Parlons ciné – Sélection de vidéastes de qualité : Guillaume Cassar


Nous souhaitons recueillir votre avis sur votre façon de nous lire.
Merci de prendre 2 minutes de votre temps en cliquant ici !

Parler ciné, c’est bien. Mais le faire intelligemment, c’est mieux et ce n’est pas donné à tout le monde. Mais entre ceux installés depuis longtemps – que l’auteur de ces lignes trouve plutôt froids voire un peu à la masse et finalement peut-être pas assez stimulant (désolé Positif et Les Cahiers) – et les youtubeurs opportunistes qui cherchent le clic facile, il y a des personnalités remarquables qui ont émergé grâce à Internet.

YouTube a permis à tout un tas de gens talentueux de remuer tout ça et d’insuffler un regard jeune et une nouvelle façon de parler de cinéma – et sans laisser personne sur le côté, comme une passerelle parfaite pour réunir ceux qui font le cinéma et ceux qui en font l’expérience alors que le septième art n’a jamais été aussi accessible. Tour d’horizon de celles et ceux qui passionnent avec application, sincérité, intelligence, accessibilité et souvent beaucoup d’humour. Sachant qu’on va parler de gens connus comme de moins connus et de chaines françaises mais aussi anglophones, certaines n’étant plus en activité.

Aujourd’hui, on parle d’un homme de plus en plus connu mais pas encore tant que ça du grand public. Un homme qui fait certaines choses que d’autres ne font pas, et qui a aussi peu de cheveux que ses qualités d’analyse sont pertinentes et son humour délectable : Guillaume Cassar.

Lien : https://www.youtube.com/@GuillaumeCassar
Activité : 2014 – Aujourd’hui
Formats notables : SO (Subjectivement Objectif), Rétrospective, Sinistre étron

Encore une tête irrésistible ©Guillaume Cassar

Concernant le très bon Guillaume Cassar, l’idée de départ est de croire qu’on est face à un vidéaste plutôt récent, car si le bougre est apparu sur Youtube dès 2014, il ne s’est réellement fait connaître qu’à partir de la fin de la même année avec sa rétrospective sur Christopher Nolan et a confirmé quelques mois après grâce à celle consacrée au MCU. Depuis, du chemin parcouru, des cheveux perdus (désolé Guillaume), mais surtout un style peaufiné et un niveau de qualité gardé constant. En effet, si Guillaume Cassar fait  en partie dans la critique classique face caméra, c’est loin d’être son seul format.

C’est pourtant comme ça qu’il a commencé avec un format intitulé Subjectivement Objectif (SO) et une toute première vidéo sortie en Juin 2014 consacrée à Godzilla. Il le faisait donc surtout dans le passé-et il le faisait bien, son humour et sa pertinence étant déjà là- mais le format qu’il affectionne est surtout celui de chroniques parlant de films du début de leurs créations jusqu’au résultat final. Et c’est ce qui est particulièrement agréable avec lui, car contrairement à beaucoup d’autres, Guillaume s’attache donc à retracer le parcours des œuvres dès le stade de l’écriture.

Dans des vidéos durant en moyenne 20-30mn, le vidéaste décrit donc la pré-production (écriture, casting, repérages…), la production (tournage) puis la post-production (montage, mixage…) avant de résumer le film puis de donner son avis dessus à la fin. C’est donc à chaque fois passionnant et particulièrement agréable de savoir comment a été fait chaque film avant d’avoir son avis toujours pertinent, nuancé et intéressant. Un travail de fourmi (les anecdotes fournies témoignent d’un travail de recherche absolument remarquable) toujours relevé par un sens de l’humour efficace et agréable (mention spéciale au personnage de John Michael Advertising, irrésistible) qui aboutit à chaque fois à un point de vue original et intéressant.

L’auteur de ces lignes reprocherait, à lui aussi, juste un débit de parole un peu trop élevé, surtout compte tenu de la quantité d’informations passionnantes délivrée, parfois un peu difficile à appréhender. Mais ça serait pinailler, car le boulot est remarquable. Guillaume, salutations.

Nos dernières bandes-annonces

Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x