le cine club de m bobine
le cine club de m bobine

Parlons ciné – Sélection de vidéastes de qualité : le ciné-club de M. Bobine


Nous souhaitons recueillir votre avis sur votre façon de nous lire.
Merci de prendre 2 minutes de votre temps en cliquant ici !

Parler ciné, c’est bien. Mais le faire intelligemment, c’est mieux et ce n’est pas donné à tout le monde. Mais entre ceux installés depuis longtemps – que l’auteur de ces lignes trouve plutôt froids voire un peu à la masse et finalement peut-être pas assez stimulant (désolé Positif et Les Cahiers) – et les youtubeurs opportunistes qui cherchent le clic facile, il y a des personnalités remarquables qui ont émergé grâce à Internet.

YouTube a permis à tout un tas de gens talentueux de remuer tout ça et d’insuffler un regard jeune et une nouvelle façon de parler de cinéma – et sans laisser personne sur le côté, comme une passerelle parfaite pour réunir ceux qui font le cinéma et ceux qui en font l’expérience alors que le septième art n’a jamais été aussi accessible. Tour d’horizon de celles et ceux qui passionnent avec application, sincérité, intelligence, accessibilité et souvent beaucoup d’humour. Sachant qu’on va parler de gens connus comme de moins connus et de chaines françaises mais aussi anglophones, certaines n’étant plus en activité.

Aujourd’hui, point d’être humain au programme (enfin si, mais pas devant l’écran), mais une petite bobine toute mignonne affublée d’une mèche qui donnerait envie à Tintin et qui nous parle devant un écran sur lequel elle passe les illustrations de ses analyses passionnantes :
Le ciné-club de M.Bobine.

Lien : https://www.youtube.com/c/Lecin%C3%A9clubdeMBobine
Activité : 2014 – Aujourd’hui
Formats notables : L’analyse de M.Bobine, Les archives de M.Bobine

le ciné club de mr bobine
Une belle mèche est toujours quelque chose d’important, demandez à Clark Kent ou à Lucky Luke ©MonsieurBobine

C’est en juin 2014 que cette fière bobine installée sur son beau fauteuil de cinéma a commencé à nous en parler. Mais l’aventure pour Julien Pavageau, son créateur, a commencé sur les chaînes télé Angers 7 et Nantes 7. Le format ne devait pas excéder trois minutes, et les vidéos se contentaient donc de présenter un film d’un point de vue global, comme en témoigne la toute première, consacrée à Apocalypse Now. En 2014, Julien Pavageau ouvre la chaine YouTube éponyme, aidé de quelques compères apportant l’avantage « que chaque membre a un bagage culturel, un point de vue et un style différents, ce qui nous permet d’aborder le sujet du cinéma sous un maximum d’angles, qu’ils soient techniques, artistiques, esthétiques ou même philosophiques ! ».

Le format initial dure, sur la chaine, jusqu’en août de la même année, avant que celle-ci n’entame celui qui fait sa force : l’analyse de M.Bobine. La première analyse concernait l’Apocalypto de Mel Gibson et ouvrira une série qui continue encore aujourd’hui à nous offrir un travail absolument passionnant. Avec une prédisposition pour les cinémas américain et asiatique, naviguant de Steven Spielberg à Michael Bay, en passant par Bong Joo-ho, Edgar Wright ou Billy Wilder, l’équipe s’attèle à livrer des analyses poussées sur des œuvres souvent connues mais aussi méconnue, avec une approche majoritairement interprétative. C’est ainsi que les propositions nous permettent de voir les œuvres sous un autre angle, avec une pertinence remarquable et toujours intéressante et souvent sous un regard auquel on avait jamais pensé (comme en témoigne la superbe vidéo consacrée à E.T.).

La chaîne produit aussi des vidéos abordant certaines thématiques spécifiques comme le son, le rajeunissement numérique ou récemment la représentation de la ville de Chicago au cinéma. Enfin, elle propose aussi de longs lives dans lesquels Julien invite des gens pour parler ciné bien sûr, ce qui permet, en plus de discussions encore plus poussées, de mettre un visage sur ceux qui font vivre tout ça. Comme pour la philosophie, l’analyse de cinéma est une activité absolument passionnante et infiniment enrichissante quand elle est faîte avec passion (parole de quelqu’un qui a découvert ça avec un super prof), et Le Ciné-club de M.Bobine n’a cessé de le démontrer et continue de le faire aujourd’hui. De la belle ouvrage !

Nos dernières bandes-annonces

Rédacteur
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x