La première édition du Festival International du Film Politique se tiendra à Carcassonne du 4 au 8 décembre 2018 et Sylvie-Noëlle sera présente pour Le Blog Du Cinéma !

Les créateurs du nouveau Festival International du Film Politique ont clairement la volonté de faire découvrir des œuvres, notamment auprès du jeune public, permettant un débat constructif et une critique de notre société. 24 œuvres de fiction et documentaires politiques seront ainsi présentés en avant-première, dont onze en compétition, et quelques-unes en présence des réalisateurs. Seront ainsi abordés les droits des femmes et les droits humains, mais aussi l’immigration, l’environnement et le fonctionnement des régimes politiques. Le Festival traversera plusieurs époques, mais aussi plusieurs pays, de la France aux États-Unis, en passant par l’Iran, l’Espagne ou la Hongrie. Rien d’étonnant donc à ce que le réalisateur Costa-Gavras, pour qui le cinéma est toujours politique, soit le parrain de cette première édition. Quant à Jacques Audiard, il sera présent pour recevoir le Prix d’honneur du Festival.

Les horaires des séances sont désormais disponibles

Ainsi la soirée d’ouverture du Festival permettra au public de découvrir le documentaire Au temps où les arabes dansaient, en la présence du réalisateur marocain Jawad Rhalib, qui interroge, par le prisme de l’artiste, le fascisme islamiste. La soirée de clôture offrira de voir Après-Demain, le documentaire en compétition de Cyril Dion et Laure Noualhat

 La sélection officielle des fictions

Une magnifique sélection placée sous le signe de récits inspirés d’histoires vraies, de crimes racistes et de transmissions politiques et sociales :

– The front runner (USA) de Jason Reitman, avec Hugh Jackman et J.K Simmons, qui revient sur l’histoire du sénateur américain Gary Hart (sortie le 16 janvier 2019)
La permission (Iran) de Soheil Beraghi, d’après l’histoire vraie de la capitaine de l’équipe féminine iranienne de futsal, qualifiée pour la finale de la Coupe d’Asie des Nations (sortie le 28 novembre 2018)
Tout ce qu’il me reste de la Révolution (France) de et avec Judith Davis, Malik Zidi et Mireille Perrier (sortie le 6 février 2019), en présence de la réalisatrice
– Le secret des Kennedy
(USA, Canada) de John Curran avec Jason Clarke et Kate Mara, qui revient sur les sept jours les plus dramatiques de la vie du sénateur Ted Kennedy, impliqué dans un accident de voiture mortel (sortie non encore programmée en France)
– Génésis (Hongrie) de Árpád Bogdán, qui met en présence trois protagonistes très différents soudainement confrontés au même crime raciste (sortie non encore programmée en France)
– Les Invisibles (France) de Louis-Julien Petit avec Audrey Lamy, Corinne Masiero et Noémie Lvovsky, qui narre le combat de travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes SDF suite à la fermeture de leur centre d’accueil (sortie le 9 janvier 2019).

 La sélection officielle des documentaires

Une sélection très inspirée et très en prise avec la réalité et l’impact des violences de l’histoire sur la vie actuelle :

– Je n’aime plus la mer (Belgique) en présence du réalisateur Idriss Gabel, qui a recueilli la parole d’enfants de l’exil confrontés à de multiples dangers pour rejoindre l’Europe (sortie non encore programmée en France)
Depuis Mediapart (France) en présence de la réalisatrice Naruna Kaplan de Macedo et du directeur de Médiapart Edwy Plenel, qui donne à voir au plus près de ses activités la rédaction du journal indépendant et participatif (sortie non encore programmée)
– What you gonna do when the world’s on fire (USA, Italie) du réalisateur Roberto Minervini, qui revient sur les meurtres commis en été 2017 par la police de plusieurs jeunes hommes afro- américains et sur l’onde de choc qui a suivi dans tout le pays (sortie le 5 décembre 2018)
– Le silence des autres
(USA, Espagne) de Almudena Carracedo et Robert Bahar, qui interroge les victimes de la dictature de Franco qui se battent contre les conséquences du vote la Loi d’amnistie générale d’Espagne, garantissant l’impunité aux tortionnaires du régime (sortie le 13 février 2019)
– Après-Demain (France) de Cyril Dion et Laure Noualhat, qui revient sur la capacité des micro-initiatives identifiées dans Demain, le précédent documentaire de Cyril Dion et Mélanie Laurent, à avoir un réel impact face au dérèglement climatique (sortie non encore programmée en France).

Le jury professionnel

Les huit membres du Jury qui décernera le Prix d’Interprétation, le Prix de la Réalisation et le Prix du Meilleur Film sont :
les comédiennes Liliane Rovere et Saïda Jawad
le comédien- réalisateur François Marthouret
les comédiens Richard Sammel, Cyrille Eldin et Grégory Gatignol 
la réalisatrice Anne-Laure Bonnel
la productrice Salam Jawad

Trois autres jurys remettront des prix: le Jury Presse, le Jury Étudiants et le Jury Collégiens.

Les autres sélections

Une Séance Patrimoine permettra de revoir deux films emblématiques : Les Camarades de Mario Monicelli et Missing de Costa-Gavras. Enfin, le documentaire Le temps des militants de Juan Gordillo Hidalgo et Sandrine Mercier, présenté en Hors Sélection reviendra sur l’engagement de citoyens qui racontent leur vécu de la campagne électorale de 2017.

Festival International du Film Politique 2018

Festival International du Film Politique 2018 de Carcassonne : première édition

0