtrise amplement les rouages, c’est peu dire qu’on a hâte de découvrir ce nouveau polar. WE OWN THIS CITY laisse entrevoir de belles promesses. D’un casting aux visages déjà bien connus à la tension fulgurante qui émane des trailers, nul doute qu’on devrait avoir droit à un nouveau brûlot politique terriblement d’actualité. Plus qu’une vingtaine de jours, qui, ne nous leurrons pas, seront vécus comme une éternité par ici. 

Le 26 avril sur OCS

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

0
Un avis sur cet article ?x