Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, ROGUE ONE: A STAR WARS STORY racontera comment un commando rebelle se lance dans une mission pour voler les plans de l’Etoile Noire.

En voici le dernièr et puissant trailer !

BANDE ANNONCE

S’il y a bien quelque chose de génial avec ces bandes-annonces de Star Wars, c’est qu’elles promettent une ampleur dingue. Un peu comme pour celle de l’Épisode VII, on a déjà l’impression de voir déjà 4 films en un : l’histoire persistante du monde de Star Wars – que nous connaissons déjà bien maintenant – mais également l’enfance de Jyn Erso, son histoire en tant qu’adulte paumée, et l’histoire d’une rébellion qui sera la source de sa (re)naissance en tant qu’héroïne. Quatre histoire intimement liées, et qui d’après ce (fantastique, nous ne le dirons pas assez) trailer, semblent traitées avec une égale puissance, un charisme similaire – sans pour autant TOUT raconter du film !

Ce scénario prometteur est en outre écrit par Patrick Ness, l’auteur du Chaos en Marche. Une excellente série de livres que l’on pourrait classer dans le genre Young Adult, sur laquelle nous reviendrons plus tard via notre rubrique #Adaptation.
En attendant, nous pouvons déjà tirer une idée du « style Patrick Ness ».

Soit la construction d’univers persistants et immersifs, véritables personnages à part entière (une tendance actuelle dans le blockbuster, dont l’exemple le plus concret est sans doute Fury Road), et ne révélant leur profondeur qu’au compte goutte. En parallèle, Ness nous présente des personnages archétypes (un défaut en termes d’originalité et d’imprévisibilité, mais une force en termes d’accessibilité), “vierges”, dont le vécu importe peu par rapport aux épreuves à venir. Ness façonne ses livres comme si l’environnement, le monde, voulait en permanence absorber les protagonistes, ne leur laissant jamais aucun répit, et tout juste la marge de manœuvre pour trouver une raison et une fonction à leur existence. Une certaine empathie naît alors de cette condition de danger, de désespoir et d’incompréhension dans laquelle Ness place ses personnages, forcés de gagner en personnalité et en maturité, par et pour l’épreuve. Il nous semble déjà, d’après ce trailer ressentir l’influence de Ness dans la narration, l’intensité et le rythme de ROGUE ONE, dans la façon dont les personnages s’inscrivent dans l’histoire de leur monde et vice-versa !

Quant à Gareth Edwards, on lui sait gré de porter une attention particulière – par sa mise en scène principalement –  au jeu d’échelles entre l’Homme au sens large, et un environnement immense et dangereux qu’il ne peut qu’observer, à défaut d’avoir une réelle influence sur lui. C’est la force mais jusqu’ici la limite de son cinéma, ne parvenant pas à donner de la consistance à ses personnages.

Rogue One: A Star Wars Story Jyn Erso (Felicity Jones) Ph: Jonathan Olley ©Lucasfilm LFL 2016.

Lorsque l’on extrapole les promesses de la collaboration « Star Wars + Patrick Ness + Gareth Edwards », on en arrive à rêver d’un ROGUE ONE particulièrement réussi. Un ROGUE ONE mariant le fantastique et le réalisme pour un résultat hybride et singulier mais (enfin) original. Un ROGUE ONE reposant enfin sur une vision décalée de ce que l’on peut attendre d’un film Star Wars, et non comme dans l’Épisode VII, sur de l’hommage, ou de l’illustration simpliste de la licence elle même.

Et ça, c’est quand même une putain de promesse.
Sortie, prévue pour le 14 décembre 2016.

INFORMATIONS

 

Affiche du film ROGUE ONE : A STAR WARS STORY

Titre original : Star Wars : Rogue One
Réalisation : Gareth Edwards
Scénario : Patrick Ness
Acteurs principaux : Felicity Jones, Riz Ahmed, Ben Mendelsohn
Pays d’origine : U.S.A, Espagne
Sortie : 14 décembre 2016
Durée :
Distributeur : The Walt Disney Company France
Synopsis
Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, ce spin-off racontera comment un commando rebelle se lance dans une mission pour voler les plans de l’Etoile Noire.

Bande-annonce de ROGUE ONE : A STAR WARS STORY

0