Réalisé par Steven Soderbergh en 2012, le premier Magic Mike faisait office d’excellente surprise, nous emmenant dans ce monde de la nuit version strip-teaseur masculin assez rarement représenté sur le grand écran et jouissait d’un casting assez réjouissant (on se souvient encore de la prestation de Matthew McConaughey). Mieux, il se révélait très vite un vrai film d’auteur, jonglant presque entre deux genres bien distincts selon la nuit (comédie lors des shows) ou le jour (on lorgnait vers le drame, pointant du doigt l’insatisfaction professionnelle et la mélancolie des personnages). Trois ans après, une suite présentée comme la version “XXL” du précédent arrive, avec aux commandes non plus Soderbergh mais un de ses assistants, le discret Gregory Jacobs. On se rassure un peu donc, d’autant plus que l’on retrouve une fois de plus à la photographie et au montage le très doué metteur en scène de Traffic ou Effets Secondaires.

Le pitch de MAGIC MIKE XXL n’a rien de très original. Avant de quitter leurs vies de strip-teaseur, les copains souhaitent s’offrir un baroud d’honneur mais en compagnie de ce bon vieux Mike, qui lui avait raccroché trois ans plus tôt pour se consacrer à son entreprise de meubles. Un simple coup de fil convainc Mike qui prend place dans le bus familial, direction la gloire une dernière fois, tout en ressassant le passé. Après ces 20 premières minutes, le film devient un mix entre le road movie et le buddy movie, sans être jamais vraiment drôle ni intéressant. Et plus les minutes s’égrènent, plus l’on se demande ce que l’on vient faire là, car le constat est sans appel : l’absence totale de scénario.

© 2015 Warner Bros. Entertainment Inc. and Ratpac-Dune Entertainment LLC

© 2015 Warner Bros. Entertainment Inc. and Ratpac-Dune Entertainment LLC

Certes, ce nouvel opus, peut-être plus encore que son prédécesseur, ciblerait majoritairement un public féminin, mais ce n’était pas non plus une raison valable pour faire passer à la trappe un semblant d’histoire à raconter. D’autant plus qu’entre les anciennes et les nouvelles rencontres que notre très sympathique groupe testostéroné va faire, les scènes de danse semblent moins spectaculaires qu’auparavant, sans doute aussi à cause de l’effet de surprise en moins et sont filmées de manière assez plate. On ne pourra guère mieux se consoler avec les prestations de Channing Tatum, toujours aussi impressionnant lorsqu’il se décide à bouger, malheureusement beaucoup trop rares tout au long des 2h du métrage. L’occasion de soulever un autre gros problème : la durée du film. 2h c’est long, beaucoup trop lorsque l’on filme du vide à savoir des personnages qui n’ont rien à dire. Une bonne demie-heure de trop en somme.

“Le fait de cibler majoritairement un public féminin ne devrait pas forcément rimer avec l’absence totale d’une histoire à raconter.”

En plus du titre du film, l’autre arnaque survient lors de la romance annoncée entre le couple Tatum / Amber Heard, expédiée en deux faces à faces de 5 minutes et une danse guère plus longue.

Malgré toutes ces tares et la vacuité du produit final, on est un peu embêté car on aurait du mal à complètement détester ce MAGIC MIKE XXL. C’est vrai quoi, les acteurs sont cools, la musique aussi et finalement on est juste un peu déçu de n’avoir vibré à aucun moment devant ce divertissement longuet, mal rythmé et finalement assez inoffensif. Les femmes quant à elles, seront sans doute moins sévères devant ce festival de tablettes de chocolat et de slips moulants.

@LorisQuinto

Les autres sorties du 8 juillet 2015

INFORMATIONS


Titre original : Magic Mike XXL
Réalisation : Gregory Jacobs
• Scénario : Reid Carolin
• Acteurs principaux : Channing Tatum, Matt Bomer, Joe Manganiello, Amber Heard
• Pays d’origine : Américain
• Date de sortie : 8 juillet 2015
• Durée : 1h55min
• Distributeur : Warner Bros. France
• Synopsis : Trois ans après que Mike ait renoncé à sa vie de strip-teaseur, les Kings of Tampa sont eux aussi prêts à jeter l’éponge. Mais ils veulent le faire à leur façon – en enflammant la piste de danse lors d’un ultime spectacle époustouflant à Myrtle Beach et en partageant l’affiche avec le légendaire Magic Mike. Alors qu’ils se préparent pour leur finale et qu’ils se rendent à Jacksonville et Savannah pour renouer avec d’anciennes connaissances et se faire de nouveaux amis, Mike et ses camarades s’initient à de nouvelles acrobaties et évoquent le passé de manière surprenante…
 
BANDE-ANNONCE