Sur le papier, ( en VO) n’est rien d’autre qu’une énième romance adaptée d’un roman éponyme jusque là inconnu. L’intrigue : un riche tétraplégique et une jeune fille, en tout point opposée à lui, engagée pour l’aider dans son quotidien (non ce n’est pas Intouchables), dépassent leurs différences et tombent amoureux. Évidemment, déprimé par sa situation le garçon retrouvera, on suppose, le goût à la vie grâce à elle qui l’accompagnera dans ses moments les plus difficiles pour le rendre heureux… Sans oublier le fameux couplet de « l’amour est plus fort que tout et peu tout guérir« … Soit le film en tout point mielleux et dégoulinant, de l’image à la musique en passant par l’histoire, mais qui parvient, on ne sait trop pourquoi, à faire couler un flot de larmes chez certain(e)s, souvent ponctué d’un : « c’est trooooop triste ! ». Rien d’original donc. Et pourtant, si on vous fait découvrir les premières images, c’est en raison de la présence de l’actrice .

Emilia Clarke, c’est évidemment avant tout Daenerys Targaryen, l’un des personnages les plus populaires de la série Game of Thrones. Un rôle de femme forte, capable d’apprivoiser des dragons et de faire exécuter quiconque se mettra en travers de sa route, tout en se baladant avec une armée à ses ordres. Depuis sa révélation dans la série d’, l’actrice était restée dans une certaine continuité de ce type de personnage en reprenant le rôle de Sarah Connor dans le malheureux Terminator Genisys. Avec Avant toi, la voilà représentée d’une toute autre manière. Elle interprète une jeune fille maladroite, mais pleine de vie et bien mal fagotée avec un pull violet immonde et une coupe de cheveux de gamine. Un personnage qui paraît totalement artificiel, fabriqué pour être à l’opposé du « beau gosse froid et blasé » du film (ici, le non charismatique ) ; finalement un peu à la manière de Cinquante Nuances de Grey.

Évidemment nous, spectateur, n’allons pas voir cette fille du même œil. Faussement « enlaidie » (le terme est encore trop fort), ce ne sont pas ses robes et ses ballerines à fleur, et sa manière de se décrier, qui nous la rendront moins charmante. Au contraire. Et cela justement parce qu’Emilia Clarke se retrouve aux antipodes de ce que nous connaissions jusque là – du moins à l’écran, les divers interviews d’elle l’ayant déjà montré très sympathique. Le problème, c’est que c’est en se basant sur cet élément, sur l’image qu’elle renvoie, que le film tient son unique « originalité ». Faisant ainsi l’aveu de son manque d’ambition (confirmé a priori par ces images). Et bien qu’on appréciera la présence de la très bonne (Doctor Who), cela reste bien trop mince pour nous passionner comme N’oublie jamais (très juste dans son genre) ou pour nous surprendre comme Il était temps (bien plus original qu’il n’y paraissait), et pour apparaître comme autre chose qu’un sous-sous Nos étoiles contraires.

Ainsi, bien qu’Avant toi soit prévu pour le 22 juin 2016 en France, il faudra donc certainement patienter encore avant de pouvoir voir Emilia Clarke (et Jenna Coleman donc) au cinéma dans une œuvre qui en vaille la peine.

Pierre Siclier

INFORMATIONS

Affiche du film AVANT TOI / ME BEFORE YOU

Titre original : Me Before You
Réalisation :
Scénario : Jojo Moyes, , , D’après l’oeuvre de Jojo Moyes
Acteurs principaux : Emilia Clarke, Sam Claflin, Jenna Coleman
Pays d’origine : U.S.A
Sortie : 22 juin 2016
Durée : –
Distributeur : Warner Bros. France
Synopsis : La rencontre d’un homme récemment handicapé et d’une jeune femme prête à tout pour lui prouver que la vie vaut d’être vécue.