Le pays est en émoi suite à l’attaque de morts-vivants qui massacrent la population. Les participants de l’émission de télé-réalité « Loft Story » ignorent ce qui se trame à l’extérieur. Pas pour longtemps…

Note de l’Auteur

[rating:7/10]


Saison : 1
Nombre d’épisodes : 5
Format : 30 minutes
Date de 1ère diffusion en France : 17 octobre 2009
Création : Charlie Brooker
Avec Davina McCall, Liz May Brice, Warren Brown
Teaser : [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xamuos_dead-set-inedit-en-france-teaser-1_shortfilms[/dailymotion]

Petite série de 5 épisodes d’une trentaine de minutes chacun, Dead Set a eu la brillante idée de combiner un genre n’ayant cessé d’attiser le fantasme d’un public avide de sang et de chairs fraiches avec un autre plus critiquable et moins cérébral : la télé-réalité à la Secret Story et compagnie. Étonnamment la combinaison des deux est particulièrement réussie et n’a rien à envier à des longs-métrages qu’elle coiffe sur le poteau sur bien des points comme La Horde pour ne citer que lui.

Dead Set nous emmène sur un concept simple mais très efficace : un soir de prime time, une horde de zombies débarque et dévore goulument le public venu assister à ce show. Cris et émeutes émergent donc dans la confusion la plus totale sauf pour nos chers candidats qui croient que le public est chaud bouillant devant le spectacle. Les pauvres se rendront vite compte de leur erreur. Premier bon point, Dead Set dresse un portrait aux petits oignons sur ce monde de la télé-réalité et plus particulièrement sur l’isolement des candidats qui finissent par ne plus avoir aucune perception de la réalité. La série n’échappera pas aux clichés que ce phénomène peut engendrer (la bimbo et le gros bras écervelés, le producteur sadique, le vieux con ringard qui ne semble toujours pas savoir ce qui l’a poussé à participer à cette aventure, le bon samaritain tête à claque…) mais il suffit de regarder, ne serait-ce qu’une fois, une émission de ce genre pour comprendre que les scénaristes ne sont finalement pas tellement éloignés de la réalité. Triste monde dans lequel nous vivons !

Fort heureusement, les zombies viendront faire un peu de ménage, certes à leur manière, et nous prouveront que le plus misérable et maléfique n’est pas forcément celui à qui l’on pourrait penser de prime abord. C’est ici que Dead Set tient toutes ses promesses. Les fans du genre se réjouiront devant ce spectacle sentant bon les viscères et l’urine séchée et les néophytes se laisseront agréablement embarquer dans cette course contre la montre se déroulant presque en temps réel.

Au final, Dead Set est une mini-série britannique beaucoup trop courte nous embarquant avec habileté et charisme dans l’épouvante-horreur. Le créateur connaît ses classiques et nous l’affirme de la plus belle des manières. Quand les zombies s’invitent chez Big Brother, ça donne Dead Set, une délicieuse série horrifique à consommer sans modération. Espérons désormais que les ouï-dire concernant une éventuelle deuxième saison ne se résume pas en un simple ragot de comptoir.

proposer un article ?