Il fait beau ! Il fait chaud ! Un bon mois d’août en perspective, car évidemment, le cinéma ne s’arrête pas dans les salles obscures !

Ca commence fort dès le 3 août avec le très attendu Suicide Squad qui, on l’espère, amènera un vend de fraîcheur dans l’univers des super-héros. A part ça, au milieu de nombreuses ressorties (principalement d’Hou Hsiao-hsien) il y aura Kevin Spacey en chat dans Ma vie de chat et Mila Kunis en mère indigne dans Bad Moms.
A peine sept sorties pour la semaine du 10 août ! Suffisant tout de même pour s’offrir un peu de castagne à l’ancienne avec le retour de Jason Bourne, la version féminine de S.O.S Fantômes, la comédie familiale C’est quoi cette famille?! ou encore le très intimiste L’Economie du couple.

A la mi-août, les cinémas seront encore dominés par des grosses sorties comme Star Trek Sans limites, Peter et Elliott le dragon, ou encore Hors contrôle qui voit Zac Efron poursuivre dans la comédie bas de gamme. Cela s’annoncera donc difficile pour Blake Lively de s’en sortir avec Instinct de survie – The Shallows qui la voit se confronter à un requin. De même pour le gros succès coréen Dernier train pour Busan et l’excellent Toni Erdmann injustement reparti bredouille de Cannes et qu’on vous conseille fortement d’aller voir.

Le 24 août, pas grand chose à se mettre sous la dent. Malgré tout, si Agents presque secrets, la comédie d’action de The Rock, n’annonce rien de bien fameux, on se laissera bien tenter par le très efficace film d’épouvante Dans le noir, ainsi qu’avec Nerve, thriller générationnel sous fond de romance qui offre une sorte de relecture de The Game (rien que ça !). Sinon, pour quelque chose de plus intimiste il y aura Rester Vertical ou Hôtel Singapura à aller découvrir.
Enfin, pour finir ce mois d’août, la semaine du 31 proposera des sorties aux antipodes. D’un côté, de l’action décomplexée emmenée par les vieux briscards Jason Statham (Mechanic Résurrection) et Mel Gibson (Blood Father). De l’autre, des films qui diviseront certainement, entre la question des banlieues (Divines) et celle du terrorisme vu par Bertrand Bonello (Nocturama).

Excellent mois de cinéma à tous.

En bleu :
L’AVIS du rédacteur sur twitter

En rose :
La CRITIQUE sur le blog du cinéma

☆☆☆☆ = rien à sauver
★☆☆☆ = pas terrible quand même
★★☆☆ = pas mal, mais ça laisse sur sa faim
★★★☆ = plutôt cool
★★★★= COURREZ-Y !

Nous nous excusons d’avance auprès des utilisateurs de smartphones et tablettes ; nous savons que cet article ne s’adapte pas à ces supports et cherchons activement une solution
Print Friendly, PDF & Email

LES SORTIES D’AOÛT 2016

0