Le retour du fameux amiral Jean-Luc Picard de Star Trek et celui de la  détective ont été mis en avant lors de la cinquième édition du Showeb Séries, tandis qu’ et France Télévisions n’ont pas hésité à montrer leurs différentes ambitions.

En , les amateurs de séries auront pas mal d’épisodes à se mettre sous la dent ! C’est en tout cas ce qu’OCS, Prime Vidéo, France Télévisions et Warner Média promettent. Le Showeb Séries, événement organisé par la revue professionnelle Le Film Français et destiné aux journalistes, influenceurs et bloggers, a été l’occasion, hier, de prendre conscience de ce qui sera proposé, dans les douze prochains mois (ou au-delà !), sur ces plateformes et chaines de télé. Et tout ce que l’on peut dire, c’est qu’il y a du lourd, de l’ambition, et de belles attentes, entre créations originales et productions internationales. Tour d’horizon. 

OCS : à gogo

On le sait, le mariage entre HBO et OCS est fait pour durer. Dépourvue de son Game of Thrones, la proposition américaine a toutefois de quoi ravir les consommateurs d’OCS, son principal interlocuteur français. Outre le retour des grands classiques (Westworld dès le 16 mars, High Maintenance), les spectateurs pourront déguster des mini-séries particulièrement attendues, portées par de beaux noms. En premier lieu, dès le 17 mars, The plot against America, avec , basé sur le roman uchronique de Philip Roth dans lequel Franklin D. Roosevelt, en 1940, est finalement battu à l’élection présidentielle par l’aviateur Charles Lindberg, un sympathisant nazi qui s’empresse de signer un pacte de non-agression avec le dictateur allemand… On pourra également retrouver , dans The Third Day, débarquant sur une île bien mystérieuse, ou encore et Nicole Kidman, dans le psychologique The Undoing. Les mastondontes que sont The Handmaid’s Tale (la saison 4 cet été) et The Walking Dead seront évidemment de retour dans les prochaines semaines. 

Bref, du lourd, complété par des offres made in OCS prometteuses, encore en production, en tournage ou en montage. On s’empresse malgré tout de découvrir dans les prochains mois (voire en 2021 !) des séries très 80’s. 36 15 Monique sera à base de minitel tandis que la délurée Toutouyoutou jouera avec la nostalgie de Véronique et Davina, dans une intrigue mélangeant professeure d’aérobic, employés d’Airbus, agents de la CIA et espionnage… Un beau mélange qui promet quelques bons rires. 

Mais c’est bien sur L’Opéra que se portent les plus gros espoirs d’OCS. La série, portée par Raphaël Personnaz, entre autres, entrera en tournage prochainement. Souffrances, intégration, exigences de l’art, concurrence, amitiés et ballets… Elle se penchera sur le quotidien des occupants de l’Opéra Garnier, véritable miroir de la société, selon sa créatrice Cécile Ducrocq, et sur l’univers de la danse, évidemment. L’ambition tient également du côté de Moah, sorte de nouvelle Guerre du feu, puisqu’elle nous plongera au coeur de la préhistoire. 

France : La jeunesse pour cible

L’équipe de « Derby Girl », qui sera livrée dans l’année, est venue présenter sa série déjantée, qui ravira les Millennials

Le groupe continue d’entretenir son originalité, notamment dans la fiction numérique, pour ses plateformes france.tv et Slash, destinée aux plus jeunes. Stalk, qui a remporté la meilleure réalisation lors du festival de fiction TV de La Rochelle, est sans doute la plus intéressante. Cette fiction de dix épisodes de 23 minutes, un tantinet angoissante, s’inscrit clairement dans les sujets de la jeune génération : des étudiants, un week-end d’intégration, et des vengeances à base de stalk, ce genre de voyeurisme sur les réseaux sociaux. Sans oublier la punchy Derby Girl, explorant le roller derby à travers un groupe de jeunes filles assez catchy, disponible en principe au cours de l’année 2020, tout comme la comique Parlement, naviguant autour de jeunes élus du Parlement européen un peu paumés dans ce drôle d’endroit.

France Télévisions renforce également ses productions internationales. On a hâte de découvrir sur ses antennes la nouvelle version du Tour du monde en 80 jours et du 6×56 minutes Mirage, thriller qui emportera Marie-José Croze à la recherche de son mari, 14 ans après sa mort lors du tsunami de 2006.

Prime Vidéo : Un amiral et un chasseur de nazis

Le service de vidéo à la demande créé par Amazon mise sur une grosse franchise, Star Trek, et est arrivé à ce Showeb Séries avec un épisode sous le bras. A côté de The Boys, Hanna, American Patriot ou encore Homecoming qui reviendront toutes cette année, les abonnés à ce concurrent de pourront découvrir, dès ce vendredi, la nouvelle série événement du célèbre univers de science-fiction. Star Trek : Picard se focalise sur le personnage incarné par Patrick Stewart, le célèbre amiral de l’Enterprise, et a de quoi faire travailler la mémoire des Trekkies, qui ont regardé le film Nemesis sorti en 2002 ou suivi les sept saisons de Star Trek : Next Génération, diffusées à la fin des années 80 jusque dans les années 90. Les moyens sont là, tout comme ils le seront également pour la série portée par un Al Pacino en mode chasseur de nazis, dans Hunters, à découvrir dès le 21 février. 

WarnerMedia : Et au beau milieu du trash… Veronica Mars

Pas mal de séries animées attendent les adultes, sur la plateforme de Warner Media, Adult Swim

Au cours du premier semestre de l’année, fera évidemment son retour sur Warner TV dans la saison 2 de la déjantée Miracle workers (et fera d’ailleurs un bon dans le Moyen Age !), mais c’est bien la réapparition de l’héroïne Veronica Mars qui a été mise en avant, lors de ce Showeb Séries. Treize ans après la saison 3 et six ans après le film, la jeune détective, que l’on a connu au lycée, enquêtera, dès le 25 février, sur la mystérieuse explosion survenue dans un motel très fréquenté, au bord de la plage. 

Quant à la plateforme Adult Swim, disponible sur Free, Bougues et Molotov (puis sur Canal dès la semaine prochaine) et destinée aux amateurs de trash, d’humour noir et de séries animées pour ados et adultes, offrira aux fans de Rick et Morty la version française de la célèbre parodie de Retour vers le futur dès cette année.