On observe depuis quelques temps, une « nouvelle vague » de cinéma français, qui, des superbes films de Rebecca Zlotowski et Céline Sciamma jusqu’aux Combattants de Thomas Cailley, se pose dans un milieu socialement en marge pour observer un ou deux êtres à la personnalité singulière graviter dans une sorte de microcosme. Une sorte de bulle contre laquelle vient s’éclater le reste du monde… Celui-ci est généralement représenté par un environnement social complexe, des évènements imprévisibles, ou simplement la personnalité des autres. Le tout est bercé par une bande-son toute en nappes électro et en tubes pop, ainsi qu’une esthétique léchée entre réalisme et colorimétrie précise. Tout cela malheureusement, commence à devenir une norme.

Soit dans QUI VIVE  de Marianne Tardieu, en tous cas dans sa bande annonce, un homme qui pourrait vivre quelque chose de fort avec une femme, mais qui doit apparemment combattre les préjugés, les siens ou ceux des autres. Un environnement difficile menace de faire exploser l’univers précaire qu’il s’est construit.

On adore Reda Kateb, la précision de son jeu, la multitude d’émotions qu’il semble contenir. On a été bluffé par Adèle Exachorpoulos dans La Vie D’Adèle, pour son ultra expressivité, ses émotions à fleur de peau. Nul doute que leur collaboration fera des étincelles. Mais on espère que le ton donné à la bande annonce, similaire à celui des films précedemment cités, n’est qu’une démarche commerciale destinée au spectateur indécis.  Que ce QUI VIVE qui s’annonce pourtant intéressant, n’exploite pas simplement la mode du cinéma socialo-esthétique en vogue depuis quelques années.

QUI VIVE sortira dans nos salles le 12 novembre 2014

INFORMATIONS
Titre original : Qui Vive
Réalisation : Marianne Tardieu
Scénario : Marianne Tardieu, Nadine Lamari
Acteurs principaux : Reda Kateb, Adèle Exarchopoulos, Rashid Debbouze
Pays d’origine : France
Sortie : 12 novembre 2014
Durée : 1h23min
Distributeur : Rezo Films
Synopsis : Retourné vivre chez ses parents, Chérif, la trentaine, peine à décrocher le concours d’infirmier. En attendant, il travaille comme vigile. Il réussit malgré tout les écrits de son concours et rencontre une fille qui lui plaît, Jenny… Mais au centre commercial où il travaille, il perd pied face à une bande d’adolescents désoeuvrés qui le harcèlent. Pour se débarrasser d’eux, il accepte de rencarder un pote sur les livraisons du magasin. En l’espace d’une nuit, la vie de Chérif bascule…