La huitième et dernière saison de GAME OF THRONES a enfin dévoilé son premier épisode : Winterfell. Cette ultime saison sera composée de six épisodes variant entre 54 minutes et 82 minutes pour le plus long. Tiré pour l’essentiel de l’oeuvre de George R. R. Martin A Song of Ice and Fire, l’intrigue proviendra également des volumes The Winds of Winter et A Dream of Spring à paraitre.

Sous le regard impuissant de Tormund et Beric, Viserion – désormais dragon du Roi de la Nuit – fend le ciel et embrase une partie du Mur. En août 2017, nos yeux rivés sur cet épisode monumental, nous quittions Westeros et l’armée de Marcheurs Blancs qui entraient sur le territoire des Septs Couronnes.  Missandei et Ver Gris allaient-ils pouvoir vivre pleinement leur amour ? Qu’allait-il advenir de le relation naissante entre Jon Snow, Roi du Nord et Danaerys Targaryen, Mère des Dragons ? Theon saura t-il sauver sa soeur ? Vers où Jaime, contraint de quitter Port-Réal, va t-il aller ? Tant de questions nous ont brûlées les lèvres à la fin de cet épisode final de la saison 7 : Le Dragon et le Loup.

Cependant, après avoir attendu cette huitième et ultime saison tel les Stark attendant l’hiver, les spectateurs du monde entier vont enfin découvrir le dénouement de bon nombreux d’intrigues posées depuis maintenant 8 ans. Qui va régner sur le Trône de Fer ? La série la plus populaire de ces dernières années touche à sa fin et il est temps pour nous de décrypter ce premier épisode.

Attention, ce qui suit révèle l’intrigue de l’épisode 1  de la saison 8 de Game Of Thrones. Ennemi des spoilers, ta route s’arrête ici.

Un nouveau générique

Après une (trop) longue attente, les premières notes de la composition originale de Ramin Djawadi se lancent. De saison en saison, le générique de la cultissime série HBO a subtilement évolué. S’adaptant tant aux lieux qu’aux événements importants de chaque épisode. Et pour cette huitième saison, c’est un avec un nouveau graphisme impressionnant que le générique ouvre le bal. De l’immense brèche dans le Mur au Trône de Fer en passant par la crypte des Stark, le ton est annoncé. Les créateurs ont d’ailleurs représenté l’avancée des Marcheurs Blancs par des dalles qui se retournent en optant pour une teinte glaciale. Un générique qui tient ses promesses.

Les premiers pas de Daenerys à Winterfell

Daenerys du Typhon de la Maison Targaryen – Première du Nom, Reine de Meereen  et des Andales, de Rhoynar et des Premiers Hommes , Suzeraine des Sept Couronnes et Protectrice du Royaume,  Khaleesi de la Grande Mer Herbeuse, Mère des Dragons et Briseuse de Chaines – vous l’aurez compris, le personnage culte incarné par Emilia Clarke est arrivée avec ses dragons sur le territoire de la Maison Stark.

Et c’est sans compter sur l’ingéniosité de Dave Hill, le scénariste de ce premier épisode qui ouvre le bal avec un clin d’oeil magistral au premier épisode de la saison 1 : L’hiver vient. A l’époque, Arya Stark escaladait les murs du château pour apercevoir l’armée Lannister. Robert Barathéon venait rendre visite à Ned Stark dans le but de lui annoncer nouveau rôle de Main du Roi. Dans ce nouvel épisode dévoilé hier, c’est un jeune garçon qui s’agite pour observer l’arrivée des troupes, n’hésitant pas à escalader un arbre. Arya, quant à elle, observe attentivement le retour de son frère. Une délicate allégorie du temps qui a coulé en 8 saisons. Un tour de force qui d’entrée de jeu impose le style de cette ultime ligne droite.

Sansa, désormais Lady de Winterfell, ne semble guère ravie de l’arrivée de la Reine aux cheveux d’argent Bran écourte alors ces rencontres (d’autant plus que l’épisode joue énormément sur la carte de l’émotion en multipliant les scènes de retrouvailles) en leur annonçant que les Marcheurs Blancs ont détruit le mur grâce à Viserion, le dragon mort au combat et ressuscité par le Roi de la Nuit. Il n’y a pas de temps à perdre.

Alors qu’un conseil est organisé afin d’élaborer à nouveau la lutte entre les morts et les vivants, Jon Snow voit remettre son titre de Roi du Nord en cause par la jeune Lady Mormont. Tyrion prend alors la parole pour le soutenir et les maisons du Nord apprennent que l’armée Lannister fait route pour apporter son soutien. Sansa remet elle en cause la raison pour laquelle Jon a fait allégeance à une parfaite inconnue : Sauver son Royaume ? Entrenir la flamme naissante avec Danaerys ? La relation entre les deux femmes promet d’être tendue.

Cersei, entre mère et reine

Dans la capitale, Euron Greyjoy présente le chef de la Compagnie Dor à Cersei (Lena Headey), venu avec ses 20 000 hommes et chevaux. Au grand regret de Cersei (et au nôtre), les éléphants sont morts durant le voyage. Obsédé à l’idée d’avoir une nuit avec la Reine, le nouveau Roi des Iles de Fer se voit vite rabaissé. Une réplique violente qui n’empêche pas Cersei d’accepter de faire entrer Euron dans son nid douillet. Arrogant, ce dernier va même lui promettre un enfant ne sachant pas que la Reine est déjà enceinte. Mais la diabolique Lannister va t-elle avoir ce nouveau-né un jour ? On se rappelle de la prédiction de la sorcière quelques saisons auparavant…

Bron est envoyé en mission pour tuer Tyrion et Jaime, désormais tous deux détestés de leur soeur. Et histoire de rajouter un autre clin d’oeil, la Main de la Reine (Kyburn), donne à Bron une arbalète. Pas n’importe laquelle puisque cette même arme aura servi à Tyrion pour tuer son propre père, Tywin Lannister.

Révélations glaciales pour Jon Snow

Alors que Daenerys rencontre Samwell pour le remercier d’avoir soigné Jorah, elle va rapidement avouer avoir exécuté son père et son frère suite à une bataille. Sam, perdu entre tristesse et colère s’éclipse et croise le chemin de Bran lui annonçant qu’il est temps d’apprendre la vérité à Jon. C’est donc lors de leurs retrouvailles que Jon apprend qu’il est le fils de Lyanna Stark et Rhaegar Targaryen, faisant ainsi de Daenerys l’héritière illégitime du Trône de Fer.

Jaime Lannister arrive à Winterfell, lassé de l’attitude de sa soeur. Dernier clin d’oeil de ces 54 minutes de retrouvailles, Bran se retrouve face à lui dans la cour du château. Face à celui qui lui a fait perdre ses jambes au tout début de la saison 1. De quoi rajouter de l’animosité dans la demeure des Stark.

Faible en rebondissements comme chaque premier épisode d’une saison auparavant, WINTERFELL aura permis de se reconnecter à cet univers fantastique et médiéval après près de deux ans d’attente. Il nous aura également offert une splendide scène de rodéo sur dragons par Jon Snow. Une ballade aérienne et écailleuse rappelant par moment celle d’un célèbre jeune sorcier et d’un dragon à sa charge (Harry Potter et la Coupe de Feu -(2005).

Principalement basée sur le Nord et les relations difficiles chez les Stark – avec quelques passages à Port-Réal et un autre délivrant trop naïvement Asha Greyjoy de son oncle -, cet épisode tant attendu a néanmoins titillé notre curiosité sur quelques intrigues importantes. Les Marcheurs Blancs avancent et les alliances risquent de changer. Voilà qui promet donc pour la suite des épisodes à Westeros.

Robin

 

GAME OF THRONES - S08E01 Winterfell : révélations glaciales (spoilers)
Titre original : Episode 1 « Winterfell »
Réalisation : David Nutter • Scénario : Dave Hill
Acteurs principaux : Emilia Clarke, Kit Harrington, Peter Dinklage, Lena Headey
Date de sortie : 14 avril 2019
Durée : 54min
3.0PROMETTEUR
Avis des lecteurs 4 Avis

GAME OF THRONES – S08E01 Winterfell : révélations glaciales (spoilers)

0