Faute d’un accord entre les studios et , se voit contraint de quitter le MCU ( Cinematic Universe) laissant derrière lui les et des millions de fans. Quel avenir pour Spidey ? Il est difficile de dire si Spider-Man va bel et bien quitter l’univers des super-héros les plus célèbres de notre décennie.

Sur Twitter, le hashtag #SaveSpiderMan était tout simplement en troisième position des tendances mondiales dès la fuite de cette annonce. , détenteur de Marvel, aurait demandé à Sony de pouvoir financer davantage les futurs films de Spider-Man pour obtenir en retour une plus grande part des recettes que les 5% actuels. Sony aurait refusé. Spider-Man se retrouverait donc de nouveau à zéro et évincé des projets Marvel à venir. Deux films avec l’homme-araignée sont pourtant en production avec mais qui sembleraient désormais promis à ne plus voir le jour sous le nom Marvel ni celui de son son président Kevin Feige.

Mais revenons en arrière ! Dans les années 90, Marvel Studios risque de disparaître à cause de ses dettes. Les droits de Spider-Man sont alors revendues à Sony pour éviter la faillite. Selon les contrats de l’époque, Sony est obligé de produire et réaliser au moins un film sur l’homme araignée tout les 5 ans. C’est grâce à cela que nous avons eu la chance de découvrir la trilogie de (2002,2004,2007) avec Tobey Maguire ou encore les The Amazing Spider-Man de Marc Webb avec en 2012 et 2014.

Après le rachat de Marvel, Disney conclut avec Sony un accord pour intégrer le personnage de Peter Parker dans le MCU. Sony touchent plus des trois-quarts des recettes des films solo malgré la co-production de l’autre géant de la production et produit même de son côté des films dérivés : Spider-Man: New Generation (2019) qui introduit la notion de Spider-Verse et (2018) de avec Tom Hardy.

Alors maintenant que faire ? Si Marvel et Sony ne trouvent pas d’arrangement pour cette histoire d’argent (le succès au box-office du dernier Spider-Man y joue pour beaucoup), les deux suites prévues par le contrat de Tom Holland et réalisées par risquent de prendre un nouveau tournant. Sony a d’ailleurs répondu sur Twitter suite à la fuite de cette mauvaise nouvelle :

« Une grande partie des nouvelles annoncées sur Spider-Ma ont déformé les discussions récentes sur l’implication de Kevin Feige dans la franchise. Nous sommes déçus, mais respectons la décision de Disney de ne pas voir continuer comme producteur principal de notre prochain film live-action Spider-Man. Nous espérons que cela changera à l’avenir, mais comprenons que les nombreuses nouvelles responsabilités que lui a confiées Disney – y compris toutes les propriétés Marvel récemment ajoutées – ne lui laissent plus le temps de travailler sur une propriété intellectuelle qui ne leur appartient pas. Kevin est formidable et nous lui sommes reconnaissants de son aide et de ses conseils et nous apprécions le chemin qu’il nous a aidé à suivre et que nous poursuivrons. »

Serait-ce le clap de fin de ce nouveau Spidey après :  Captain America : Civil War (2016), Spider-Man : Homecoming (2017), Avengers : Infinity War (2018) et Avengers : Endgame (2019) ou encore Spider-Man : Fram From Home (2019) qui laissait envisager une suite extrêmement liée au MCU via son cliffhanger ? Seul l’avenir nous le dira…

Robin Goffin